AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
exquise obsession (nico)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: exquise obsession (nico)
Lun 18 Juil - 19:44


exquise obsession

feeling your pulse under my lips

Beaucoup d'événements s'étaient produits dernièrement et Rocco n'était plus sorti depuis cette rencontre avec les Caravaggio, cette fameuse soirée où il avait tué pour la première fois. Torturé, cette mort le hantait. Il en rêvait chaque nuit et y repensait chaque jour. Mettre fin à la vie d'un homme n'était une vulgaire banalité face à laquelle il n'aurait senti aucune émotion. Rocco avait des sentiments. Il ressentait les choses et, pour le coup, il ressentait beaucoup trop de choses. Il en était dépassé. Le restaurateur essayait donc d'extérioriser cette douleur qui lui déchirait la poitrine. Il peignait. Il se défoulait. Il ruminait, s'esclaffait, hurlait, tentait par quelconque moyen de sortir de sa torpeur. Mais rien ne fonctionnait réellement. Ça l'aidait, un peu, mais il avait toujours cette boule dans le ventre qui le culpabilisait. Alors l'italien s'était fait tatoué, sur la hanche gauche. Un tatouage symbolique représentant une arme à feu comme celle qu'il avait utilisé pour liquider son agresseur. Aujourd'hui, alors qu'il s'habillait pour sortir, le jeune Ferenzi contempla son œuvre et en dessina le contour du bout de ses doigts. Il sourit puis soupira quelques secondes plus tard avant de boutonner sa chemise blanche et jean slim gris. Il enfila ses chaussures et sortit enfin pour se rendre directement au Club Rouge, son lieu nocturne de prédilection.

« Eh Rocco, ça faisait longtemps... » Le videur lui donna une légère tape sur l'épaule et le restaurateur d’œuvre d'arts lui répondit en lui serrant la main. Cependant, il ne s'attarda pas sur sa remarque et fila directement à l'intérieur du club, commanda un cosmo qu'il but tout en observant la foule s'oppressant déjà sur le dancefloor. Ferenzi les fixait sans réel intérêt et se remémorait plutôt sa dernière escapade en cet endroit en sirotant son cocktail. Une fois terminé, il déposa le verre sur une table et s'avança parmi la foule en se glissant entre les danseurs acharnés et les dragueurs en mal d'amour. Ce soir, il voulait se défouler, oublier, ne plus penser. Rocco désirait s'évader, se perdre dans les méandres de la musique, flirter avec le premier venu et ne pas penser au lendemain. Il commença donc à bouger au rythme du son qui passait sans rendre de compte aux personnes qui l'entouraient. Il dansait, se remuait sensuellement au milieu des clients sans se soucier des regards qui le fixaient. D'ailleurs, il ferma ses yeux pour ressentir plus en profondeur le tempo de la chanson et danser frénétiquement dessus. L'italien levait les bras, bougeait les hanches, remuait son fessier. Il était libre d'être celui qu'il voulait être et cette sensation s'accentua lorsqu'il sentit une présence derrière lui. Un corps chaud qui se rapprochait de lui et deux mains qui se posèrent sur lui. Il ne se retourna pas. Il voulait profiter de l'instant. Ainsi, il se laissa bercer par cette danse envoutante et sensuelle dans les bras d'un inconnu qui rendrait probablement jaloux ce Nico qui le cherchait tant, qui désirait le posséder plus que tout et le voir se pavaner dans son harem. Un sourire se dessina alors sur le visage du jeune homme. Cette situation l'amusait. En effet, que se passerait-il si Nico était là ? Que ferait-il ? Comment réagirait-il ? Jouer avec ces nerfs, l'italien le faisait très bien et être dans les bras d'un inconnu ne serait qu'un jeu de plus pour mettre le plus vieux hors de lui. Rocco apprécierait mais, ce qu'il appréciait moins, c'était de penser à cet homme alors qu'il essayait de se vider la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: exquise obsession (nico)
Mar 19 Juil - 23:34


exquise obsession

feeling your pulse under my lips

Dans un coin sombre, il était assis, son cocktail à la main, e regard sombre, contemplant les clients du club qui dansaient et se frôlaient, la plupart étaient sûrement ici pour oublier, pour laisser tout problème à la porte de sa maison pour profiter pendant quelques heures d'une once de liberté, d'un moment où ils quitteraient tout, où ils ne seraient qu'eux, plus qu'eux et personne d'autres pour les déranger. Il s'était habillé décontracté, un tee-shirt, une chemise, un pantalon et il était venu dans ce club en début de soirée pour s'exiler de tout, pour s'offrir lui-même un moment de solitude, avec un verre. Les verres, il les collectionnait, les buvait, l'un à la suite de l'autre, tout en profitant de la vue, des jeunes hommes qui dansaient, certains aux côtés de jolies demoiselles. D'autres qui savaient retenir son attention. Il ne repartirait pas seul, il le savait, il était confiant à ce propos et il pouvait prédire au moins ce pan de l'avenir. Avec qui il repartirait, là, il ne le savait pas encore. Alors il sirote, il attend, il parcoure la salle de son regard inquisiteur qui cherche celui qui saura faire battre son cœur ce soir. Et puis, il le vit. Celui qui hante ses desirs en ce moment. Quatre lettres. Rocco.

Il le voit arriver sur la piste de danse, prendre possession des lieux pour s'y immerger et s'y abandonner. Et pendant quelques instants, il sirote avec plus d'envie , le contemplant du coin de l’œil. Le voir commence à l'échauffer et à éveiller ses sens. Finissant son verre, il se décida à le rejoindre. Comme un prédateur, il avait repéré sa proie et furtivement, il avance, il se gliss dans la nuit, à travers les spots, entre deux personnes, il avance doucement sans jamais le perdre de vue. Le perdre de vue serait dévastateur, car il perdrait toute merveille de vue. Et il arrive enfin à son niveau, se collant presque derrière lui, à copier ses mouvements, à le frôler doucement pour indiquer sa présence.  Peu à peu, il s'approprie son espace, il veut s'unir à lui. Et doucement, il le frôle et le caresse, pose ses mains sur son corps et il frotte même son bas-ventre contre celui de Rocco pour lui signifier son envie, son désir qui s'était propagé jusqu'à dans son pantalon. « Tu ne cesseras jamais de m'exciter. » Un sursurre, là, dans le noir, ses lèvres qui s'étaient approchés de son oreille. Et ses mains qui éteignent toute proximité entre eux. Les corps se frottent, se collent. Et la danse continue, plus sensuelle, plus envieuse. « Je veux te sentir totalement collé à moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: exquise obsession (nico)
Jeu 21 Juil - 18:40


Rocco dansait frénétiquement, ne souciant guère des autres et de leurs lubies. Il voulait être libre et il s'exaltait de cette sensation en se mouvant sur la piste. Fermant les yeux un instant, il se laissait guider par le son qui passait et oubliait la foule environnante pour se focaliser uniquement sur le rythme. Il levait les bras, tournait sur lui-même, remuait ses fesses. Il s'amusait. L'italien se sentait bien. Trop bien. Mais il ne réfléchissait pas continuer de se mouvoir comme si sa vie en dépendait. Et alors qu'il pensait que cette nuit n'aurait pu être mieux, un inconnu vint se frotter à lui. Le torse de ce dernier contre son dos. Ses mains sur ses hanches. Il sourit. Non pas parce qu'il était heureux d'avoir aguiché un homme ce soir mais parce qu'il profitait comme jamais il ne l'avait fais avant et il n'était pas prêt de s'arrêter là. En effet, il constata rapidement l'entrain de l'inconnu au niveau de son bas-ventre et le jeune Ferenzi ne broncha pas. Au contraire, il s'efforça de remuer un peu plus son derrière pour attiser cet homme. « Tu ne cesseras jamais de m'exciter. » Cette voix... Rocco aurait pu se figer sur place mais leur étreinte l'en empêchait. Il était emprisonné dans les bras de celui qu'il redoutait le plus en ce bas-monde et qui prenait un malin plaisir à le torturer nuit et jour. Le restaurateur se sentait démuni, pris au piège dans les filets de son amant qui le força à se frotter et à se coller à lui, Nico prenant alors le pouvoir sur la danse qui devint beaucoup plus tendancieuse et sensuelle qu'au début. « Je veux te sentir totalement collé à moi. »

Le jeune Ferenzi cherchait une solution. L'emprise que Diconti avait sur lui le répugnait et, pourtant, malgré cet énorme problème, il sentait en lui comme un sentiment de joie, d'envie et de désir. Il se détestait pour ça car ce dernier ne pouvait admettre que cet homme lui fasse autant d'effet. « Lâches-moi. » Dit-il une première fois en se débattant. « Je ne suis pas l'une de tes choses, Diconti. Alors, laisses-moi. » Continua-t-il avec plus de fureur, désireux de lui échapper. Rocco ne savait jamais comment vraiment s'y prendre avec lui. Il était toujours là où il ne l'attendait pas. Comme si le plus vieux le suivait, comme s'il savait exactement où il était à chaque fois qu'il sortait. Nico était partout et son omniprésence intriguait autant le jeune éphèbe qu'il le terrifiait. Et alors qu'il réussissait enfin à sortir de l'emprise du trentenaire, les danseurs alentours le poussèrent à nouveau dans ses bras. Désormais face à face, le restaurateur d’œuvres d'art se perdit un instant dans le regard de son amant avant de loucher maladroitement sur ses lèvres. « Laisses-moi maintenant, Nico. Je n'ai pas envie de te voir ce soir. » Beaucoup plus sûr de lui, l'italien reprit ses esprits, se recula de quelques pas en ne lâchant pas Nico des yeux et, finalement, se faufila parmi la foule de danseurs pour lui échapper. Il se dirigea immédiatement vers le bar et s'y accouda. « Six shoots de vodka. » Demanda-t-il d'une voix tremblante. La boisson, son unique échappatoire. Et lorsque les verres furent servis, il but rapidement les deux premiers, grimaçant à chaque gorgée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: exquise obsession (nico)

Revenir en haut Aller en bas
 
exquise obsession (nico)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre de Nico
» Angel Nico
» Nico 83 [Ajouté]
» Chambre de Nico (octobre 1458)
» Les maillots de papa et autres curiosités exotiques de Nico Portal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
FIRENZE
 :: DELLA SIGNORIA :: CLUB
-
Sauter vers: