AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
(2/2 LIBRES) — GENTLEMEN BASTARDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: (2/2 LIBRES) — GENTLEMEN BASTARDS
Jeu 21 Avr - 16:31


Best fake smile

— Le Cavalier —


Méfie-toi de l'eau qui dort


Sous ses airs de dandy coincé, le sieur est redoutable. À n'en pas douter. L'Enjôleur enjôle, ses filets sont des draps et ses proies incapables de lui résister. Qu'il est beau le Français, qu'il est galant. Charmeur et charmant. Élément essentiel du trio, du roi au cavalier, du cavalier au fou. La partie dure depuis plusieurs années déjà. Cinq ans ? Six ans ? L'arrivée à Florence s'est faîte par l'air pour cet étranger au regard pénétrant. Les deux autres n'étaient jamais loin. Ils ne l'ont jamais été. De l'orphelinat au lycée. Les études en barrière pour les séparer, les horizons différents. Mais la perte de contact, jamais. Les trois hommes d'aujourd'hui aussi liés que les trois mômes d'hier. Les orphelins de Saint-Honoré avaient choisi l'exil loin de la mère patrie, bien décidés à souiller le monde de leur noirceur, mais pas les draps de la nation qui les avait vus naître.

Marius, ce misérable pourtant loin d'être miséreux. Ce gosse timide, presque sauvage, méconnaissable dans la peau de ce géant à la peau pâle. Ils ne sont pas frères, mais leurs liens sont semblables. Rangés derrière la fortune du roi, le cavalier est reconnaissant, et plus que jamais acteur dans l'ombre, vivant le jour sous le masque d'un comptable fortuné. Les bonnes manières ne sont qu'une façade ; une leurre pour les catins aveuglées par la délicatesse authentique qui habite chacun des gestes du colosse décharné. Un leurre pour les filles en manque de tendresse. Il les attire et il les attrape, et lorsque le piège se referme, le tour est joué.

Marius et Altair ont été les deux premiers maillons de la chaîne. Les premiers à se rencontrer, à l'âge de six ans. S'ils ne sont pas frères de sang, ils sont bien frères de cœur. Des piliers l'un pour l'autre, acceptant les défauts comme les qualités. Les sales desseins et les plaisirs de la chair comme passions communes les ont convaincus de la nécessité de partir ; de plonger à corps perdu dans la débauche et l'illégalité, mais en jouant sur deux tableaux. Sur leurs parts d'ombre et de lumière.

– Personnage portant les traits de Domhnall Gleeson ; difficilement négociable.
– Prénom non négociable, nom totalement libre, mais aux consonances françaises de préférence.
– Histoire libre tant que les informations ci-dessus sont respectées.
– Lien à développer, bien évidemment.
– Rangé auprès du clan Donatello bien évidemment, mais en tant que Outsider.




Dernière édition par Altair Esterhazy le Dim 12 Juin - 23:21, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: Re: (2/2 LIBRES) — GENTLEMEN BASTARDS
Jeu 21 Avr - 16:31


When we were on fire

— Le Fou —


qui s’y frotte s’y pique


Le fou, à juste titre. Salvatore, ce Florentin au caractère bien trempé. Premier contact des deux Français bien avant leur arrivée en Italie. Relation professionnelle, tout d'abord. Richissime l'Italien venu en France s'illustrer dans deux semaines de farniente. Rencontre avec le maître des lieux qu'il ne tardera pas à mettre dans son lit. Rencontre qui changera tout. Juillet 2005. ils étaient jeunes, et beaux, et puissants. La trentaine à l'horizon, pas si proche encore mais se rapprochant. Salvatore et Altair, c'est une histoire qui ne s'est pas terminée. Dont les lignes s'écrivent encore aujourd'hui. Sans figurer parmi les obsessions du Français, le Florentin a su s'attirer ses faveurs. Jusqu'à le convaincre de quitter sa mère patrie pour le sol italien. Ce n'est pas mentir que d'affirmer que Salvatore est à l'origine du projet qui les réunis tous les trois : le roi, le fou, le cavalier. Du commerce de catins monté une fois Florence pour foyer. Si le cavalier est l'enjôleur, le fou, lui, sélectionne les crus qui lui paraissent les plus savoureux. Les poitrines les plus alléchantes, les courbes les plus sensuelles.

Salvatore, c'est un nom de famille qui en impose. Le bras est long. La noblesse Florentines sait conserver ses valeurs, mais Salvatore lui, s'applique à les entacher. Brebis galeuse et pourtant seul héritier, il est prêt à précipiter le nom qui est le sien au fond du gouffre tant qu'il peut se délecter du vice et de la noirceur. Fou ? Un peu. Pas comme on pourrait l'imaginer ; le sieur est malsain, le sieur est vilain. Insouciant de par l'argent à foison qui emplit ses poches. Il ne se soucie de pas grand-chose, malgré tous ses défauts, demeure fidèle à ceux qu'il daigne appeler ses amis.

Altair et Salvatore se sont donc rencontrés en France, en 2005, lors d'un séjour de Salvatore dans l'un des hôtel d'Altair. S'en suivra une aventure, qui dure aujourd'hui encore entre les deux hommes. Salvatore est celui qui convaincra Altair de se lancer dans une double occupation, plus sombre, plus dangereuse. Altair est sans doute la seule personne capable de le raisonner, avec Marius. (Relation avec Marius à définir).

– Personnage portant les traits d'Adrien Brody ; négociable avec Pedro Pascal.
– Prénom non négociable, nom totalement libre.
– Histoire libre tant que les informations ci-dessus sont respectées.
– Lien à développer, bien évidemment.
– Rangé auprès du clan Donatello bien évidemment, mais en tant que Outsider.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(2/2 LIBRES) — GENTLEMEN BASTARDS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Recrutement des journalistes [0 postes libres]
» Live fast die young, bastards do it well [MISSION]
» Idée pour les agents libres futur....(simple idée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
DIETRO LE QUINTE
 :: BANQUE DE LIENS
-
Sauter vers: