AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez
 

 
ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 20:18


Angelo Velucci

“Décrire les passions n'est rien ; il suffit de naître un peu chacal, un peu vautour, un peu panthère.”



nom : velucci ▲  prénom : angelo, qui sied plus à la soutane qu'aux tatouages et aux flingues qu'elle maquille.  ▲  âge et date de naissance : quarante-trois ans depuis un huit août cuisant. Il sembla ce jour à la mère qu'aucun enfant n'arracha jamais tant de sueur et de sang à une femme.▲  ton clan : inutile de parler d'allégeance, de loyauté ou de sentiment d'appartenance au clan Ucello qu'il a aidé à fonder aux côtés de son frère d'armes... C'est au plus profond de son être qu'il est de cette famille, si bien qu'elle occulte jusqu'à sa naissance et qu'on n'ose lui demander aux pieds de quelle déité il s'agenouillerait en définitive, de crainte de le pousser au blasphème.▲ Ton rang : L'homme agit en sa qualité de conseiller au sein du clan et jouit d'une respectabilité indéniable. Ombre pieuse d'Amadeo Ucello, on sait qu'il est difficile d'abuser le valet sans trahir le roi. ▲ statut civil : ce ne sont guère les ordres qui lui ont soufflé de ne jamais s'enchainer tout à fait à une créature de Dieu, l'homme sait que la voie qu'il aurait empruntée en d'autres circonstances moins contraignantes n'aurait  été différente. La faute à une mère qui même depuis les cieux envahit tout, à ce clan à qui il ne saurait trop céder, la faute, enfin, à cette nature perverse depuis l'enfance, qui goûte cent fois l'interdit hors du corset.▲  orientation sexuelle : il ne réserve l'amour qu'aux hommes, des plus fraternels, et réserve le corps et la sève aux descendantes d'Eve. ▲  metier : prêtre à Florence et responsable d'un orphelinat catholique, une vaste cause qu'il défend avec une honnêteté singulière et toute personnelle. ▲  situation familiale : la mère ne respire plus depuis qu'il a mis fin à sa morne existence, le père est une âme qu'il espère accablée par les plus vils tourments, ici ou ailleurs. Condamné par ses propres voeux à ne jamais faire subsister son patronyme fangeux, il s'est inventé un frère et toute une légion pour l'embrasser. ▲  traits de caractère : sanguin ; belliqueux ; misogyne ; loyal ; orgueilleux ; passéiste ; sectaire ; pieux et dévoyé ▲  groupe : strong and wasted ▲  crédits : /
A l'image des hommes avec qui il partage et son sang et sa destinée, Angelo voue un culte sans borne aux armes de belle facture. Ses Vierges létales sont toutes décorées avec un souci du détail qui confine à l'obsession, pourvu que la fin ne manque ni de drame ni de mise en scène.

Il est difficile de comprendre sa foi. On la devine sincère, pourtant Angelo fait bien trop souvent fi des préceptes supposés dicter sa conduite. Il s'est inventé un Dieu vengeur, un Dieu qui n'adouberait volontiers qu'un Ucello. Mais il sait aussi tenir sa foi en laisse, et il tient à préserver un semblant de respectabilité en public.

Amadeo est son frère, son reflet, son guide, son maître et son enfant. Ce qui fut avant son entrée n'est plus qu'un amas de réminiscences floues et dérisoires. Ensemble, c'est un empire qu'ils entendent étendre sur Florence. Tout ce qui n'est pas Ucello ne saurait longtemps résister à leur insatiable soif de pouvoir.

Sa mère, qui a prétendument déserté son esprit malade, demeure pour toujours en lui. C'est son souvenir douloureux qui lui souffle son mépris pour les femmes et qui l'empêche de s'en détourner tout à fait.

Particulièrement impulsif, il est rare qu'Angelo résiste à l'appel du sang. Son premier fait d'arme ayant à jamais dévasté son âme, c'est en qualité de soldat du clan et de Dieu qu'il provoque, répond à l'appel du sang et s’enorgueillit de son bras vengeur.

Selon ses propres désirs les plus intimes, Angelo ravive chaque jour la nostalgie d'un passé fantasmé. Dans une ville qu'il imagine tombée sous leur joug, l'homme d'Eglise ne voit que les pierres anciennes, le faste des cathédrales et les faibles créatures recluses. L'orphelinat dont il a la charge en est l'exemple le plus accablant et beaucoup de ces chers trésors commencent à vivre dès qu'ils le quittent.

Son nom honteux, Velucci aurait du l'enterrer. Mais aujourd'hui, l'entendre sonner avec révérence dans la bouche de ceux qui ne sauraient se détourner de l'ombre d'Amadeo est une drogue dont il ne saurait se passer.

Toutes les rumeurs qui le concernent, en particulier les plus infâmes, sont vérifiées.

Sous les tatouages, les cicatrices et les années, Angelo a conservé le corps formidable des statues qui peuplaient les songes de sa mère. Le déguiser ou le révéler au gré des opportunités est devenu une seconde nature.

Il n'envisage sa fin qu'au cœur d'un de ces combats dont il a partagé tous les secrets, jadis, avec son frère d'arme. Il l'a vue en rêve... Florence, baignant dans son sang, et l'étendard des Ucello flottant fièrement au-dessus de leurs êtres enfin prêts pour les délices éternels.


ton pseudo : prettyscoundrel  ▲ ton âge  : vingt-six ans ▲ ton pays : france ▲ ta fréquence de connexion : oh bah je compte vous imposer ma face avec régularité dirons-nous. ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001comment t'es arrivé ici ? god bless bazzart.▲ ton avis sur le forum : je ne sais pas si c'est un avis en soi, mais ça fait juste mille plombes que je ne m'étais pas inscrite sur un fo'. Celui-ci m'a donné envie de le faire, voilà. ▲ un commentaire ? pour rester fidèle à mon angelo... PARTYHARD.   ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3453731737



Dernière édition par Angelo Velucci le Mar 19 Juil - 1:18, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 20:18


Bony king of nowhere

"Je réduirai vos villes en déserts, je ravagerai vos sanctuaires, et je ne respirerai plus l'odeur agréable de vos parfums."


« No one can tell where your heart is. »

Qu'est-ce que l'Enfer sinon Florence ? Elle n'a jamais pu se faire à cette chaleur qui toujours plaque les cheveux sur le front luisant, fait couler le rimmel et crache au visage du monde la vulgarité de son gagne-pain. On ne voit que ça. Les hommes surtout. Elle ne peut leur reprocher tout à fait leur mépris, quand le miroir lui renvoie ce désastreux reflet. Alors même qu'un type de la clique d'Emilio la besogne salement dans sa salle de bain, elle sait que ce qui lui plait dans l'instant le révulsera aussitôt l'affaire finie. Ainsi sont les pourceaux florentins. Mais la meth commence à faire effet, le Seigneur soit loué...

« Le moins qu'on puisse dire, c'est qu't'es pas une affaire. » grogne t-il en reboutonnant vaguement sa chemise. Encore renversée sur le lavabo, il semble à Adelia que la sueur a lié à jamais sa joue à l'émail. « Emilio a dit que c'était à moi de juger question récompense. Vu que tu t'es pas tellement donné de peine... » « Va te faire foutre... » qu'elle parvient à éructer, déjà dans les vapes. Ca ricane, la porte s'ouvre et des bribes de conversation lui parviennent depuis le couloir. Est-ce qu'un autre s'apprête à prendre le relais ?

Tout est étrangement calme tout à coup. Elle pourrait tout aussi bien rester là, immobile, dans la petite pièce plongée dans la semi-obscurité. Les volets sont toujours tirés. Ils la gardent de l'astre tout puissant quand elle s'adonne aux vicissitudes de son sexe. La porte, elle aussi, devrait demeurer close. Or l'homme venu quémander quelques ersatz de plaisir a laissé place à une ombre silencieuse, qui l'observe depuis le seuil. « Tu devrais pas être là... » Enfin elle étire sa carcasse fatiguée, prend soudain conscience que sa jupe est toujours relevée, que l'obscénité se lit partout sur le visage et sur le corps, juste là, sous les yeux de son fils. « Tourne-toi, que j'me... Allez tourne-toi, putain... » Le gosse ne bouge pas d'un millimètre. C'est un peu humiliant, mais ce n'est pas la première fois qu'il la surprend ainsi. Elle est en revanche plus coutumière de ses insultes et de ses bravades d'adolescent. Dieu l'avait fait sanguin et trop fier. Le condamner à rester cloitré dans sa chambre avec les Saintes écritures n'avait jamais dompté sa nature.

« T'as pas aut' chose à foutre ? C'est pas en restant dans mes pattes qu'tu le rendras fier. » siffla t-elle en se signant, la culotte aux chevilles. « Qui ça ? Mon père ? » La mère plisse les yeux devant la glace, tente d'arranger ce qui ne peut l'être. « Joue pas au plus con avec moi, Angelo. Tu sais qui c'est ton père. » « Olympias a salement morflé alors. » « Ta putain de langue... » soupire t-elle sans comprendre. « Je vais te dire qui c'est mon père. Mon père n'a rien à voir avec le Tout-Puissant. Mon père, c'est ce gars-là. » fait-il en désignant la porte. « Qu'est-ce tu racontes ? J'ai pris un truc, j'ai pas envie de... » « Aujourd'hui... Il y a seize ans... Ca a toujours été le même. Celui qui te traite comme une merde. Celui qui est toujours parti sans payer, pas vrai ? » Il s'approche enfin, et elle voit bien que son fils n'a jamais été stoïque, que cette quiétude n'est qu'un masque pour la rage divine. « Tu vois, j'aurais pu avoir du respect pour une pute. J'aurais pu, en dépit des terreurs qu'Il te réserve pour la fin et le commencement. Vraiment, je te le jure, j'aurais pu. » « J'aime pas tes nouvelles manières. Je t'ai pas appris à te comporter comme ces enfoirés de maniaques. » « Mais comment être ton fils, quand tu ne parviens même pas à te faire payer pour cet air saturé de sueur et de foutre ? Cet air que tu me forces à partager ! » Elle voit le flingue, qui prolonge son bras. Depuis quand est-ce que son fils peut tuer ? Emilio ? Elle n'a pas même la présence d'esprit de le craindre. « T'es v'nu me citer un passage du Lévitique avant d'me buter ? On dirait que coucher avec ta cousine ne t'aura rien appris sur les femmes. » Elle s'approche de l'être au bord du chaos qui n'a pas encore osé lever l'arme sur sa créatrice. Elle s'imagine qu'il voudra se dégager lorsqu'elle encadre son visage de ses mains de pécheresse, mais il n'en fait rien. « Il m'a dit qu'il fallait que je le fasse. » Il lui faut encore l'observer avec l'attention que la meth veut bien lui accorder. Il y a comme une sombre résignation dans les iris incroyables de son enfant. « Oh, Angelo, mon amour... Mon bel ange vengeur... » murmure t-elle. « Sauve ton âme alors. Et jure... Jure que tu nous rendras fiers, ton Père et moi. »

« They didn't mentioned it in the Holy Bible. »

« C'est un connard. Et une brute. Et s'il y avait que lui, on prendrait tous un aller direct pour le Moyen­Âge. » « T'es restée bloquée sur cette histoire de portable... » « Pas de portable, pas de fringues normales, pas de contact avec les garçons. Plus ça va, plus j'me dis que j'vais être encore vierge en sortant d'ici. » « Je crois que c'est un peu l'objectif. » « Ouais bah je l'emmerde. Tu savais que cet enfoiré d'hypocrite s'était envoyé Laetizia le soir de la Toussaint ? » « C'est des conneries. » Mais la petite blonde ne peut s'empêcher de chercher le maître des lieux des yeux. De l'autre côté du parc, toute son attention semble accaparée par la vieille Agnesotti. Au sein de l'auguste orphelinat catholique de Florence, où elle doit admettre que le temps semble s'être arrêté il y a de cela des siècles, les rumeurs et les bruits de couloir vont bon train. Elle ne compte plus les légendaires passages secrets entre les dortoirs, les liaisons saphiques, les avortements ou autres inepties inventées pour tromper l'ennui. Et nul ragot n'épargne l'ombre des Ucello qui leur cède ce toit. Accro à la coke, athée, criminel, parricide, alcoolique, adepte de pratiques extrêmes... Il n'est pas une déviance qu'on lui prête qui n'ait été rapportée à Ofelia par ce qui lui sert d'amie. « Et ben va le lui demander toi-même si tu m'crois pas... T'en profiteras pour récupérer mon téléphone. » balance sournoisement l'adolescente.

Elle ne sait pas au juste quel instinct la pousse à répondre à la bravade stupide de Maria. Ce sont des jeux auxquels elle ne prend guère part à l'accoutumée. Contrairement à la majorité de ses camarades, les pierres qui renferment les secrets ancestraux des heures les plus fastueuses de Florence lui siéent à merveille. Et cet homme qui les révulse tant la fascine depuis qu'elle est en âge de s'extasier sur la perfection des âmes et des corps de truands engoncés dans l'habit de la plus originelle pureté.

D'abord, la jeune fille reste à bonne distance, attend qu'il prenne congé de la société puante dont il s'entoure en ces lieux. Il s'évanouit bientôt dans les entrailles de l'orphelinat et ce n'est qu'au moment où il sort tout à fait de son champ de vision qu'elle se met à le filer. Il n'y a qu'à voir comme il a fait de cet endroit son royaume. Il est évident, à ses yeux, qu'aucun autre être n'a jamais été en communion avec Dieu avant lui. Il s'est engouffré dans la petite chapelle, déserte en cette heure de l’après-midi. Longeant les murs, elle s'applique à ne pas faire de bruit. Le tissus se froisse à l'intérieur. Tant qu'elle n'est pas entrée, il est encore temps de se tirer et d'inventer un mensonge de son cru pour Maria. « Qui que tu sois, si tu ne te montres pas immédiatement, je viens te chercher moi-même. Et tu ne vas pas aimer ça. » Ofelia plisse les yeux, maudit sa propre bêtise mais n'attend pas le deuxième avertissement pour se planter dans l'encadrement de la porte. Le père Velucci se retourne vaguement. Il a quitté la religion pour le commun et la chemise a beau être des plus sages, la jeune fille est tout à coup prise d'une vive émotion. Lui ne semble même pas remettre ce visage. « Et bien ? » Dieu qu'elle voudrait avoir l'impertinence des filles de son âge, de celles qui imaginent des prétextes invraisemblables qui ne déguisent rien sinon leur inconséquente jeunesse. Or rien ne vient. Et elle n'a même plus l'audace de soutenir le regard qui la tient en joug. C'est le silence, plus que tout, qui retient enfin son attention. Un miracle n’est il pas censé se produire, là, tout de suite, pour la sauver de cet inextricable piège dans lequel elle s'est jetée toute seule ? Le soudain intérêt qu'elle a éveillé lui souffle qu'il est déjà trop tard.

« Tu ne sais pas plus que moi ce que tu fais là, hm ? » Elle hausse un sourcil, surprise par la bienveillance de l'homme qui, curieusement, s'est appuyé contre l'autel. « Et tu ressens comme un trouble indicible... Comme un vrai grand frisson. » « Les lieux sacrés m'ont toujours fait cet effet. » ose t-elle courageusement. Il sourit enfin. « Si on est tout à fait sincères l'un envers l'autre, et Dieu seul sait que c'est tout ce que je souhaite mon ange... C'est le goût de l'interdit qui t'a poussée à venir ici. » Il attend qu'elle acquiesce mais Ofélia retient son souffle. L'instant est crucial. « Tu t'es dit que ça se passerait comme dans tes prières nocturnes... Je parle de celle que tu murmures avec tes doigts, quand le Seigneur détourne le regard. » Elle lutte, en vain, pour qu le feu ne lui bouffe pas littéralement les joues. Lui s'en amuse. « Un simple drap, une infinie tendresse non dénuée de passion et la Croix pour consacrer notre union... commence t-il en étirant sa carcasse, tendant le bras pour attraper ce qu'elle prend d'abord pour un objet inoffensif, ...c'est comme si j'y étais, vraiment. »  « Vous vous m... » « ...méprenez mon père. Non. » Alors elle le voit. Le flingue qui pourrait exploser trois têtes comme la sienne, n'en déplaise à la Vierge qui l'orne. « Les années passent et il ne disparaît jamais. Le goût de l'interdit. »

Tétanisée, elle le voit s'approcher d'elle comme dans un rêve, comme s'il était l'une de ces foutues apparitions mystiques dont on leur rabat les oreilles à longueur de journée. L'arme vient déposer un baiser indécent sur sa joue déjà brûlante. « Laisse-moi t'expliquer une chose essentielle. Lui m'a choisi, non pas pour le servir comme une femme, mais bien comme un homme, un soldat. A ce titre, nous avons établi... Comme qui dirait une sorte d'arrangement. Il y a des choses sur lesquelles il ferme bien volontiers les yeux, pourvu que tous vivent dans la crainte de Sa divine colère. » Lorsque le canon s'écrase un peu plus contre sa mâchoire, la gamine a le mérite de ne plus broncher. « Mon orphelinat n'est pas un bordel. Que j'te reprenne dans une position aussi suggestive et je te jure sur l'honneur que tu apprendras de tout un clan ce qu'il y a à savoir sur les sacrements que tu entendais recevoir en cet instant précis. »



Dernière édition par Angelo Velucci le Mar 19 Juil - 0:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 20:27

T'es beau ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3453731737

bienvenue dans les parages & bon courage pour ta fiche ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  41209573
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Otto Bartolozzi

≈ PSEUDO : GALLINEA.
≈ AVATAR : CILLIAN FUCKING MURPHY.
≈ MESSAGES : 1016
ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1472195658-omgtropbeau

≈ DATE INSCRIPTION : 23/04/2016
Age : 17

ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 20:52

ANGELO. Excellent choix de scénar ! ( pitié ce gif). Je connaissais pas la tronche mais j'approuve. ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1078336339
Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 21:02

Bienvenue!

Je connais pas du tout Tony Ward, mais il est pas mal du tout, en plus conseiller du clan Uce' c'est super! ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1078336339 On aura forcément un lien du coup, c'est obligatoire, t'es prévenu ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  2486518475

Finis vite ta fiche pour nous rejoindre ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1999688349
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 21:07

ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290
MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE ! MON PRÊTRE !

Je me ferais bien gay si Dieu ne disait pas que c'est interdit avec ce gif dans ta fiche ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3540166279 Je ne connaissais pas non plus la célébrité de ton avatar mais je dois dire qu'il est cnjds ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  2834142672 Perfecto !
Je suis très heureuse que tu ais prit ce personnage qui me tient à coeur ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  2867506033 Si tu as la moindre question, surtout n'hésites pas, ma boite est toute ouvert.
Bienvenue parmi-nous ! ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3577509411
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mar 12 Juil - 21:17

le conseiller ! faudra qu'on cause toi et moi ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001
en tout cas suer choix de clan ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3276147851
bienvenue à florence ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3453731737 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1123864290
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Celestina Ucello

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Rosie la magnifique
≈ MESSAGES : 1136
ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  NQfDtpd

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mer 13 Juil - 10:24

Je surveille tes relations avec mon mari ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1840478431 Déjà qu'il est pas sage d'habitude mais avec toi ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  2978968014
En vrai j'attendais un Angelo il est si bien ce scénario ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3628684184 J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire, comme tout le monde je pense, c'est bien vide par ici par contre ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1598819460 Un gage pour avoir poster une fiche vide ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  459362272
Et tu reprends le rp avec No church, tu vas voir tu vas être bien ici ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3260832282
Bienvenue chez toi ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  275567650


Aller sur la Lune, ce n'est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c'est à l'intérieur de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Melchiorre Donatello

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093
ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Tumblr_obvzdxnpGd1r6tq2so1_400

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mer 13 Juil - 11:28

ce gif là... il vend sa couenne à la nuit tombée le prêtre ? ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001 ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001
c'est trop vide par ici, DES INFOS A MÂCHOUILLER ! ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3633919712



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mer 13 Juil - 18:49

Bon choix de scénar ! Mais bon Dieu, il nous en faut plus ! ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  2978968014
Bienvenue en tout cas & bon courage pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Mer 13 Juil - 19:38

Merci à vous tous pour l'accueil, vous êtes choucraclove.

Ca va vite se remplir, c'est promis. What a Face (en attendant j'accepte tous les gages j'suis un malade)
Ravi de vous racoler avec mon gif.

@amadeo : ce scénario est parfait. Il me tarde déjà de la jouer bromance avec toi. ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001 (@celestina : en tout bien tout honneur, j'suis un homme d'église toussa toussa...)
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Sam 16 Juil - 1:14

Bienvenue sur le forum! ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  4260347001
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Sam 16 Juil - 2:49

Un début de fiche prometteur et super choix de pré-lien ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  808101704
Bienvenue sur No church cher homme d'église et bon courage pour la fin de ta fiche ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  1726082721
J'ai hâte d'en lire plus également ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3987002876
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Sam 16 Juil - 21:37

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Dim 17 Juil - 16:44

Merci ! Je dispose enfin d'un peu de temps pour m'y coller sérieusement. ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  3377684155
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.  Empty
Sujet: Re: ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.

Revenir en haut Aller en bas
 
ANGELO - Amare et sapere vix deo conceditur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coupe des 4 maisons
» D'Angelo & Antenucci-Nippo
» Leia D'al Angelo, pirate des Terres
» Un angelo nella notte [Solo]
» Angelo, beau blond au yeux bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: