AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez
 

 
maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 11:38


LivioMasaccio

la médiocrité commence là où les passions meurent, c'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur



nom : La marque d’un anonymat, la balafre d’une vie sacrifiée. Le nom d’un orphelin dont personne n’a jamais désiré. Le dernier Masaccio, l’héritier d’un empire oublié sous les larmes et les coups. D’où il vient, où il va ? Personne ne le sait, personne n’ose le dire. Masaccio, un souffle méprisant s’échappant des lèvres de ses ainées. Une honte qu’il est seul à pouvoir porter pour les actes qu’il n’a pas commis. ▲  prénom : L’oublié, l’éternel perdu d’avance, le gamin sur lequel personne ne désirait veiller. Livio, le petit prince déchu. Le gamin sans origines, sans passé, sans avenir surtout. Fils de personne, forcé dans la vie tête la première sans personne pour le rattraper, Livio incarne la douceur se brisant entre les doigts malhabiles d’une destiné avortée. Rejeton de personne, son nom n’effleure jamais les lippes dessoudées des loups montrant leurs crocs que pour en recevoir les os crachés à son visage tuméfié. ▲  âge et date de naissance : Vingt-trois longues années de solitude. Vingt-trois années de médiocrité passée à se demander d’où il vient, où il va, qui il est. Sa carte d’identité indique le 21/05/93, pourtant d’après cette famille possédant sa destinée entre ses doigts il serait né plus tôt. Dans le noir, dans le froid. Né à la fin de l'année alors que ses parents goûtaient à la dernière fois au bonheur lié au fête tout en se gorgeant d’avoir engendré un héritier. Ainsi, Livio aurait véritablement vingt quatre ans d'après les Ucello, ce dernier étant né un vingt sept décembre une année plus tôt.▲  ton clan : Pas un choix, mais bien une évidence. Dès le premier cri de la naissance, ses poumons informes inhalèrent la poudre et la fumée du milieu armé dans lequel il allait se développer. Chiot muselé depuis ses plus jeunes jours, chien en laisse qu’on laisse protéger son carré de terre, Livio est un fier représentant du clan Ucello. Chair vendu aux enchères par des parents inconscients, désireux d’obtenir une liberté ne leur étant destiné, ils ont vendu les ailes de leur progéniture, les épinglant pour qu’il ne puisse jamais s’éloigner de ceux à qui il appartient. ▲ Ton rang : Victime de ses origines. Victime d’un nom dont il ne sait rien. Animal aux crocs limés, chien n’aboyant que lorsqu’il lui a été ordonné, Livio fait partie de ces moins que rien utilisés sans états d’âme. Li Vittime, le gamin rêvant de jours meilleurs, d’une parcelle de bonheur à entretenir, il ne peut ignorer la paire de mains nouée en permanence autour de sa nuque, pareil à un collier de regret dont il ne peut se défaire.▲ statut civil : Machine avant d’être homme. Arme à feu toujours prêt à laisser partit le premier coup, Livio est enroué, des balles pleins les dents et de la poudre plein les yeux. Cœur indolent, amant insolent, il fait partie de ces cœurs qui a trop s’éprendre oublie d’être épris. Célibataire, volage toujours sur le départ, il a bien trop de chaines à ses poignets que pour se passer une nouvelle corde au cou. ▲  orientation sexuelle : Les volutes de fumées caressant les courbes féminines, la virilité masculine. Le sang et l’acier rencontrant la chair à vif sous les ongles ne demandant qu’à s’agripper à d’autres mains, d’autres corps brisés. Les larmes des femmes qui pleurent, les cœurs vidés des hommes qui regrettent l’innocence noyée devant l’autel d’une pureté n’étant plus. Il les aime brisées, brune, blonde, charnue, sur le point de se casser entre ses doigts. Il les aime grands, trapus, dans le regard l'océan et au bord des lèvres le feu des passions.  Il aime les femmes sous toutes leurs formes, les hommes dans toutes leurs passions. Il se considère bisexuel frôlant les draps tièdes des personnes pouvant éteindre le feu de la déraison entre ses côtes. ▲  metier :Fervent mouton d’un culte voué au patriarche de la famille Ucello, soldat de plomb déplacé sur un plateau de jeu auquel il comprend trop de choses. Livio est le poing armé de ses maîtres, loups aux crocs acérés ne demandant qu’un mot de ses geôliers pour libérer le chaos existant en son buste. Néanmoins, brute avec une gueule d’ange, ses jours il les passe à fréquenter l’arrière-boutique d’une boucherie passant pour un apprenti boucher, devanture parfaite pour faire disparaître les preuves d’exécutions sommaires.  ▲  situation familiale : Une famille composée de fantôme, un nom qui ne représente plus rien pour personne. Orphelin éduqué par les Uccelo, Livio est le fils d’un alizé glacial et d’un embrun salé. Progéniture de personnes dont on se refuse à prononcer le nom dans son entourage, le gamin est toujours resté à portée de mains des Uccelo. Gamin élevé dans la plus grande ferveur du patriarche de cette famille, il voit ceux-ci comme ses sauveurs. Victimes des erreurs de ses parents, enfant dont on a bourré le crâne d’une loyauté étouffante, il paye le prix de ses ainés en se refusant à leur ressembler. En se refusant à chérir leur souvenir, préférant remplacer les visages fantomatiques de ses parents par le regard froid du patriarche Uccelo et des hommes de main de ce dernier lui ayant tout appris. Sa famille est son unique clan. Ce dernier passant au-dessus de tout, son sang, sa chair. Même s’il ne comprend pas toujours pourquoi, il sait que tout ce qui est à lui appartient à ceux ayant fait de lui une arme.  Puis, depuis quand les fous se rebellent contre leur roi? ▲  traits de caractère : Garçon fait d’angles abrupts, de courbes mal polies. Tous ceux s’accrochant au jeune Massacio viennent s’écorcher les phalanges sur ses déchirures, sur les fioritures mal définie le long de ses traits défaits par la fatigue et la dureté d’une vie ne lui ayant faite aucun cadeau. Rustre à l’impulsivité maladive, Livio fait partie de ces gens se laissant bercer par leurs émotions. Ceux qui malgré leur ambition se perdent dans la déraison comme Livio. Animal toujours en cage, le brun a compris le prix de sa loyauté, courbant l’échine face à ses maîtres en attendant que ces derniers libèrent les élans fiévreux de son myocarde rongé par la noirceur l’entourant. Gamin toujours un peu trop futé, un peu trop curieux, son esprit aiguisé n’a pas toujours été une aubaine pour le garçon perdu recevant plus d’une claque. Homme fait d’ombres et de lumières, il danse sur une corde raide entre bien et mal, traversant cette frontière beaucoup trop fine avec une aisance nauséeuse. Ame torturée toujours prompte à s’enfoncer plus profondément dans les ténèbres accueillant les gens comme lui,  il s’y enfonce avec une passion destructrice le rongeant de l’intérieur. Plus ombre que garçon, plus animal qu’homme, il se laisse détruire par ses passions, ses crocs toujours prêts à déchirer les choses le faisant tenir, les gens désireux de le sauver de lui-même. ▲  groupe : Strong and Wasted▲  crédits : astoria(avatar);Ezio Seghezzi le plus beau  maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 41209573 (bannière); loganlerman.tumblr(gif)
▲01.La loi du sang. Celui qui appelle toujours à être rendu, toujours à couler pour effacer les dettes des âmes désireuses d’être amnistiées. Ce sang même qui a à jamais lié la vie du bambin Masaccio aux meurtriers ayant tués ses parents. Ce sang qu’il se doit de mettre en jeu pour remplir le moindre des désirs de cette famille à laquelle il voue une loyauté maladive. Le sang, il n’y a que cela qui compte. Ce sang impur, celui qu’il fait couler sans ciller, conscient qu’il ne vaut rien, rien de plus que ce qu’il peut apporter aux Ucello. Ce sang par lequel tout commence et tout s'achève. ▲02. Fils de deux sous-fifres du clan Uccelo, Livio n’a jamais connu ses parents, morts quelques jours après sa naissance seulement. Progéniture de deux inconscients ayant cru pouvoir s’asseoir sur un pécule financier volé au patriarche du clan avant de pouvoir quitter Florence, se faire la belle et gouter la vie sous un soleil différent, le Masaccio et la tâche à jamais étalée sur la généalogie de ce clan fait de violence et de sang. Enfant dont la naissance fût placée sous la douceur, ses cris n’aidèrent pas ses parents tués par les balles du futur patriarche. Sa vie fût placée sous le signe de l’interrogation jusqu’à ce qu’Amadeo ne se décide à le garder, faire de ce fils de personne un signe de reconnaissance, une balafre à montrer à celles et ceux assez fou que pour le défier. Il décida de le faire élever par le clan, faisant du gamin un véritable chien de garde ne vivant que pour cette famille jusqu’à ce qu’il juge que les crimes de ses parents soient remboursés. ▲03. Fils des rues, orphelins perdus sous le soleil refusant de filtrer dans les ruelles les plus obscures, Livio passa son enfance dans l’ombre des autres. L’ombre des familles obéissant aux Ucello d’accord de le recueillir le temps de lui apprendre la vie. Sous les coups, sous les mots, il grandit tant bien que mal. Apprenant à se défendre très jeune, à s’occuper de lui-même dans la même lignée, le gamin n’est le fils de personne. Petit prince perdu entre les pavés, il apprit très vite la dureté de la vie au détour des allées embrumées où des mains sales cherchaient à voler la douceur d’une enfance avortée. Il leur donna tout, tout ce qu'il avait, tout ce qu'il n'avait pas, offrant jusqu'à sa chair afin de s'accrocher à cette vie que l'univers lui refusait. ▲04. Sous-fifre à jamais tenu pour responsables de tout ce qui va mal, Livio a appris à ramasser les pots cassés. Visage angélique d’une boucherie où il prétend travailler, le brun est devenu maître dans l’art de faire disparaître les preuves. Disparaître les corps encore sanglant de ceux qui en ont trop vus, trop dit. Emissaire de la mort, chasseur de l’apocalypse s’amusant des brebis égarées qu’on lui apporte, le Masaccio fait toujours parfaitement le travail bien que certain lui reprochent ses manières peu orthodoxes. ▲05. Adepte des paradis artificiels, homme vide incapable de combler le manque s’épanchant entre ses côtes, le jeune homme fait de son mieux pour remplir le trou en sa poitrine. A l’aide de l’alcool, à l’aide de la cigarette, il efface des heures durant l’impression de n’être qu’un fragment de quelque chose de trop grand, quelque chose de trop lourd pour ses épaules. Junkie refusant d’admettre ses addictions, il se perd dans la poudreuse une fois la nuit tombée. Une fois le sang se mettant à couler, espérant ainsi arracher à ses paupières le carmin s’étant logé là. Espérant pouvoir effacer à la javel les images rouges et noires gravées sur ses iris, tableau de maître fait de chair meurtrie et de corps défaits. Il lutte comme il peut, brûlant la vie par les deux bouts en espérant exister. ▲06. Gamin profondément seul depuis l’aube de sa vie. Enfant rejeté par les autres orphelins à cause des adultes l’entourant, enfant rejeté par les adultes censés l’éduqué car ceux-ci le méprisaient, Livio grandit sans personne pour l’aimer. Fils de l’indifférence et du silence, il apprit très vite à ne compter que sur lui, ne compter que sur son intelligence et ses capacités pour se sortir de toutes les embrouilles. C’est certainement une des raisons pour laquelle il gère si mal ses émotions et n’est que peu capable de s’attacher aux autres. ▲07. Plus animal qu’homme. L’arme de guerre a été élevée pour remplir sa mission envers et contre tout. Indifférent face à sa propre mortalité, si les Ucello venaient à lui demander de mettre fin à ses jours il n’hésiterait pas. Aussi bien car il sait que ceux-ci n’hésiteraient pas à le faire exécuter, que parce qu’il ne sait pas à quoi sa vie sert d’autre. Persuadé de n’être qu’un objet à leur disposition, une babiole dont ils peuvent se défaire à l’envie, le gamin assouvi le moindre de leurs désir envers et contre tout. ▲08. Homme fait de violence, sa chair marquée par les coups reçus aussi bien que par ceux donnés, Livio ne peut lutter contre sa nature impulsive. Garçon sanguin toujours prompt à se jeter tête la première dans la bagarre, il n’hésita jamais à aller au bout des choses, écrasant ses opposants jusqu’à se retrouver les mains pleines de sang et le cœur vide. Chien de garde à qui on a trop bien appris à montrer les crocs, personne ne lui a appris à rester en place, faisant du brun un être instable trop prompt à céder à ses impulsions. ▲09. Enfant des pavés, perdus dans les allées aux embrumes, les allées malfamées où les gamins se perdent dans l’espoir de trouver quelques pièces contre un peu de leur innocence perdue, le brun fait partie de ces gens sans rien. Ceux qui vivent déchiré entre le froid et la faim. Ceux qui ne savent jamais vraiment bien comment le mois va s’achever, comment remplir leur assiette et continuer à avancer. Les Uccelo le protégèrent, mais ne rendirent pas sa vie facile, l’obligeant à s’occuper de sa propre personne. Aujourd’hui encore, homme aux revenus précaires, il n’est pas rare que Livio se retrouve complètement éméché à vendre sa chair aux enchères posant ses lèvres sur toutes les bouches désireuses d’être aimées un instant. ▲10. Enfant habitué à s’occuper de lui-même, adolescent habitué à rendre les coups dans le but d’avoir la place d’exister, Livio n’a jamais appris à laisser de la place. N’a jamais appris comment faire pour que d’autres que lui tendent aux cicatrices rongeant sa chair, se montrant ainsi vulnérable à d’autres. Plus prompt à faire fuir les gens désireux de l’aider, le brun a la mauvaise habitude de détruire ceux s’approchant de trop près. Ceux désireux d’en apprendre plus sur lui, de comprendre d’où il vient, savoir où il va. Le jeune homme n’est rien de plus qu’un trou noir, prêt à avaler toutes les personnes assez folle que pour s’approcher de trop près.

▲  INTITULE DU LIEN : une idée précise de ce que vous voudrez jouer. Donner des pistes au joueur qui vous demande un lien peu être utile et agréable donc n'hésitez pas.

▲  INTITULE DU LIEN : une idée précise de ce que vous voudrez jouer. Donner des pistes au joueur qui vous demande un lien peu être utile et agréable donc n'hésitez pas.

▲  INTITULE DU LIEN : une idée précise de ce que vous voudrez jouer. Donner des pistes au joueur qui vous demande un lien peu être utile et agréable donc n'hésitez pas.



Dernière édition par Livio Masaccio le Mer 27 Avr - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 11:38


Tes liens féminins

dans les gorges des filles oui tout s'oublie l'hémorragie de nos mélancolies



GenesisCaravaggio ▲ L’étincelle qui vient mettre le feu aux poudres. L’éclat d’argent céleste qui ne demande qu’à ronger ses veines, s’infiltrer sous sa peau et dans son cerveau. C’est la tentation sous les traits de l’ange, démon avide jouant avec son palpitant jusqu’à ce qu’il se mette à ressentir des choses étranges. C’est l’âme sœur ne demandant qu’à retrouver son foyer, la ballerine désirée de toutes et tous qui ne demande qu’à chanter. Une antithèse, une oxymore délicieuse lui coupant le souffle, lui explosant le cœur. Il la désire, se consume sous ses doigts incapable de comprendre d’où vient ce manque, comment ce trou dans sa poitrine peut s’illuminer sous ses doigts. Il ne sait d’elle rien que ce qu’il a besoin de savoir : elle finira par le tuer à lui donner envie d’allumer la lumière dans le noir, à lui redonner le goût de l’espoir.
ArabellaMastrioanni ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
MartaMoretti ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
PrénomNom ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
Prénom Nom ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.



Dernière édition par Livio Masaccio le Sam 30 Avr - 12:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 11:39


Tes liens masculins

ils ont l’habit du pauvre et le regard du roi



AmadeoUcello ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
AltairEztehrazy ▲ La fièvre que son ainé a instigué en son buste est toujours là. Des années après. Des années passées à se consumer suite à leurs étreintes fébriles, suite à cette obsession ayant su comment faire battre son myocarde usé juste un temps. Vivre dans les prunelles passionnés d’Altair fut une bénédiction pour le Masaccio. Pareil à un saut dans l’inconnu, une première rencontre avec la vie, il goûta à l’obsession de son ainé comme on goûte à la ciguë, en s’en mordant les doigts avant de se sentir flétrir. Pourtant, l’Esterhazy ne le consuma pas, pas entièrement, laissant Livio lui glisser entre les doigts en le ramenant au lupanar comme un jouet usé, déjà goûté, sans jamais véritablement l’abandonné. L’Appolonide devint la salle de spectacle du Masaccio alors qu’Altair continuait à le surveiller de loin, son ancienne chose. Amis, si l’on peut le devenir après avoir goûté à la chair de l’autre, dansé avec ses démons, ils ont gardés contact, à leur mémoire brûlant le souvenir des étreintes consumées sans que le silence ne puisse éteindre le feu dans leur gorge. Pourtant, ce château de carte se consumant sous les miasmes endorphiniques menace de sombrer maintenant qu’Arabella est entrée en scène. Maintenant que la funambule tirant sur les ficelles du Masaccio a réussi à faire tourner le monde du Esterhazy. Menaçant de déchirer les deux anciens amis.
LinoMoretti ▲ L’ironie du devoir. Les crocs qui ne servent plus qu’à protéger. Le sang qui coule dans le but d’offrir des nuits exemptes de son carmin. Le loup devenu louveteau, la bête féroce obligée de se calmer. Protéger le Moretti n’a rien d’un travail comme les autres pour le Masaccio, le valeureux soldat prêt à porter la croix de ses maîtres. Petit prince à la couronne d’épines, ses doigts tordus portent plus souvent les linceuls tâchés de sang de ses victimes que l’étreinte fébrile d’une autre main qu’il se doit de protéger. Alors, les morsures sont devenus grognement, le cabot a continué à montrer les dents juste un temps. Le temps de s’habituer à son protégé, le temps de s’attacher à l’idiot toujours caché derrière ses écrans. Peut-être qu’il s’agit d’un duo contre nature, l’agneau protégé par le loup. Peut-être qu’il devrait s’attendre au dénouement certain, l’instant où ses instincts bestiaux l’amèneront à planter ses crocs dans d’autres cous. En attendant il protège Lino comme si sa vie en dépendait, s’éprenant de son ainé et de leurs joutes verbales incessantes. Peut-être était-ce ce dont il avait besoin pour se sentir moins seul. Se sentir moins sale. Tendre ses doigts vers quelque chose de plus grand, porter le poids de l’arme à son flanc pour quelqu’un d’autre, quelque chose d’autre que le carmin menaçant de dévorer ses rêves.
EzioSeghezzi ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.
Prénom Nom ▲ Le lien avec ton scénario, tu as une idée en tête, c'est ici que tu devras le mettre et l'écrire. Bonne chance tu y es presque ! Inter has ruinarum varietates a Nisibi quam tuebatur accitus Vrsicinus, cui nos obsecuturos iunxerat imperiale praeceptum, dispicere litis exitialis certamina cogebatur abnuens et reclamans, adulatorum oblatrantibus turmis, bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.



Dernière édition par Livio Masaccio le Sam 30 Avr - 14:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 14:23

Okay, ta fiche elle était juste orgasmique, mais la fin, j'ai pas aimé maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3495551740
Bon, t'es avec les Ucello, y'a matière à ce qu'Altair t'apprécie. Du moins, jusqu'à ce qu'il apprenne que Livio connaît Bella. Il est terriblement possessif Altair, et ça va vraiment pas lui plaire. Du coup ce serait cool qu'on joue sur le fait qu'ils se connaissent depuis un petit moment déjà, et qu'Altair découvre qu'il a un certain lien avec son obsession du moment, à savoir Arabella. Est-ce que ça t'inspire quelque chose ? maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1999688349
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 17:46

maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3577509411 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1078336339 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2773279502 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1726082721
Faut pas te faire du mauvais sang mon vieux, même si les cheveux blancs c'est pour bientôt je te ferais pas de la concurrence (enfin... ça dépend pour quoi maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1999688349 ).
Vu que Livio a toujours été un "underdog", je pense que si Altair ne lui a montré ne serait-ce qu'un peu d'intérêt ce dernier aura fait de son mieux pour conserver cette étincelle d'intérêt. Livio pourrait être le gamin attendrissant et parfois irritant qui ressemble à un cabot toujours à glapir pour qu'on s'intéresse à lui. Parfois mignon, surtout chiant, il lui serait souvent arrivé de se retrouver dans les pattes d'Altair durant son adolescence. Ce moment fragile où il ne faisait pas entièrement partie des Uccelo sans pour autant être libre d'être sa propre personne. Il aurait pu découvrir les plaisirs de la chair chez son ainé, apprendre qu'en cherchant la chaleur des catins et autres prostitués on peut s'oublier ne serait-ce qu'un peu. Il se serait donc attaché au Esterhazy, ce gamin en mal de s'appartenir à lui-même.maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2803933559
Il connait Ara depuis un moment, comptant sur elle d'une manière qui ne plaira surement pas à Altair. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431 J'imagine Livio ne pas arriver à s'expliquer face à Altair, ne pas arriver à comprendre ce que son ainé peut lui reprocher sur la question. Ca serait une source de tension, un fossé se creusant entre eux qui les mènerait à se déchirer, Livio défendant ses appuis alors qu'Altair en fait autant (bastooooooooooon maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1383407139 ).
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 20:14

Faut vite vite vite que je termine ma fiche de Celestina ! maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 4228081930
Parce que oui je veux absolument un lien (ceci est un message pour greffer mes pattes dans ta fiche maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1598819460 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431) et te dire encore une fois que ton personnage est bhnujfenhjekf voilà ! maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2003563851


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 21:11

Il aurait pu lui montrer de l'intérêt oui, il est très curieux Altair, du coup pour sûr qu'il aurait voulu savoir ce qu'un gamin comme Livio pouvait faire pour les Ucello. Pour le côté découverte des plaisirs de la chair, je dis oui! Altair aurait très bien pu vouloir faire de lui un prostitué, étant donné qu'il en vend aux Donatello. Puis il aurait découvert que Livio appartient aux Ucello, du coup il aurait rien pu faire de plus que de lui conseiller des lupanars, ou le garder pour lui maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3020458941 Parce que Livio aurait très bien pu être une obsession d'Altair, à une époque. Quand Altair passe d'une obsession à l'autre, il est souvent assez brutal avec les gens qui sont concernés, mais avec Livio, il aurait pu réagir autrement, le prenant peut-être en pitié. Par contre oui, lorsqu'il découvrirait que Livio côtoie Bella, il va lui rendre une petite visite. Ça pourrait faire quelques mois qu'ils ne se sont pas vus, ou alors justement ils se seraient retrouvés à l'occasion de quelques galipettes, auraient papoté et le prénom d'Arabella serait tombé comme un cheveu au milieu de la soupe maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431
Mais oui c'est sûr que ça risque de faire des étincelles si l'un comme l'autre sont tous les deux après Arabella maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 4260347001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 22:50

halyna, tout à fait! maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2867506033 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 903861302 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 652442127 Comme ça la petite Uccelo pourra jouer de son chevalier blanc en papier mâché. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 225179245
Et tu mets tes pattes où tu veux maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 198152450 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 198152450 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 198152450

altair, j'adore tout ça! maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 41209573 Livio se serrait gorgé de l'attention qu'Altair lui portait, faisant de son mieux pour garder les faveurs de ce dernier. Même si son changement d'obsession se serait fait en douceur, ça aurait été un coup dur pour Livio qui aurait lutté avant de se rendre compte qu'il n'y pouvait rien. Puis, s'il peut toujours lui mettre la main dessus de temps en temps (maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 225179245 )... Altair aurait pu l'orienter ensuite vers des lupanars, lui donnant un coup de pouce en lui montrant qu'il ne l'a pas entièrement abandonné. Le prénom d'Arabella risque d'être un beau tue l'amour entre eux deux. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2978968014 Si Altair vient à casser la belle gueule de Livio, il a intérêt à se faire pardonner après. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2665656812
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Lun 25 Avr - 23:18

Oooh, pauvre petite chose maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 4260347001 Altair apprécie la noirceur qu'il y a en lui, et c'est ce qui a fait que la transition s'est faite en douceur comme tu dis. Pas par crainte, mais plus par estime. Livio est un spécimen qu'Altair aime, adore, et quelque part oui il se disait que rien ne l'empêchait de revenir vers lui plus tard maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3020458941 Et oui clairement pour les lupanars, l'Apollonide plus particulièrement, dont il est le principal fournisseur en accord avec les Donatello. Eh mais tellement pour Arabella, ça va le refroidir vite fait l'Altair maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 516252157 Ensuite non il irait pas jusqu'à lui casser la gueule, Altair n'est pas porté sur la violence, il la supporte mais il ne préfère pas en être le vecteur, sans doute, dans le cas de Livio, parce qu'il l'apprécie. Même, je pense pas qu'il prendrait les intentions de Livio au sérieux au départ, il se sentirait en sécurité, mais comme il est énormément possessif, il risque de mettre les choses au clair avec ton petit gars maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431 Mais je pense pas qu'il lèverait la main sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Mar 26 Avr - 19:55

JE VEUX. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2978968014

(Ceci est une demande direct et expéditive d'un lien fabuleux entre deux gosses à la solde des Uce'.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Mar 26 Avr - 22:41

altair, tant que le beau visage de Livio est en sécurité... maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 225179245 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2272051206
Tout ça pour dire que ça me convient parfaitement. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1726082721 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2773279502 Comme à chaque fois ça envoie du lourd. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2867506033 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 652442127 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2649522668

marta, oh mon dieuc e personnage maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1978493442 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3050400601 maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2003563851 J'ai lu vite fait, mais de ce que j'en ai lu ça m'a vendu du rêve. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 903861302
Tu as une petite idée de ce que tu aurais voulu? Livio est assez ouvert à tout (sexualité, identité, il se considère comme un mec complètement paumé, donc pas trop en position de juger), il est juste pas très doué pour s'attacher ou arriver à montrer son attachement. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3577509411
Après, Livio aurait pu connaître Marta de l'époque de Marco, n'en ayant jamais rien eu à faire du sexe, il aurait pu l'aider à faire l'expérience de ce royaume inatteignable à l'époque.
Sinon, Livio aurait pu séjourner un moment avec les Moretti, lui qui était trimballé de familles sous le joug des Ucello en familles.

A voir un peu dans quel sens tu voudrais que ça parte. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 14883531
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Mar 26 Avr - 23:03

Moooh alors voyons, concrètement Marta n'est chez les Ucello que depuis un an, les ayant connu via son psychiatre qui en fait parti. Sa transition physique était terminée à l'époque. D'après ce que j'ai compris, Livio y a toujours été, dans ce clan. Peut-être connaissait-il ce fameux psychiatre via le clan, et peut-être aurait-il pu croiser Marco qui venait régulièrement dans son cabinet à partir de ses seize ans. Peut-être même que s'étant connus par ce biais, ils auraient pu sympathiser un peu, trois fois rien, juste un peu de chaleur humaine, entre garçons paumés. Dans ce cas, à l'arrivée de Marta dans le clan il y a un an, je pense que celle-ci ne serait pas forcément allée vers Livio, histoire de ne pas trahir son secret. Un peu plus froide, d'ailleurs, avec lui que les autres. Mais ça aurait pu faire tilt dans la tête de Livio qui chercherait à comprendre et à l'approcher à nouveau.

Je ne sais pas si c'est très clair. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 516252157
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Jeu 28 Avr - 15:39

Me voilà. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1840478431
Je veux et j'oblige, entre jeunots de la même team. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 198152450
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Jeu 28 Avr - 17:56

marta, ça se tient. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2834142672 Je pense que Livio serait dans un premier temps intrigué par cette nouvelle venue. Véritable chien de garde pour les Ucello, tant ils ont inscrits dans sa chair le poids de ses origines et des erreurs de ses parents, il aurait souaité en apprendre plus sur "la nouvelle". La froideur de cette dernière, son rôle dans le clan l'auraient intrigués. Livio n'est, dans le fond, qu'un larbin à qui on donne le sale travail, l'exécution, le nettoyage et la torture. Des choses dans lesquelles il excelle, mais qui n'ont certainement pas le lustre du rôle de Marta. Il lui faudra surement un temps pour comprendre. C'est déjà bien le bordel dans sa propre vie, s'il doit en plus s'intéresser à celle de Marta ça risque d'être compliqué. Mais il est pas con le Masaccio, après avoir fait deux plus deux, il risque d'aller frapper à sa porte pour comprendre ce qui a changé entre eux. Il a aucune psychologie le petit, il aurait aucune idée de ce que peut ressentir Marta où ce qu'elle a vécu (il est trop égo-centré pour ça). maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3577509411

lino, on dirait que les Moretti m'ont dans leurs petits papiers. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 4042572647
Livio fait pas vraiment ami-ami. La preuve en est la personne la plus proche de lui c'est Arabella, mais c'est pas une amitié dans le sens "normal" du terme, plus une codépendance mal assumée. Je me dis qu'avec Lino, Livio pourrait jouer le chien de garde. Leurs supérieurs auraient pu lui donner l'ordre de s'en occuper, restant aussi vague que de dire que le Moretti est utile. Pas du genre à broncher, dans un premier temps, Livio aurait pu passer son temps aux basques de Livio. Le suivant chez lui, squattant son canapé, le sortant comme un animal lorsqu'il commençait à ne plus ressembler à rien qu'un costume ne tenant qu'à un fil. Véritable mère poule, le Masaccio serait entré dans la vie de son ainé en fanfare, apparaissant à chaque coin de rues pour être sur de lutter contre les ombres se tapissant là. Puis, avec le temps, il lui aurait laissé son espace, lui faisant progressivement confiance, assez que pour n'aller vérifier qu'il est en vie que tous les x jours, prenant de ses nouvelles par messages assez régulièrement. Après ses coups les plus forts, même si Livio n'y comprend rien en hacking, le Masaccio trainerait Lino par la peau des fesses jusqu'à la boucherie où il travail et le garderait avec lui des nuits durant jusqu'à ce qu'il ne craigne plus rien de personne. Pareil à un garde du corps, Livio serait surprotecteur et bien souvent trop irritant. Pas du genre à macher ses mots, calmer ses élans impulsifs, il serait parfois cassant, du genre vulgaire à balancer des : "j'en ai rien à foutre de ce que tu veux princesse, on m'a juste dit de sauver ton cul donc il va rester bien gentiment sur cette chaise" maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1383407139 Il ne serait pas non plus antipathique, juste dure à percer dans un premier temps. Il pourrait finir par s'attendrir un peu, être moins chiant, moins directif et obligé d'appliquer sa loi avec brutalité. J'imagine bien Livio avoir mené une fois Lino à la boucherie et le Moretti le chercher pour une ou l'autre chose et tomber sur son cadet en train de dézinguer un Caravaggio ou autre. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3301814932
Voila voila, ça irait avec l'histoire du Moretti? Puis, ça t'irait toi ? C'est juste une proposition. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 1078336339
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Jeu 28 Avr - 18:15

AH PUTAIN. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 3058302029
MAIS C'EST VRAIMENT TROP COOL. Me faire une bromance dans la violence, le sang et les tripes ; me gusta very beaucoup. Non mais sérieux, ça déchire, surtout que oui effectivement ça va totalement ! Et c'est pas neuf, c'est bien le genre de Lino de passer des journées et des nuits entières sur son écran à essayer de foutre en l'air son monde de chiffres. Mine de rien, c'est bien que quelqu'un lui soit aux basques, si en plus ça se déroule en quelque chose de franc, de sincère, de cette genre d'amitié dans laquelle tu dis pas je t'aime mais va chier, alors c'est magnifique. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 275567650 Tant de poésie pour de si jeunes bonhommes hinhin. J'imagine bien le combat de joutes injurieuses et de poilades devant une discussion qui se barre en sucette pour X ou Y raison. Pour ce qui est de la dézingue dans la boucherie, en fait, ça pourrait limite faire un RP de dingue. Parce que ouais, Lino il est dans l'ombre, il est pas vraiment dans le vif du sujet, et le dégueulasse de la mafia, les guéguerres, s'il a pu voir ça de loin, il est jamais tombé dessus directement. ALORS SI EN PLUS, c'est Livio qui est au bout du revolver, ça rendrait la situation... intéressante. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 4260347001 Non parce que, ça fait qu'un an qu'il est chez les Ucello, alors s'il a pu entrapercevoir des saloperies, Marta l'aînée a toujours bien tenu à jamais lui en parler concrètement. Même s'il sait. Mais mettre des mots c'est facile, voir le truc de près avec une loupe, c'est encore autre chose. maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) 2978968014
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio) Empty
Sujet: Re: maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)

Revenir en haut Aller en bas
 
maybe if we were kinder to ourselves we could still see the stars (livio)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ALEX ◄ La vie c'est comme un Kinder, quand tu l'ouvres tu as toujours des surprises.
» arh mon petit KINDER.
» Petit Perroquet ~ Vent
» Même manger du chocolat peut devenir hyper dangereux...
» Atelier Multiple. Kinder, Flan, Lait et Cookie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: