AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez
 

 
there was a boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: there was a boy
Dim 17 Avr - 15:08


Ezio Seghezzi

they said he wandered very far.



nom : Seghezzi. Gravé sur sa médaille, transformé en ordre. Synonyme de chien fidèle. ▲  prénom : Ezio. ▲  âge et date de naissance : Trente-six années de trop. Dégueulé un 28 novembre et baptisé par trop de conneries. ▲  ton clan : Toutou des Verrochio, il est pourtant seul à lécher ses blessures ▲ Ton rang : Pion à sacrifier, obéit aux ordres et attend que la mort vienne abréger ses souffrances. Cabot dressé à mordre. ▲ statut civil : Seul sur la potence, aucun spectateur venu applaudir ses derniers soubresauts. ▲  orientation sexuelle : S'accroche à la moindre caresse, masculine ou féminine. ▲  metier :  Se salit les mains dans la poudre et le sang. ▲  situation familiale : Morts. Inexistants. ▲  traits de caractère : Conditionné, dressé à mordre sans grogner. Chien d’attaque, habitué aux corrections et aux coups. Il se méfie des caresses plus que des coups de bâtons ;  ▲  groupe : END OF THE BEGINNING ▲  crédits : images (c) thorodnson gif (c) natasharomanoff avatar (c) Swan
(I) Ezio a peur du libre arbitre. Seul face à ses choix, à l’immensité de possibilités. Les ordres sont plus simples, moins effrayants.  La laisse est devenue rassurante, le collier un ancrage. Il n’ose pas rêver, se contente de ce qu’il a. De ce qu’on lui donne. A vivre dans une cage, on en ignore la porte ouverte. (II) Avant les chaînes, Ezio vivait dans la rue. Il connaissait le froid, la faim, les regards dégoûtés des passants et celui plein de pitié des aides sociales. L’odeur des chiens qui colle à la peau, la sensation de crasse et de saleté. Le réconfort de quelques pièces et d’une bouteille d’alcool. La survie l’empêchait de repenser au passé, aux cicatrices laissées par un père abusif et à l’agonie d’une mère souffrante et d’une sœur trop jeune. (III) Sans mission, Ezio est un chiot perdu. Il erre sans but réel et sursaute au moindre bruit, la respiration rendue erratique par ses crises d’angoisse. Le tonnerre le fait se recroqueviller sur lui-même. Les gamins et leurs pétards le paralysent. Les feux d’artifices ressemblent à des coups de feu. Battu si fort que le geste le fait sursauter, sans défense. (IV) Quand personne d’autre n’est là pour le récompenser, Ezio profite des petites choses. L’odeur du café et le goût des pancakes, la vue de Florence au travers de ses fenêtres noires de crasses. Des détails qui le font sourire et lui donnent cette impression de sécurité. Un foyer qu’il s’est construit au fil des années, un havre où il se retrouve ; ces moments où il est plus qu’un simple soldat. (V) La jeunesse le met mal à l’aise. L’innocence dans les yeux des enfants le rend malade et lui fait prendre conscience de l’horreur de ses actes. Il est terrifié par ces êtres encore inviolés par la vie, ne sait pas quoi faire autour d’eux. Au mieux il les évite, au pire les fuit. Créatures étrangères et dangereuses qu’il préfère observer de loin. (VI) Ezio est habitué à la violence. La douleur est une sensation qu’il connait, maîtrise. C’est comme ça qu’il aime ; frappe et cogne, se blesse pour se rassurer. C’est comme ça qu’il prouve son amour, ne sait pas l’exprimer autrement. Garçon perdu face à la tendresse, réfugié dans l’agressivité. (VII) Ezio a appris à se consoler tout seul ; quand la panique le gagne, ses manies le sauvent de l’angoisse et de la solitude. Un rituel partagé par sa mère avant qu’elle ne s’éteigne. Il ferme les yeux, récite les constellations et pense au sourire de sa sœur. Se souvenir d’où il vient, penser aux ordres qui le sécurisent. A cette laisse qui l’étrangle et pourtant le réconforte. (VIII) Il ne s’accorde que peu de plaisirs. Ses loisirs consistent à nettoyer ses armes et nourrir les chats du quartier. Il n'a pas le temps pour une quelconque passion, en remercie ses patrons. Ses pensées le terrifient ; quand il travaille elles se font silencieuses. Moins accusatrices. (IX) Malgré ce qu’elle lui a infligé, Ezio aime Florence. Il n’a jamais quitté l’Italie, le monde ne l’intéresse pas. Il laisse l’aventure aux autres, se fond dans les rues pavées des Medicis, se terre dans les quartiers sales que les touristes ignorent. Florence est ancrée en lui, a marqué sa chair et son sang. Lié à cette ville qu’il ne peut quitter. (X) Ezio est presque aussi terrifiant que terrifié. Il ne ressent aucune pitié face aux suppliques de ses victimes. « Dommages collatéraux ». Il ne fait que nettoyer derrière ses maîtres, élimine les témoins et les bavures. Ce n’est qu’un travail ; il n’éprouve aucune satisfaction à tuer. Un simple sentiment d’accomplissement : celui d’un clébard qui obéit sagement aux ordres.


ton pseudo : HandsomeJack ▲ ton âge  : 19 ans bruv ▲ ton pays : France ▲ ta fréquence de connexion : tous les jours ▲ comment t'es arrivé ici ? Arabella  there was a boy 1598819460  ▲ ton avis sur le forum : je le lèche ▲ un commentaire ? This isn't the fangirl you're looking for



Dernière édition par Ezio Seghezzi le Dim 17 Avr - 23:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 15:12


and very wise was he

the greatest thing you'll ever learn is to love and be loved in return



Pièce qui clinque contre le métal de la gamelle. Le clébard lève la tête, la vue d’un sourire innocent qui le fait geindre. Les yeux bruns fouillent dans son âme ; il détourne du regard, a peur de ce qu’on pourrait y trouver.

« Pourquoi tu es assis ici monsieur ? »

Il ne sait pas quoi répondre, scanne la rue à la recherche d’un parent potentiel. Le gamin résonne comme une menace, le rend nerveux. Il ne veut pas répondre, se contente de grogner, de tirer sur sa capuche dans l’espoir de disparaître.

« Tu es fatigué ? Je peux caresser ton chien ? »

Fatigué. Il lève les yeux sur la grimace édentée de l’enfant. Il hoche la tête et les petites mains s’enfouissent dans le pelage du bâtard qui l’accompagne. Oui, il est fatigué. Le gamin s’assied à côté de lui, ne craint pas la crasse, ne retrousse pas le nez face à l’odeur. Les passants les dévisagent et il se sent nauséeux. Mais Florence est trop occupée. Les touristes s’installent, prennent les photos de la Catin sous le ciel gris. On omet la tâche du tableau, fait comme si elle n’existait pas. Les pièces sont jaunes et sales, elles remplissent lentement son pot du jour.

« Comment il s’appelle ton chien ? »

Ezio hausse des épaules. Il n’en sait rien. Un clébard sans nom, comme lui. Le gamin a l’air frustré. Il gratte furieusement la tête de l’animal qui jappe de plaisir.

« Hm … Pompidou ! Maintenant il s’appelle Pompidou. »

Pompidou. Il peut vivre avec ça. Nommer son seul compagnon, lui offrir un baptême improvisé. Ça lui arrache un sourire brisé, timide. Et le gosse le lui renvoie, comme un reflet révisé ; les dents tordues et les joues couvertes de taches de rousseur. L’innocence est revigorante et terrifiante à la fois. Puis le moment se brise. Un nom crié, une mère inquiète et le petit s’enfuit avec un geste d’au revoir.

« A plus tard Pompidou ! A plus tard monsieur ! »

Et Ezio est de nouveau seul, Pompidou endormi sur ses genoux.


△  △  △  △


Il a beau frotter, sa peau semble avoir adopté cette couleur carmine. Le sang s’est incrusté sous ses ongles, entre ses doigts, tache sa chemise et teint son visage. Le cadavre a disparu au fond de l’Arno, tâche sombre dans l’eau noire. Pourtant Ezio continue de sentir son regard sur lui. Plein de reproche et de rage, d’un désir de vengeance. Questions dans les yeux morts. Pourquoi ? Parce que c’était sa mission. Parce qu’il est dressé pour tuer, ne sait rien faire d’autre. Soldat, cabot. Les crocs aiguisés. On l’a envoyé finir le boulot. Il ne se pose pas de question quand il tue. Il le fait simplement, avec une précision militaire. Automate mortel. Ce n’est pas à lui de se demander si le châtiment est justifié. Si le sang versé est celui d’un innocent ou d’un autre tueur.

L’eau continue de couler sur ses doigts cornés. Abîmés par le maniement des armes. Reflet de son âme, un corps qui décrépit, qui s’adapte à sa nouvelle nature. La gâchette ne pince plus ; la peau est devenue dure, rêche. Des phalanges pour frapper, des ongles noirs de poudre et de sang séché. Ses mains ne caressent plus, elles blessent. Il lève la tête. Il n’y a plus de miroir au-dessus du lavabo. Il ne supportait pas de voir son reflet. Il devine son nez brisé, un coquard qui se dessine sur son œil gauche. Il goûte le sang là où sa lèvre a éclatée, souvenir d’un cadavre. Il ne perd pas plus de temps, se déshabille et glisse sous la douche. L’eau est trop chaude, punition pour quelque chose dont il n’a pas encore déterminée la nature. Il contrôle son souffle, repousse l’angoisse. Il est devenu bon à ça ; chasser la panique, la forcer à attendre autre part, dans un coin dans son esprit. Il la sent lorgner parfois. Il la sent s’immiscer dans les moindres détails de sa vie. Un sursaut, un grondement orageux. Petites choses qui le terrifient. Mauvais réflexes, paranoïa qui ronge petit à petit sur sa sanité. La vapeur l’étouffe. Il s’enfuit de nouveau, se réfugie dans sa chambre et ferme la porte à double tour. Il sent encore le regard de sa victime sur lui, entend encore ce murmure. Pourquoi ? Son lit l’accueille dans un grincement. Il ne tire pas les couvertures sur lui, a peur qu’elles l’étouffent pendant son sommeil.

Quand il ferme enfin les yeux, il ne trouve que des cauchemars et des démons en colère.



Dernière édition par Ezio Seghezzi le Lun 18 Avr - 22:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 15:15

Oh gosh, j'aime tellement Jon, c'était un de mes favoris dans twd there was a boy 4228081930 there was a boy 4228081930
Je fangirle déjà sur toi, pour le choix, mais aussi le personne qui promet.
Bienvenue parmi nous, hâte d'en lire plus there was a boy 2563884465
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Attila Verdi

≈ PSEUDO : GALLINEA.
≈ AVATAR : HUGH DANCY.
≈ MESSAGES : 367
there was a boy Tumblr_inline_nuvgj6Bf8n1qlt39u_500

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016
Age : 17

there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 15:55

aaah j'adore le prénom ! there was a boy 4228081930
ce début de fiche promet, j'ai hâte de voir ce que ça va donner.
bienvenue chez les fous. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 16:16

there was a boy 3020458941 there was a boy 3020458941 there was a boy 3020458941 there was a boy 1460902554-3778764899 there was a boy 1460902554-3778764899 there was a boy 1460902554-3778764899 there was a boy 1460902554-3778764899
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Arabella Mastroianni

≈ PSEUDO : Peony
≈ AVATAR : Nicola Peltz
≈ MESSAGES : 787
there was a boy PhCQiWjg

≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016

there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 16:56

*pousse tout le monde*

MY BITCH there was a boy 2745651735
A mes pieds petit crabe there was a boy 198152450

*disparait en mettant des pièges autour d'Ezio*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
there was a boy 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 17:08

Luci tu ne sais que parler en smiley maintenant ? there was a boy 459362272
Non mais cette gueule qu'il a, il est tellement parfait pour un Verrochio bgh efbhjbfhe voilà c'est tout mon amour qui s'exprime par ce charabia mais... J'en reviens pas que l'avatar colle si bien avec ce que tu as déjà marqué ! Je crois que je reconnais ta plume qui vibre et qui casse et c'est toujours un plaisir de la redécouvrir, du coup j'imagine déjà le personnage génial qui se dessine à l'horizon, j'ai hâte d'en savoir plus there was a boy 4228081930 Bienvenue chez toi ! there was a boy 2773279502


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 17:16

Comment c'est bon de te voir ici, toi there was a boy 1840478431
Bienvenue, avec cette gueule de fou furieux! there was a boy 4228081930
Et there was a boy 3012802215 pour la forme there was a boy 4260347001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 17:19

@Halyna Nabokov a écrit:
Luci tu ne sais que parler en smiley maintenant ? there was a boy 459362272

Il a déjà conscience de l'amour que j'ai pour lui. there was a boy 3341684380
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 18:44

Selene → Shane RIP there was a boy 3495551740
C'te pression, j'espère que le reste te plaira tout autant ! Merci pour ton accueil ♥️

Attila → Et moi j'adore le tiens !  there was a boy 1078336339 & pis Hugh quoi
Merci ♥️

Luci  → there was a boy 459362272 there was a boy 459362272 there was a boy 2486518475 there was a boy 3012802215

Arabella → Chuis la bitch de personne ouesh, la seule bitch ici c'est toi ! there was a boy 3058302029
Jamais, sale licorne sans corne there was a boy 2350744273
*brûle les pièges au lance-flamme*

Halyna → N'est-ce pas ??? Jon c'était obligé d'en faire un puppy Verrochio there was a boy 3050400601
j'espère que ma plume vibrera autant quand j'aurais fini there was a boy 2272051206 merci pour l'accueil ♥️♥️

Altair
→ Encore un Altère, unacceptable there was a boy 1598819460
there was a boy 1123864290  m'approche pas, suppôt de Satan


Dernière édition par Ezio Seghezzi le Lun 18 Avr - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Melchiorre Donatello

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093
there was a boy Tumblr_obvzdxnpGd1r6tq2so1_400

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Dim 17 Avr - 18:53

pendant deux minutes, je me suis demandée d'où je connaissais cette gueule cassée there was a boy 2978968014 j'ai ENFIN retrouvé (merci ma mémoire trouée). première fois que je vois sa bouille sur un forum there was a boy 4228081930  il est bien beau pour le personnage que tu vends there was a boy 4260347001



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Lun 18 Avr - 21:19

Non mais ce personnage de malade, pourquoi t'as choisi les Verrochio ?! J'adore, je suis fan, je veux lire son histoire !!! there was a boy 3050400601 Et puis cette gueule, juste parfaite qui colle tellement bien au perso ! there was a boy 41209573 J'aime tous tes choix, bref j'ai mouillé ma culotte Arrow
Bienvenue parmi nous there was a boy 198152450
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Lun 18 Avr - 23:03

Melchiorre → Deux minutes pour reconnaître ce nez de patate ? :0 bcp trop !! j'espère que même fini mon personnage te vend du rêve olala there was a boy 3178249011

Gabriele → Parce que les Verrochio sont kewl ok D:< Et Jon il colle à tous les violents, l'est parfait there was a boy 41209573 rohlala je suis contente que ça plaise ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Lun 18 Avr - 23:13


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI


Comment ça, pas satisfaite ? Ta fiche est sublime. Le personnage, de même. J'ai beaucoup aimé le passage avec l'enfant I love you (mon petit cœur tout mou a fondu there was a boy 3058302029) Une machine de guerre ton bonhomme, j'adore son évolution, il ne fait qu'obéir, ne fait que courber l'échine. Libre arbitre qui le rebute. there was a boy 4260347001 Un personnage qui ne veut pas de sa liberté, qui ne veut pas de ses propres décisions, je trouve ça original à exploiter there was a boy 198152450 Anyway, je te valide avec plaisir (en plus, chez les Verrochio there was a boy 1487153934) et je te souhaite un bon jeu parmi nous there was a boy 4228081930

On va dire que le gif est totalement en relation hein there was a boy 2272051206 Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy
Mar 19 Avr - 1:40

naaan *ramasse ton petit coeur*
Merci pour la validation et tous ces beaux compliments :D ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



there was a boy Empty
Sujet: Re: there was a boy

Revenir en haut Aller en bas
 
there was a boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: