AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
(ta corruption était mon œuvre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 15:55


Melchiorre Donatello

bring me your  h e a r t,  my dear



nom : donatello s’arrime à la mémoire, goute le sacre. ▲  prénom : melchiorre épouse les convictions religieuses paternelles ▲  âge et date de naissance : cinquante-trois, aux premiers flocons de novembre ▲  ton clan : donatello, son règne, son nom ▲ Ton rang : monarque des petits cerclant autour de sa carne ▲ statut civil : veuf. la mort mensonge, le mariage pacotilles. tombe au nom effacé, jamais fréquentée ▲  orientation sexuelle : hétéro. se logent les poupées entre ses draps, les nymphes aux cuisses virginales. des amours fugaces pour les filles des peintures, ces superbes figées au temps ▲  metier : conservateur des Offices. ancien professeur à l'Académie. l'art en premier amour. pas un simple passe-temps, une mascarade. une passion véritable ▲  situation familiale : trois portent le nom. des enfants aimés, des absences dans leur vie. trois qu'il protège d'ailes maladroites, de paroles assassines ▲  traits de caractère : autoritaire, claquent les commandements - exigeant, en tout point - collectionneur, objets autant que femmes - curiosité malsaine - rancunier, erreurs impardonnables - misogyne, les poupées sous verre - colérique, le noir abonde - courtois, politesse déguisée - patient, aux abrutis croisant sa route - manipulateur, de toutes ces âmes charmantes - possessif, de toutes, de tous - cultivé, se bousculent les connaissances, le besoin d'apprendre - stratège, l'échiquier en sa faveur. ▲  groupe :skin of the night ▲  crédits : babine, tumblr

LES ROSES D’HÉLIOGABALE. la prochaine date se chuchote déjà dans la ville. des soirées attendues, des bacchanales attirant curieux, profiteurs et habitués. le silence à propos des festivités. délier sa langue, c'est perdre sa tête. LE PÉCHÉ. s'enroule l'étonnant aux chevilles des invités. siffle la langue contre l'épiderme apeuré. un anaconda se loge entre les murs, répond aux commandes de son maitre. impressionnante créature ouvrant la gueule pour des repas de roi. ceux décevant Melchiorre terminent aux crocs affamés du malicieux. LES PRINCES. enfants à l'affection manquante, petits couinant à son attention. émotions au linceul. trois noms gravés dans la chair, taillés d'une plume rageuse. l'intérieur du bras droit révèle l'amour inprononcé. LA MAIN DROITE. des carnets depuis l'enfance, des tracés hasardeux devenus précision. les visages de ses filles capturés, enchainés aux pages noircies. POISON. la mort comme gouvernail de ses actions. poisons ingurgités durant plusieurs années, s'habituer, ne plus craindre. armure façonnée. subsiste des gamins pour lui servir de chevaliers. RENCONTRES D’APRÈS MINUIT. le loup montre patte blanche aux belles égarées, chasse dans les bars, les clubs, séjourne parmi les mignonnes. des naïves tombent à ses crocs, et les contrats se signent à la nuit diluée d'un jour nouveau, lorsque l'alcool a remplacé le sang. MUSÉE. l'art pour amour, la transmission à ses enfants. des heures se perdent à la contemplation de toiles, sculptures, bâtiments d'autrefois. errance entre les couloirs du musée qu'il dirige. NATURE MORTE. tuer en dernier recourt. d'autres sont là pour lui, pour exposer leurs phalanges sanglantes. LE VERROU. la mort comme art. la torture comme performance. il observe les autres, ses hommes, eux cognant et extrayant la vie des malheureux ayant enfreints les lois. ÉPILEPSIE. maladie refourguée à l'oubli. L'ENFANT REINE. d'une qui survie de ses amours multiples. Enfant batard qu'il sait courant les rues de Florence, n'égorge pas, observe.


ton pseudo : blue ruin ▲ ton âge  : vingt-cinq ▲ ton pays : alsace ▲ ta fréquence de connexion : la tente est planquée ▲ comment t'es arrivé ici ? on m'a tiré par le col d'la chemise, puis torture, j'ai pas su dire non ▲ ton avis sur le forum : jolie bouille ▲ un commentaire ? https://youtu.be/ZRrrFdKh9tQ  




your crown is a terrifying one,
made of bones.


Dernière édition par Melchiorre Donatello le Dim 17 Avr - 9:19, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 16:06


name on the lips of the dead

Un silence s’était fait dans son âme, un de ces abîmes où le monde entier disparaît sous la pression d’une pensée unique, d’un souvenir, d’un regard

A UNE PASSANTE. Les filles chuchotent au garçon entrant dans leur chambre, au curieux qui demande à ce qu’elles posent pour lui. Le fils du Boss. Le gosse à qui la négation est inconnue. Pas méchant pensent-elles, différent du vorace. Une erreur. Le père entre, chasse la catin, attrape le mioche par le col. Ça claque d’une paluche contre la joue. « Si tu crois qu’dessiner les putains vas t’aider… vas plutôt en trouver d’autres, ou baise–en une, mais fous autre chose que tes putains de dessins à la con » Flammèches sur les croquis, le son d’un zippo que l’on referme, heureux du méfait. Les carnets agonisent, les feuilles se cornent, deviennent cendres. Disparaissent les visages capturés, les poupées, les filles des tableaux, toutes celles attrapées du bout du crayon. Elles, ces passantes fugaces, ces prénoms inventés, ces vies imaginées. Il cherche à éteindre l’incendie, à rattraper le temps. Rien n’y fait. Le père a mis le feu à ses fantaisies.


RUN FROM ME DARLING. YOU BETTER RUN FOR YOUR LIFE. Amaranthe toque contre la mémoire, ricoche maladresse contre le palais de l’empereur. Elle court la superbe, s’éloigne dans les rues, laisse trainer l’odeur patchouli de leurs amours décomposés. La fuite pour dernière solution, la peur tambourinant au cœur, la crainte drainant l’adrénaline des chiens à sa suite. Les molosses grognent aux mollets de la belle, les crocs attrapent des chevilles frêles. Hurlements à l’opale impassible. Elle chute la princesse, devient repas pour les animaux. Melchiorre arrive à l’entracte, fait taire ses canidés, rappel les dorberman à ses côtés. Gueules barbouillées de sang, la chair aux canines dévoilées. Elle geint l’épouse, cherche encore le départ, rampe sur les pavés dégueulant le suc vital. La chaussure du roi s’écrase à la cheville mâchée, tord les muscles à découvert. « Il suffisait d’être aveugle… il suffisait que tu continues ton rôle d’épouse, de mère. Que vais-je leur dire ? » S’enfonce un peu plus la chaussure, racle les tissus ensanglantés. « Je t’ai tout offert, et tu as tout gâché » La faute rejeté sur la belle saccagée. Elle, hurlant à chacun la vérité, cherchant les médias, la foule, des inconnus à qui raconter l’histoire de son époux. Femme éloignée de ses affaires, gardée à l’écart. Amour de quelques années, amicale présence pour les suivantes. Tombent les larmes de la Défaite. Nymphe noyée à la fange écarlate. Un genou que pose Melchiorre à terre, une main qui s’égare à la blondeur adorée. La joue effleurée d’une tendresse trop charmante. Elle est belle. La Charogne. Un sifflement appelle les animaux, fait revenir les terribles au corps secoué de spasmes. La mort lente. D’autres se chargeront du corps, serviront les restes aux corbeaux voraces. De retour entre les murs de son domicile, là où viennent les questions, où s’attroupent ses enfants. Deux petits, le troisième assez grand pour comprendre la supercherie des paroles. « Votre mère a eu un accident de voiture » Froideur de l’annonce. Les émotions absentes de sa voix, son visage, ses gestes. « Elle est morte » Couperet abattu. Aucune question tolérée, il disparaît déjà, laisse les petits aux soins d’autres.


LIGHT OF MY LIFE, FIRE OF MY LOINS. BE A GOOD BABY, DO WHAT I WANT. S’alignent les poupées, ces nouvelles qu’il doit acheter. De plusieurs qui présentent leur marchandise, de ces rois chasseurs de nymphes qu’il côtoie souvent, et parfois va lui-même en quête des plus rares. Des pays visités par dizaines, des langues mélangées, connues, réapprises. Les enfants solitaires hantent les rues, les parcs, les centres commerciaux. Le choix d’un terrain. L’œil darde les silhouettes. La reconnaissance est immédiate, le classement aisé. De celles acceptant la sentence, celles hurlant à s’en défaire les cordes vocales (qu’il rabote pour le soin de ses tympans), et les autres, les singulières, ces lolitas défiants les loups, offrant leur gorge délicate. Elle s’approche la timide, virevolte une russe à ses côtés. Cigarette demandée, cylindre octroyé. Elle devine ses méfaits, voit au delà de l’apparence, transperce le costume. Esprit vivace. D’autres éléments s’engagent. Sa curiosité trop importante, mauvaise, dangereuse. Gosse emmenée avec lui. Seringue à son cou. Au lendemain, elle est en Italie. Au lendemain, il lui a arraché sa vie.




your crown is a terrifying one,
made of bones.


Dernière édition par Melchiorre Donatello le Dim 17 Avr - 9:28, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 17:07

Ton image d'introduction est tendancieuse
Et ton début de fiche bhuefbhfe bon tu sais ce que je pense de ta plume, tu sais ce que je pense de tes personnages, faudra un jour que j'arrête de te noyer dans les compliments mais nifjkijfk je suis ravie que tu l'ai pris, Melchiorre ne pouvait qu'être sublimé de tes mains et et... j'ai hâte qu'on passe aux choses sérieuses toi et moi Bon je ne dirai rien sur ta signature merveilleuse mais quand même un peu parce hyuijfehinejf c'est pas permis de faire un début aussi parfait
Tu connais la maison *l'enchaîne pour ne plus qu'il parte*
PS : on a dit que tu me torturais plus parce que je suis sage !


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 38

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 18:04

Le padre Donatello, ça c'est un choix qui claque, sans parler de Mads
Bienvenue parmi nous, et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 20:55

Halyna + pas du tout, je ne vois pas de quoi tu parles, c'est une image paquerette-paillette-princesse, tout ce qu'il y a de plus innocent je suis noyée, submergée par les compliments /essaye de sortir de la marée/ la suite arrive LENTEMENT, parce que je suis une petite limace en ce moment

Altair + coucou, tu vends des putes, fais-moi -50%  je ne sais pas pourquoi, mais je vois bien Mel discuter/parier catins autour d'une partie de poker et perdre les plus jolies



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 38

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Sam 16 Avr - 21:39

Va pour -50%
Altair essaiera de pas trop le plumer au poker, c'est le grand manitou après tout
J'ai hâte de discuter lien avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)
Dim 17 Avr - 9:40


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI


On dit merci qui pour t'avoir emmené ici en vrai c'est plutôt à moi de te remercier, parce que comme je l'ai dis (reviens ici je sais que tu vas essayer de te cacher) toi pour Melchiorre c'est un peu comme l'alchimiste avec son or vois-tu En fait j'avais déjà lu ta fiche mais pour mon plaisir personnel je l'ai bien relu plusieurs fois tellement elle est bfhejbhjefbhkf oui ceci est un mot qui exprime tout mon amour pour tes personnages J'en reviens pas de te valider, j'ai attendu comme le tigre que tu postes pour pas qu'on me prenne pas ce privilège Comment ça il a une enfant batârde, faut qu'il arrête de faire des bêtises

On va dire que le gif est totalement en relation hein Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: (ta corruption était mon œuvre)

Revenir en haut Aller en bas
 
(ta corruption était mon œuvre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Lutte a la corruption: vote des lois souhaite
» CRIMINALITE, CHOLERA ,SIDA, CORRUPTION VOICI LES PRIX DES DEUX MANDATS DE PREVAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
DIETRO LE QUINTE
 :: NARTECE :: FICHES VALIDEES
-
Sauter vers: