AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Jeu 16 Juin - 22:47


Chiara Zuccelli

Offer me that deathless death Good God, let me give you my life



nom : Zuccelli. Nom d’un paternel enfui dans la nuit. Déshonneur que je me traîne sans fierté aucune. ▲  prénom : Chiara, douce mélodie qui s’égare sur vos lèvres et glisse sur ma peau.  ▲  âge et date de naissance : Née dans la fraîcheur du printemps, dans un mois d’avril trop peu ensoleillé, il y a de ça 31 années. ▲  ton clan : Donatello ▲ Ton rang : li capi ▲ statut civil : Eternel célibat dans lequel je m’enfonce avec délice. L’amour n’est pour moi qu’un acte, maintes fois répétés. J’en viendrais au mariage, mais ça ne sera que par amitié profonde. ▲  orientation sexuelle : J’aime l’amour, me perd dans les courbes diverses et variées sans préférence aucune.  ▲  metier : Amoureuse de l’art depuis ma tendre enfance, je suis désormais propriétaire et gérante d’une galerie d’art que je remplis d’œuvres diverses et variées. Cette activité me sert de couverture pour celle du clan, que j’abreuve de prostituées venues du monde. Mes voyages pour les œuvres me permettent une diversité certaine, pour tous les clients. ▲  situation familiale : Fille d’un enfoiré inconnu, trop indigne de mon amour et mes espoirs, dont je me suis nourris pendant des années à l’attendre. Fille d’une putain d’indécise, incapable de s’accrocher au bon rocher. Tous les deux grands absents de ma vie d’adulte, je ne considère comme famille qu’un des fils Donatello. Le seul qui a de l’importance, le seul qui compte, ma seule famille. ▲  traits de caractère : douceureuse ; espiègle; sûre d’elle ; charmeuse ; épicurienne ; protectrice ; vénale ; grande gueule ; moqueuse ▲  groupe : skin of the night ▲  crédits : wiise, dailygadot, Like a flower made of iron
(un). Adepte des belles mécaniques, de la vitesse et des vestes en cuir, je dispose d'un seul moyen de transport, la moto. Le vrombissement du moteur entre mes cuisses me fait vibrer et m'anime de sentiments uniques, que je ne ressens que sur la selle de ce monstre de métal. (deux). D'abord perdue dans l'horreur de la pauvreté, je me plais désormais dans l'élégance et le luxe. Les belles robes, les belles parures, le bel appartement sont désormais mon quotidien et je ne suis plus certaine de pouvoir m'en passer maintenant. (trois). Polyglotte, j'ai une facilité manifeste à apprendre les langues étrangères. A ce jour, j'en parle quatre. Italien, Anglais, Russe et Espagnol. (quatre). Probablement trop protectrice envers Enzo, je dois mon ambition au sein de son clan à ce besoin viscéral de le protéger. Je n’éprouve que peu d’intérêts pour les affaires Donatello, mais me voue pourtant corps et âme à mon métier, dans la simple optique d’être bien vue de Melchiorre. Après tout, ne suis-je pas vouée à épouser son fils ?  (cinq). Grande amatrice d’art, je me suis forgé un œil expert à force d’observations et apprentissages personnels. Ma galerie se porte très bien et compte de nombreux clients. Cette petite merveille est ma véritable fierté. Couverture officielle de mes activités malhonnêtes, elle est pourtant la première de mes préoccupations professionnelles. (six). L'élégance naturelle dont je semble pourvue, s'efface naturellement dès que mes lippes s'écartent pour laisser place aux mots. Je ne possède malheureusement aucun filtre et les paroles s'écoulent comme l'envie m'en vient. (sept). Très désinhibée, je n'ai pas honte de mon corps. Pas une seconde. Il n'est donc pas rare de me voir nue, dans des contextes qui nécessiterait des vêtements. Mes voisins sont probablement les plus chanceux de l'histoire, puisque ma nudité est primordiale dans mon cocon. (huit). Parti pris de grande importance, je ne porte jamais aucune arme. j'ai fait de mon corps une arme, en apprenant la self défense, puis la boxe plus tard. Confiante en mes capacités, je ne veux donc pas m'encombrer d'un objet qui risquerait de me faire agir stupidement. (neuf). Tombée trop jeune, pour les fumées âpres des cigarettes, j'en suis désormais malheureusement accroc. Maints essais d'arrêt, qui se sont soldés par des échecs manifestes. Je ne tente plus désormais et m'enfume quotidiennement, beaucoup trop régulièrement. (dix). Amoureuse de l'Angleterre depuis ma tendre enfance, j'ai voulu m'y rendre pour y vivre. Néanmoins incapable d'abandonner Enzo, trop apeurée de sa réponse pour lui demander de venir avec moi, je suis finalement restée sur les chaudes terres italiennes. Pour satisfaire mon amour de ce pays du Nord, je me contente de centaines de livres de littérature et de maintes comédies venue des îles britanniques. Mon pêché mignon dirait-on.

ton pseudo : Desperate & Roses  ▲ ton âge  : vingt six bougies sur le gâteau ▲ ton pays : France pour l’instant, on verra plus tard si c’est toujours le cas ▲ ta fréquence de connexion : dès que possible ▲ comment t'es arrivé ici ? j’ai tourné à droite après le carrefour, puis j’ai suivi la lumière.  ▲ ton avis sur le forum : C’est bien décoré chez vous *-* ▲ un commentaire ? Enzo c’est le plus beau *-* (mais Altair aussi, c’pas ma faute c’est Oscar quoi *-* )



Dernière édition par Chiara Zuccelli le Sam 18 Juin - 11:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Jeu 16 Juin - 22:47


Méandres de mes rêves

“Le riche songe à l’année future, le pauvre au jour présent.”


(passato). Il est si haut, le soleil. Ses rayon si lumineux agressent mes pupilles, me force à lever la main pour couvrir mon front et délester mes yeux du surplus de lumière. Aujourd’hui c’est mon anniversaire, je vais avoir 8 ans. Tous les ans, le même rituel me prend. D’un soin tout particulier, je m’habille, je mets ma plus belle robe, celle que ma mère m’a offerte malgré les problèmes d’argent que nous pouvons traîner. Viens aussi le moment du cadeau. Il n’est pas pour moi, mais pour mon père. Ce n’est qu’un petit pendentif, que j’ai fabriqué seule, pour lui faire plaisir. Offrir un présent, en ce jour particulier, peut sembler bien étrange, mais finalement compréhensible. Mon cadeau à moi, c’est de le voir parcourir ces marches jusqu’à notre demeure, puis le serrer dans mes bras. Ainsi parée de mes plus beaux atours, de mon appât, je grimpe ensuite sur la colline qui surplombe notre abri de misère. C’est là que je me trouve désormais, depuis plusieurs minutes déjà. Qui deviennent heures au fil du soleil qui parade au dessus de moi. L’espoir brille encore dans mes yeux, danse dans mes prunelles sombres jusqu’à fatigue. Mon dos fini par devenir douloureux, mes mains tremblent, d’envie et de besoin puis mes lèvres laissent échapper l’inévitable soupir de désespoir. Il ne viendra pas cette année encore. C’est finalement ma génitrice qui vient sonner le glas, de ses pas lourds derrière moi. « Tu es encore là… Pourquoi tu continus de venir ici tous les ans. Il est parti. Il ne reviendra pas. » Mes larmes se lèvent vers elle, s’écoulent sur mes joues enfantines et font trembler ma voix. « Tu m’as dis qu’il reviendrait un jour pour mon anniversaire. » La plainte dans sa gorge, je ne l’entends pas, pas plus que ses justifications hasardeuses. Je n’en ai pas besoin pour comprendre ce dont il s’agit. « Il ne viendra pas hein ? Il ne reviendra jamais… » Désillusion intense, cœur blessé qui s’affole de battements désordonnés et pieds qui s’animent soudain, sans considération pour ma mère qui pleure à son tour. « CHIARA ! » C’est trop tard. Je suis partie. Cette course effrénée qui me fait dévaler la pente plus vite que le vent, m’essouffle mais me libère, de la chape de plomb qui menaçait mes épaules. Plus tard peut être, je pleurerais, mais pour l’instant, je cours, laisse le vent siffler à mes oreilles et sécher mes larmes douloureuses. L’enfant a perdu son innocence en même temps que ses espoirs, lorsque la cruelle vérité s’est insinuée dans ma vie. Mon père n’a jamais été dans ma vie et ne le sera jamais…

(presente). « Bon alors ? Tu les prends ou pas ? Elles sont magnifiques et valent bien plus que ça. Tu fais une affaire bella » Les mots russes s’enchaînent et le surnom fait claquer ma langue de dédain. Cet homme est une ordure. Un porc de première catégorie, que je répugne à appeler fournisseur. C’est pourtant lui, avec ses pattes sales et son air lourdaud, qui me trouve les meilleures demoiselles. Les plus belles, les plus remplies d’espoir, les plus parfaites pour le clan Donatello. Lentement je passe, les jauge d’un œil critique et les touche, comme pour tester la douceur de leurs peaux. Comme d’habitude, elles sont ce que je recherche, ce dont j’ai besoin. Frileusement, je rajuste ma veste en cuir, laisse mes yeux parcourir une fois encore la marchandise, puis mon attention se reporte enfin sur le vendeur, que je salue d’une nouvelle moue légèrement dégoûtée. Le sale le sait, s’en délecte et s’approche de ma personne pour me mettre mal à l’aise. Le jeu commence de son côté, je le stoppe net de mes négociations audacieuses. « Elles valent que dalle tes minettes Selvseï ! A peine bonnes pour récurer les toilettes ! Je t’en offre la moitié ! Pas plus ! » Je mens. Comme un arracheur de dents. Ces filles transpirent la perfection, de leurs traits de porcelaine, jusqu’à leur maintien de danseuses classique. Le choix a été dument pesé, un travail titanesque, que je ne veux pas rétribuer à sa juste valeur. Fonds illimités, caractère d’économe, je refuse ces dépenses gargantuesques et salue ce choix d’un sourire. Le malotru recule, presque indigné, mais sait que le véritable travail vient de commencer. Rameuter ces filles n’a rien de très compliqué. Les vendre au meilleur prix, face à tel adversaire, est déjà plus ardu. Dans ces débats son fin, je me perds et m’amuse, au gré des prix qui s’échappent de nos lippes enflammées. L’accord tombe enfin, les sourires se dessinent et les poupées russes m’appartiennent maintenant. Une bien belle collection, qui ne pourra que plaire.

(futuro). Le miroir me renvoie la beauté pure et immaculée. Telle ma robe, si belle, pleines de perles et dentelles, qui s’harmonisent parfaitement à ma silhouette gracile. Objectivement je suis magnifique, pleine de grâce et de beauté. Le blanc rehausse mon teint délicatement hâlé et met en valeur ma coiffure finalement ciselée. Oui, je suis absolument magnifique, le bonheur devrait rayonner sur les traits fins de mon visage, mais seule une cruelle amertume les décore. Le mariage n’est que dans une heure, probablement puis-je encore m’enfuir. Je ne peux cependant le faire. L’enjeu est trop important. Enzo compte sur moi, sur ma présence et mon jeu d’actrice. M’échapper maintenant, signerait la perte de cet être trop cher à mon cœur. A mon doigt scintille le diamant dont il m’a pourvu, lui aussi est d’une majesté sans pareil. Qu’est ce donc qu’une bague de plus autour de ma phalange. La perte d’une liberté ? Rien ne changera. De cela je suis presque sûre. Pourtant, les secondes passent et l’alliance promise résonne de plus en plus comme une corde autour de mon cou. Un sacrifice que je me dois de faire, sans y être totalement prête… Peu importe. Je l’ai promis. Une promesse sacrée à mon âme. Bientôt, je suis devant cette allée majestueuse. Tout est si beau, si grandiose. A mon bras, la solitude. Inconsciemment j’en viens à resserrer mes mains autour de mon bouquet, trop anxieuse pour ne pas le manifester. Tous les regards sont sur moi. Puis les murmures, grandissants puis grondants, qui m’enveloppent de leurs acidités. Les rires, soudain, s’invitent à la partie, alors je baisse les yeux, pour ne croiser que ma nudité. Disparue, la belle robe, disparu, le marié devant l’autel. Seule l’obscurité se dessine maintenant, alors que je me redresse, en sueur, dans les draps froissés de l’amant de la veille. Un rêve. Juste un rêve. Rien qu’un rêve…



Dernière édition par Chiara Zuccelli le Sam 18 Juin - 22:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Jeu 16 Juin - 22:51

j'aime trop ton début, c'est trop parfait, puis ta plume, j'ai plus trop l'habitude de voir du rp à la première personne, c'est rafraichissant, je trouve enfin bref, encore une fois bienvenue et merci encore de tenter mon lien

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Jeu 16 Juin - 22:54

T'es beeeeelle
J'ai hâte d'en apprendre plus sur ton perso
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 0:01

ton avatar est de toute beauté 
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 0:38

Bienvenue avec cette beauté!!!
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 8:47

comment ça Mel ne peut pas y toucher parce qu'elle appartient au mioche ? joli début début de fiche, bienvenue



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 10:34

Gaaaaaaaal, elle est sublime !!!! Rocco pourrait devenir hétéro pour elle Arrow
bienvenue à florence et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 11:27

Je ne connaissais pas du tout la demoiselle ! Jolie découverte. Bienvenue parmi-nous et bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 11:31

Enzo: Mais avec joie mon choupi! Je suis contente si ça te plaît déjà et que ma plume te plaît, c'est le principal
Alta: Je sais que j'suis belle *-* Oublie pas qu'on doit devenir copains toi et moi
Lucia & Alceste: Merci
Melchiorre: J'appartiens à personne moi monsieur! Tout le monde peut m'toucher
Rocco: J'm'en voudrais de te détourner de tes vrais amours
Amadeo: Elle est belle hein?  

Merci à tous pour l'accueil en tout cas, je continue au plus vite  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 11:36

Je la connais pas mais elle est très élégante. Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 11:56

Chiara Zuccelli a écrit:
Rocco: J'm'en voudrais de te détourner de tes vrais amours
Mon Nico ne t'en voudra pas, il n'est pas du tout possessif Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 11:58

Je crains qu'il ne nous faille deviser par MP, dans ce cas, gente dame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Peony
≈ AVATAR : Nicola Peltz
≈ MESSAGES : 787


≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016

Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 15:52

elle est trop belle Gal
Pas trop trop copains avec Altair quand même
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Ven 17 Juin - 17:09

Alessandro; Je suis l'élégance même... Jusqu'à ce que j'ouvre la bouche
Rocco; Dans ce cas
Altair; Partageons des secrets inavouableeees
Arabella; T'inquiète donc, pas, on est des copains sages... Enfin peut être
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)

Revenir en haut Aller en bas
 
I'll be the one if you want me to (ft.Chiara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
DIETRO LE QUINTE
 :: NARTECE :: FICHES ABANDONNEES
-
Sauter vers: