AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez
 

 
I’m the spider crawling down your spine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: I’m the spider crawling down your spine.
Sam 23 Avr - 23:43


Thomas Chamberlain

Better beware i go bump in the night, devil-may-care with a lust for life, and I know you, can resist me, soon though you, are so addicted. Boy, you better run for you life.



nom : Chamberlain. Un nom parmi tant d’autres. Celui qui figure sur mes papiers d’identité. Les gens se retournent en l’entendant. Rare nom à consonance anglophone. ▲  prénom : Thomas, ni plus ni mois. Tom pour les intimes. Lui aussi, c’est celui qui figure sur mes papiers. Tout comme pour le nom, j’en ai emprunté plusieurs tout du long de ma carrière. ▲  âge et date de naissance : Trente-huit ans, la quarantaine approchant à grands pas. A mon grand malheur. Né un premier avril, tuant ma mère au passage. Mon existence entière n’est qu’une blague. ▲  ton clan : J’appartiens à la famille Donatello. Je ne sais plus trop comment j’en suis arrive là, mais tout ce que je sais, c’est qu’à present, je fais partie de leur famille. Que ça me plaise ou non. ▲ Ton rang : Apparemment j’ai dû être à la hauteur de leur espérance car depuis environ cinq ans, je suis leur conseiller, l’avocat du diable. Qui défend leur intérêts coûte que coûte.  ▲ statut civil : Célibataire, en couple, je ne sais pas trop. Je profite tout simplement de la vie. Recherchant une âme perdue depuis longtemps, considérant actuellement les femmes comme des poupées de chiffons. Elles n’ont aucune importante à mes yeux. ▲  orientation sexuelle : Hétérosexuel. Pur. Il n’y a que les douces courbes féminines, et volumineuses, qui savent me faire frémir. ▲  metier : Ancien agent spécial de la CIA, tortionnaire, tueur à gage. Comme vous voulez. Mort et enterré. Redevenu à la vie en tant qu’avocat, continuant à faire le sale boulot de temps à autre. ▲  situation familiale : La famille, qu'est-ce que c'est ? ▲  traits de caractère : votre réponse ici  votre réponse ici ▲  groupe : votre réponse ici  votre réponse ici ▲  crédits : BADASS BEARD pour l’avatar, dicapriofilms &nude-rose tumblr; chanson Mz Hyde - Halestorm.
001. Je suis quelqu’un d’accro à la caféine et à la nicotine. Je bois tellement de café que je me demande encore comment c’est possible que je sois encore en vie. Et je fume comme un pompier. Je sais, ce n’est pas bien pour la santé, mais de toute façon il faut bien qu’on meure de quelque chose. Autant se faire plaisir. 002. Depuis ma supposée mort, je ne suis plus ressorti avec personne. Une part de moi est toujours attaché à la fille avec laquelle j’étais, à cette époque, me refusant de faire son deuil. C’est d’ailleurs une des raisons qui me pousse à ne pas m’attacher aux gens, et qui fait que je me comporte comme un vrai salop envers la gente féminine. Un peu trop même. 003. Je suis quelqu’un d’autoritaire. De leader. Je n’aime pas quand on ne m’obéit pas. J’aime avoir le pouvoir tout simplement, me croire au-dessus des lois. 004. Je passe beaucoup de temps à traîner dans des bordels, des maisons closes. C’est préférable à celles qui font le trottoir. Je ne dis pas non, mais … je ne préfère pas. Là aussi, j’aime faire preuve d’autorité envers ces filles, qui de toute façon, elles, n’ont pas le choix de céder. Je peux aussi me montrer brutal avec elles. 005. Je n’ai plus tué ni torturé personne depuis des années. L’envie est évidemment toujours là. Pas celle de tuer, il ne faut pas pousser non plus, je ne tuais que dans le cadre de mes fonctions, ou quand on me l’ordonne encore, mais torturer par contre … Malmener quelqu’un, la faire souffrir, l’entendre crier. Ça agit comme une drogue chez moi, et je suis gentiment à bout. Me sachant surveillé, je me tiens encore à carreau. 006. Je n’ai jamais dévoilé à personne mon ancienne vie. Jamais parlé de mon métier, ou alors je disais juste que j’étais agent fédéral. Personne ne me connaît vraiment. Personne ne sait que je suis encore vivant, parmi ma famille. 007. Je porte constamment une arme sur moi, dans mon holster. Mauvaise habitude dû temps de la CIA. Je me sens beaucoup plus en sécurité. Et c’est toujours pratique quand on veut obtenir quelque chose. 008. Je suis paranoïaque. Un simple bruit peut me faire sursauter. Ce qui n’aide pas, c’est que je fais régulièrement des cauchemars, ou on vient me chercher. Ou on me rejuge et qu’on me mette derrière les barreaux. Je m’assieds d’ailleurs toujours contre un mur, à une place ou je peux voir la salle en un simple coup d’œil. 009. Il y a des jours, j’ai envie de recommencer à nouveau une nouvelle vie. De repartir de zéro. Mais il y a quelque chose qui me l’empêche, car après tout, je suis bien ici. Il y a quand même comme un vide en moi. 010. Je suis allergique aux fruits de mer. Encore heureux que ce n’était pas d’autre chose, ça aurait pu être pire. Je n’avais jamais vraiment aimé ces choses-là. Déjà, qui s’est qui a eu l’idée d’appeler ces bêtes bizarres des fruits de mer ?

ton pseudo : spf.  ▲ ton âge  : Trop vieille, et on ne demande pas l'âge d'une femme. ▲ ton pays : Quelque part sur la planète terre, entre la terre et les étoiles. ▲ ta fréquence de connexion : 4/7. Je passe, normalement, tous les jours. Après, pour le rp, tout dépendra dans quel état je rentre après le travail. J'essaie toutefois de poser une réponse par semaine. ▲ comment t'es arrivé ici ? Je zieutais, lâchement, les pubs sur Bazzart. ▲ ton avis sur le forum : Il est tout simplement génial. Surtout le contexte, ou on a le droit de laisser exprimer nos idées les plus enfouies  I’m the spider crawling down your spine. 1999688349  ▲ un commentaire ?  I’m the spider crawling down your spine. 1078336339


Dernière édition par Thomas Chamberlain le Dim 24 Avr - 19:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Sam 23 Avr - 23:46


Un titre pour illustrer

citations pour faire classe, pour entrevoir.

Assis sur une chaise inconfortable, les menottes aux poignets, je me tenais droit, dans cette pièce impersonnelle, fixant de mon regard perçant le miroir sans tain en face de moi. Je savais très bien ce qui était en train de se passer. J’avais passé la moitié de ma carrière dans cette pièce, à interroger les gens, à tour de rôle. Je savais ce qui allait se passer, mais je restais serein. Je me considérais comme un des meilleurs dans ma spécialité, et je savais que personne ne m’arrivait à la cheville. Personne n’arrivera à me faire craquer. Personne. Au bout de quelques minutes, la porte s’ouvrit enfin, et un petit homme chauve, grassouillet, s’engouffra dans la pièce et vint s’installer en face de moi, secouant la tête, me fixant de ses yeux porcins. « Chamberlain, Chamberlain, tu t’es fourré dans un sacré pétrin ». Sans le lâcher de mon regard, j’haussais tout simplement les épaules. « Commandant », répondis-je. Il s’éclaircit la voix, essayant de me faire flancher. « Putain, Tom, qu’est-ce qu’il t’a pris ? Toute la brigade est dans la merde à cause de toi, tu le sais ça ? » Ha. C’était donc cela. Il en avait rien à foutre de moi, il s’inquiétait juste dès qu’on dira-t-on et des rumeurs qui allaient certainement circuler. Je n’éprouvais aucun besoin de commenter. « Tu es pourtant un de nos meilleurs agents secrets. Ça fait des années qu’on cherchait des gens comme toi. Prêt à tout. Evidemment, nous étions tous au courant de tes méthodes pas très catholiques pour tirer les vers du nez de certains témoins, mais de là a … a … ». Il n’acheva pas sa phrase, s’épongeant le front qui s’était mis à transpirer de plus belle. Il se racla la gorge, faisant un signe de la main, dans le vide. « Nous avons fermé les yeux, à cause de tes bons états de service. Mais malheureusement, là, tu as dépassé les bordes. Je ne peux plus rien faire pour toi. Tu es seul face contre tous. Estime-toi heureux que l’information n’a pas encore fuité et qu’elle n’est pas parvenue aux oreilles du Président. Ce sera notre petit secret. Les journaux balancent déjà assez de bêtises comme ça sur la CIA dans leurs torchons ». Je le fixais toujours, sans m’exprimer. Je voulais savoir ce qu’il voulait exactement. L’interrogatoire, si c’en était bien un, ne se déroulait pas comme prévu. Il devait y avoir anguille sous roche. J’avais envie de lui cracher à la gueule, qu’il accouche enfin, et qu’il arrête de se comporter de sa façon nonchalante. Fallait que je le fasse sortir de ses gonds, qu’il m’avoue la vraie raison de sa présence ici, et la mienne. Je ne voyais pas ce que ça pouvait être d’autres que mes petites séances de torture. Oui, j’avoue, j’y avais pris goût aux cours de nombreux interrogatoires. Même trop selon certain. Je ne voyais pas en quoi j’avais fauté. Je n’étais pas le seul à pratiquer ce genre de méthode sur des témoins récalcitrants. Alors pourquoi moi, et maintenant ? Il se fit craquer les doigts, avant de poursuivre. « Nous en pouvons plus rien faire pour toi ». C’est bon là. J’avais compris. Change de disque. « Les gens parlent de plus en plus, derrière ton dos, le nôtre, de ce qui se passe réellement ici, et je dois, en tant que commandant, faire profil bas. Laisser les rumeurs disparaître petit à petit. Et pour cela, je n’ai pas d’autre choix que de devoir te faire disparaître aussi. Je suis sûr que tu comprendras ». Il se gratta la moustache. « Voilà le deal, Chamberlain. Soit, tu refuses mon offre, et mon aide, et tu finiras ta vie à croupir au fond d’une prison fédérale, et je ne pense pas que j’ai besoin de te dire comment les anciens agents gouvernementaux sont traités là-bas, ou alors, écoute-moi bien, je t’offre un passe de sortie ». Il remua sur sa chaise, et sorti de sa poche une enveloppe, d’où il sortit un billet ainsi que d’autres papiers divers. « Ceci est un billet d’avion, aller simple, pour Florence, en Italie. Ou tu pourras recommencer une nouvelle vie, te reconstruire, Loin de tout ce merdier. C’est une chance que j’offre seulement à toi. Pour plusieurs raisons que je ne citerais pas. Tout est déjà prévu. Il n’y a qu’une autre personne dans la confidence. Tu pourras continuer à garder ta vraie identité, que peu de monde connaît. Sache juste que, même à l’autre bout du monde, nous aurons toujours un œil sur tes agissements. C’est à prendre ou à laisser ». Je le fixais toujours, intensément, faisant tourner dans ma tête tout ce qu’il venait de me raconter. Je n’étais pas un type lâche, mais là, je ne voyais pas d’autre choix que de devoir accepter. Je préférais largement la liberté. La prison très peu pour moi. J’acquiesçais lentement la tête. « C’est d’accord. Je dois partir quand ? Comment vous allez justifier toute cette histoire ? », demandai-je le plus naturellement du monde. La tête du commandant vira au rouge. « Ne pose pas de questions dont tu ne veux pas connaître la réponse. Une escorte viendra te chercher en temps voulu. En attendant, reste cloîtrer chez toi. Et ne parle surtout à personne ». Il se leva, souriant, se dirigeant vers la porte. « On va bientôt venir te libérer de tes entraves. Et au fait … bon choix ». Et il sortit, tandis que moi, je restais là à ruminer.  

I’m the spider crawling down your spine. 4z4t

Une semaine plus tard.
Rassemblés en petit groupe, tous vêtus de noir, pour la plupart, chacun laisse libre court à ses émotions. Des visages impassibles se mélangent avec ceux qui ruissèlent de larmes, tandis que d’autres préfèrent aller loin des regards indiscrets, ou regardent tout simplement leur pied, ne voulant pas croiser la tristesse sur les visages d’autrui. Même le soleil de cette journée magnifique ne pourra leur apporter un quelconque réconfort. Un homme s’avança alors vers eux, en tenue officielle, l’air attristé, tout comme les autres, mais qui doit garder, en tant que chef de cérémonie, un certain self-control de lui-même. Il leur fit juste un signe de tête, et tout le monde prit place, assis en rang, sur les chaises disposées là le matin même. Quelques-uns s’aventurèrent à regarder ce qui se trouvait droit devant eux. Un simple cercueil. Un drapeau américain drapé dessus. Comme le veut la coutume. Avant que le commandant Ericksen prononce ses premiers mots, ses coéquipiers, restés à l’écart, se mirent à jouer les fameuses notes d’Amazing Grace. Des cris, des gémissements se firent de plus en plus entendre parmi la foule. A la fin de la chanson, une ou deux femmes durent quitter l’enterrement, accompagné par des officiers de police. Leurs nerfs étaient en train de craquer et elles en supportaient plus de rester ici une seconde de plus. L’ordre enfin revenu, le commandant s’avancer vers l’escadre, s’éclaircit la voix et se mit à parler. « Mesdames, Messieurs, nous sommes ici présents aujourd’hui pour célébrer un hommage à notre fils, ami, collègue. Une personne qui nous tenait à cœur. Gabriel Chamberlain ». La plupart des gens baissèrent la tête, refoulant leur sanglot, d’autres essuyant les larmes avec un mouchoir. « Thomas était une personne exceptionnelle. Toujours là pour rendre service en cas de besoin. Une personne aimante, agréable, de confiance, taquineur, avec évidemment, quelques défauts aussi ». Un petit rire nerveux s’échappa de sa bouche. « Du début de sa carrière, et jusqu’à présent, il a toujours été un collègue loyal, fonçant tête baissée dans ses enquêtes, presque un peu trop même, mettant de côté sa vie privée ». Il jeta le papier qu’il avait préparé avec l’enterrement. Il ne lui servirait à rien. Les mots devaient plutôt venir du fond du cœur. « Comme chacun le sait, il nous a été emporté trop tôt dans un accident de voiture. Nous vous promettons, ma brigade, que nous mettrons tous en œuvre pour arrêter ce chauffard sous l’emprise de l’alcool et le punir comme il se doit ». L’éloge funèbre dura encore quelques minutes, chacun passant, pour les plus courageux du mois, sur l’estrade pour dire un petit mot. A la fin de la cérémonie, tous partirent, soudés les uns aux autres. Le commandant, quant à lui, parti avec un gros poids sur le cœur, mal à l’aise. Il était le seul à connaitre la vérité. Le cercueil était vide. Personne n’était à l’intérieur. Mais il n’avait pas eu le choix. De toutes les décisions qu’il avait dû prendre durant sa longue carrière, celle-ci avait été la plus dure. Sur le chemin qui conduisit à sa voiture, il croisa la petite-amie de Gabriel, une des femmes qui avaient dû quitter la cérémonie précipitamment, qui retournait, une fleur à la main, vers l’endroit où se trouvait son défunt copain. Le commandant s’en voulut encore plus de devoir garder le secret. Il s’engouffra dans sa voiture, restant un moment sans bouger, regardant droit devant lui, avant de partir rejoindre ses collègues au poste, ou ils avaient prévu une petite fête en hommage à Chamberlain. La vie continuait son court.

I’m the spider crawling down your spine. 4z4t

La vie a effectivement simplement suivi son court pour moi. Trois jours après ma soi-disant mise en examen, d’anciens collègues étaient venus sonner à ma porte, à l’aube. J’avais déjà préparé mes valises, dans le cas où et cinq minutes plus tard, je partais, en leur compagnie, tournant le dos à mon ancienne vie, que je n’avais pas spécialement envie de quitter. J’avais une interdiction totale de parler à qui que ce soit dans mon entourage, que ce soit ma famille ou ma petite-amie. J’étais censé être mort dans un accident de voiture et j’allais être enterré en fin de semaine. C’est tout ce que je réussi à savoir. Mes papiers d’identité en main, mon billet d’avion ainsi que ma valise et mon sac à dos, je partis avec quelques objets auxquels j’étais attaché. Une nouvelle vie m’attendait dans un nouveau pays, ou je ne connaissais même pas la langue. Florence, en Italie. Les débuts sur places furent difficiles, surtout avec la barrière du langage, mais je mis fit petit à petit. De toute façon, je n’avais pas spécialement le choix et fallait surtout que je me tienne à carreau. Grâce à mes études de droit à l’Université, j’ai pu me reconvertir et depuis j’exerce le métier d’avocat. Là aussi, sans aucune surprise, j’étais assez bon dans ce que je faisais. J’étais indépendant et de ce fait, je pouvais travailler avec qui je voulais, même si, je m’étais lié avec une certaine famille de la ville, avec lesquels j’offrais mes services, en contrepartie d’autre chose. Que je tairais. Tout se passe donc pour le mieux pour moi et je ne me suis pas calmé plus que tant. Je fais juste plus attention. Mais je sais que j’ai de bons anges gardiens à mes trousses. Je ne risque rien.



Dernière édition par Thomas Chamberlain le Dim 24 Avr - 19:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Sam 23 Avr - 23:51

Leooooo, ce choooix I’m the spider crawling down your spine. 3628684184
Rejoins les Donatello, tu seras sexy parmi les sexy, puissant parmi les puissants I’m the spider crawling down your spine. 3301814932
Bienvenue, et bon courage pour ta fiche I’m the spider crawling down your spine. 4260347001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 1:24

Donatello y'a que des nazes fallait venir chez les Verrochio D:< *pousse Altair*
Mais bon, t'es bien beau alors on te pardonne I’m the spider crawling down your spine. 225179245
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! Hâte de voir ce que tu vas nous concocter !
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Arabella Mastroianni

≈ PSEUDO : Peony
≈ AVATAR : Nicola Peltz
≈ MESSAGES : 787
I’m the spider crawling down your spine. PhCQiWjg

≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 2:12

Vous avez fini de vous chamailler les deux I’m the spider crawling down your spine. 3495551740

Leo I’m the spider crawling down your spine. 14883531 I’m the spider crawling down your spine. 1811486565 J'aime ce choix!!
Bienvenue et bon courage beau gosse I’m the spider crawling down your spine. 1840478431
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
I’m the spider crawling down your spine. 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 8:10

Ces gifs, il est tellement classe ! I’m the spider crawling down your spine. 4228081930
Je suis ravie de voir que tu as quand même décidé de sauter le pas, il fallait, on était gentil I’m the spider crawling down your spine. 2834142672 et puis Leonardo est tout aussi charismatique que Tom Hardy je trouve I’m the spider crawling down your spine. 1078336339 Et ce début de fiche, faut pas te mettre autant de pression ou te dire que tu n'écris pas bien parce que c'est pas le cas I’m the spider crawling down your spine. 1598819460 Sur ce je plante ma tente, et comme je suis VIP j'attends ton MP I’m the spider crawling down your spine. 2395651369
Bienvenue chez toi I’m the spider crawling down your spine. 3260832282


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Melchiorre Donatello

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093
I’m the spider crawling down your spine. Tumblr_obvzdxnpGd1r6tq2so1_400

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 8:51

bienvenue I’m the spider crawling down your spine. 4260347001

Citation :
▲  metier : Ancien agent spécial de la CIA, tortionnaire, tueur à gage. Comme vous voulez. Mort et enterré. Redevenu à la vie en tant qu’avocat, continuant à faire le sale boulot de temps à autre.
nah nah nah. arrêtez de vouloir le trainer chez moi,
j'veux pas d'une taupe I’m the spider crawling down your spine. 2978968014 I’m the spider crawling down your spine. 1419944056



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 16:53

Merci beaucoup tout le monde I’m the spider crawling down your spine. 1078336339 I’m the spider crawling down your spine. 275567650.

HEY HO I’m the spider crawling down your spine. 2350744273, arrêtez de vous chamailler et dites-moi ce que je gagne à rejoindre telle ou telle famille I’m the spider crawling down your spine. 1999688349. Essayez de me convaincre I’m the spider crawling down your spine. 2272051206 - quoique au fait mon choix est déjà fait I’m the spider crawling down your spine. 2395651369 , j'ai juste envie de vous voir vous foutre sur la gueule I’m the spider crawling down your spine. 333007552

Melchiorre : Qui t'as parlé d'une taupe ? I’m the spider crawling down your spine. 2350744273. ANCIEN AGENT. Fait plus parti de la CIA I’m the spider crawling down your spine. 4260347001. J'y avais pensé à un moment, mais pour finir non, je reste sur mon idée de base I’m the spider crawling down your spine. 3058302029. Il n'espionne donc personne I’m the spider crawling down your spine. 3341684380
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Attila Verdi

≈ PSEUDO : GALLINEA.
≈ AVATAR : HUGH DANCY.
≈ MESSAGES : 367
I’m the spider crawling down your spine. Tumblr_inline_nuvgj6Bf8n1qlt39u_500

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016
Age : 17

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 17:03

heureusement qu'il espionne personne, j'aime pas la concurrence ! I’m the spider crawling down your spine. 2665656812
nan je rigole, fait toi plaiz leoooo, grahouh. I’m the spider crawling down your spine. 2563884465 c'est trop de mystère là.
je veux en savoir plus sur ce perso!
bienvenue d'ailleurs, j'en oublie la politesse ->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
I’m the spider crawling down your spine. 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.
Dim 24 Avr - 23:34


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI


Il est bien beau ce personnage, et bien fou aussi j'aime ça I’m the spider crawling down your spine. 1840478431 Les Donatello gagne un conseillé super classe quand même, j'ai beaucoup aimé les nuances que tu as apporté à ton personnage, ce brin de réalité comme s'il était près de nous I’m the spider crawling down your spine. 1078336339 Il en a vu du pays en plus, c'était agréable de suivre son histoire et ça va être encore plus agréable quand je vais lire tes rps ! I’m the spider crawling down your spine. 3987002876

On va dire que le gif est totalement en relation hein I’m the spider crawling down your spine. 2272051206 Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



I’m the spider crawling down your spine. Empty
Sujet: Re: I’m the spider crawling down your spine.

Revenir en haut Aller en bas
 
I’m the spider crawling down your spine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Spider Pirates recrute activement !
» Impasse du Tisseur... [PV: Ella] [SPOILERS]
» Sloum Grindelwald [Pouffy]
» Dans la toile de l'araignée | Liens de Spider-man
» Spider-man | Terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: