AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
de rouilles et d'os

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: de rouilles et d'os
Jeu 1 Sep - 22:14


Cosmo Ceccaldi

aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine



nom : ceccaldi, son murmuré, avalé. nom roturier. héritage d'une femme perdue, volage, dont le corps a finalement rencontré la terre. ▲  prénom : cosmo, brut d'évasion, voyage céleste. cosmo reflète l'entièreté de cette dénomination peu hasardeuse. romanesque, utopiste, sa génitrice se voulait désireuse d'un monde beau et lointain pour cet être fragile, première progéniture. ▲  âge et date de naissance : rides menaçantes à l'aube de la trentaine par ces sourcils froncés, cette mâchoire serrés. cosmo on ne lui prête pas d'âge, on ne lui en devine pas. nuit étoilée, premier novembre, les fleurs fanées, la fraîcheur de l'automne, la fête des morts.  vingt-neuf ans, mais on lui devine une étincelle enfantine, mais on lui concède une allure dur, vieillie. mature, puéril, il survole les années, ne les compte plus.▲  ton clan : jeunesse amère, innocence perdue, envolée, jamais réellement exploitée. pourtant, il n'était rien, rien qu'un morveux luttant pour la vie. jusqu'à ce que cette lutte prenne une autre direction, celle des ucellos.▲ Ton rang : de pion misérablement posé sur l'échiquier, cosmo a su prouver la loyauté de son coeur, la fidélité de son âme. capitaine aux pattes salies, la lutte a été avide, sanglante.  ▲ statut civil : coeur froid, dénué de sentiment. seul la chair est son amante. libre, volage, intermittent. il n'a d'attache que son clan, son petit ange. aucune femme n'a d'emprise sur son âme, son cœur soigneusement cimenté, impassible. ▲  orientation sexuelle : avide de plaisir, il n'a de sens que dans la chaleur et l'humidité féminine. tantôt sauvage, tantôt égoïste, il n'y a de place à la délicatesse et à la douceur que dans l'esprit poétique de ces demoiselles. cosmo, c'est des lèvres pulpeuses qu'il aime écraser, des courbes voluptueuses qu'il aime caresser et c'est     dans un regard ardant qu'il aime se refléter. ▲  métier : c'est au travers de ceux de son rang que les ordres passent. tri, sélection, cosmo il réparti, de façon plus ou moins équilibré les tâches. alors on essaye de se le mettre dans la poche, lèches culs, crétins, il est passé par là et il sait ce que c'est.  ▲  situation familiale : famille en perdition. deux rescapés, sang mêlés. on ne leur connait qu'une mère. feu leur mère. et cette petite fleur, cette ange déchue, cosmo la couve, la materne. c'est pas dans son habitude pourtant, d'aimer et de chérir. mais sa cadette c'est sa pierre précieuse, rare, splendide.  ▲  traits de caractère : abrupt, agressif, ambitieux, ardant, assidu, astucieux, audacieux, autoritaire, bagarreur, baratineur, calculateur, charismatique, compétitif, confiant, cultivé, débrouillé, déterminé, dévoué, énigmatique, froid, imprudent, impulsif, inaccessible, indomptable, insatisfait, intransigeant, intuitif, loyal, manipulateur, mystérieux, minutieux, moral, nerveux, orgueilleux, observateur, ordonné, organisé, persuasif, protecteur, rusé, sarcastique, séduisant, sombre, soupçonneux. ▲  groupe : strong and wasted, le marquis des armes. ▲crédits : ban @ tumblr, ava @ angeldust


(01) jeune louve frivole, égarée, abandonnée de sa meute. mère éperdue, mère intoxiquée. mère quand camée elle n'était pas. mais elle a tout donné pour ses petits, presque sacrifiée ses sales habitudes, elle s'est battue, mais a été vaincue. en compagnie des vers, son corps moisi, d'ors et déjà détruit par cette poudre magique aux pouvoirs destructeurs. (02) addiction sévère, nourricière de ces foudres. caravaggio, parents de leur horreur, destructeurs de leur enfance, destination de son courroux. haine grandissante, autant pour la cause que l'origine. cosmo consomme la douce, déteste la dure. cosmo marqué par ces effets, par la douleur, l'atrocité de la descente. (03) petite poupée, pierre précieuse. cadette à la dérive, seule faiblesse à son coeur. elle est la preuve que son coeur n'est pas totalement vide, éteint, témoin de sa capacité à aimer, chérir. mais s'il s'est voulu protecteur, sa quête a connu la chute alors que petit bébé s'est envolé. femme, prisonnière des hommes, de leurs volontée. pion, objet, elle se retrouve, amère, honteuse, donatello maître de son destin. et cosmo, héro aux allures de zéro, chevalier de sa défense, les mains prêtes à regagner sa liberté. risible espoir.(04) gosse paumé aux barrières non marquées, cosmo a trouvé refuge. sa deuxième fratrie. famille peu commune, la sienne par choix et non par sang. clan ancré dans sa peau. urcello. armes a visée fatale, il se fiche du but, de l'utilisation. cosmo, il évite de réfléchir, de culpabiliser. il se fiche des morts puisqu'il ne presse pas la détente. (05) mais il ne présente pas pattes blanches, mains salies, preuve de fidélité. cosmo il a payé sa loyauté au prix d'une vie. celle de cette femme, inconnue, menace. visage gravé, hanté, qu'il oublie peu à peu. meurtre, glacial, réfléchi, mais attribué à un autre.  (06) corps marqué à l'encre, orné de souvenirs. significations personnelles, peu dévoilées. cosmo arbore avec allure divers tatouages, minutieusement dessinés, élaborés avec soin. peu nombreux, mais tous évocateurs. (07) gueule d'ange, yeux émeraudes, homme sculpté, cosmo attire l'attention, sait jouer de ses charmes, attirer plus souvent femmes mais également hommes dans ses filets. on lui aurait donner le bon dieu sans confession, mais ses traits parfois durs, façonnés par le passé, par les erreurs, attise aussi crainte et méfiance. cosmo, mélange de saveurs et d'émotions. (08) homme à femmes, mais coeur de marbre. cosmo consomme sans modération. au bord de la nymphomanie, passion non cachée, besoin vital, cosmo s'exprime par l'action, la baise. mais elles savent, toutes ou presque, que cosmo c'est pas un tendre, qu'il s'attache pas, qu'elles ne seront sans doute que de passage. et même s'il se montre parfois féroce, cosmo - au contraire de son ami - serait incapable de blesser volontairement. les mains dans les poches, l'horreur d'un visage marqué par la violence. jamais. non jamais. (09) pourtant cosmo c'est les mots qui déchirent, qu'il crache parfois avec violence. il blesse, affûte sa langue telle une lame. il pique, touche, transperce. cosmo fait souvent mouche, ne connait pas les pincettes. il attaque, trop cash, trop emporté. (10) amusement de gamin, puis nécessité de l'adulte, cosmo s'est adonné aux arts du combat. poings et pieds habiles, réflexes décuplés, cosmo est plus à l'aise seul avec son corps qu'une arme à a main. (11) il ne connait que la fumée toxique, bâtonnet meurtrier constamment à la bouche. destiné à une tumeur, il la nourrit telle une machine. besoin incontrôlable, habitude semi-automatique, il éteint et allume plus vite que son ombre.

ton pseudo : rosebud, cynthia, comme vous voulez.  ▲ ton âge  : vingt-deux ans et bientôt encore une année de plus. ▲ ton pays : france. ▲ ta fréquence de connexion : le plus souvent possible. ▲ comment t'es arrivé ici ? une petite souris est venue me glisser le lien personnellement. ▲ ton avis sur le forum : déchire, déchire, déchire. ▲ un commentaire ? vous êtes au top.



Dernière édition par Cosmo Ceccaldi le Mar 6 Sep - 21:44, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Jeu 1 Sep - 22:14


Dans nos tête y a un blizzard

offre-moi dès ce soir ta peau brune et tes lèvres mauves, et qu'on se noie dans les nuits fauves

une motte de terre s'échappe de sa main noire, aux ongles crasseux. elle se disloque au fur et à mesure de son voyage, elle vole, tombe, rapidement. mais la scène tourne au ralenti. et il lui semble pouvoir dissocier chaque grain, apercevoir la terre s'écraser contre le bois, froid, dur, de son cercueil. son visage rivé vers sa carcasse enterrée reste impassible, inexpressif. alors que son cœur se souvient. il se souvient de cette femme de charme, cette mère imparfaite. cette louve aux cheveux de cuivre, aux lèvres gercées et aux yeux ternes. cette femme libérée et seule, au cœur peint de mille étoiles. il se souvient de ses états d'âmes, de ses débâcles, de ses coups de blues, de ses élans pétillants. des seringues, de la poudre, des bleus, des hommes, des larmes, des cris, des rires. émotions arc en ciel, humeur nostalgique qui lui perce le cœur, pousse l'eau à lui monter aux yeux sans jamais en franchir la barrière. bientôt il est rejoins par un petit ange dont émane une aura scintillante. doux visage de poupée tâché par les larmes et le deuil, la colère et la peine. son regard rencontre celui de cosmo, grand frère, héro factice. parce qu'il doit veiller sur elle, plus que jamais. parce qu'il n'a plus elle. parce qu'elle n'a plus que lui.

lèvre inférieure fendue, arcade ensanglantée, poings lacérés. cosmo ne serait pas là si cette lame ne s'était pas logée dans sa cuisse, charnue, musclée. il l'observe, douce femme aux allures d'infirmière. il l'observe, la désire alors que ses doigts experts se promènent sur sa peau, pansent ses plaies, recousent ses maux. et son corps, impassible à la douleur, ne l'est pas aux charmes des femmes. cosmo, il sait prononcer ces mots qu'elle désire entendre, tendre l'oreille, attiser doucement sa flamme. tendre manipulation. parce que cosmo sait qui elle est. ada. femme désirable, mais également sœur. alors il la courtise, malicieusement. il sait comment parvenir à ses fins. parce qu'il a espoir de délier ses lèvres, d'obtenir aveux et secrets. cosmo, il a besoin d'en connaître plus, sur cette femme menaçante, espionne et sur ce frère, otto. alors il s'attaque, chasse cette poupée à la naïveté enfantine. et, alors que ses jambes s'ouvrent à lui, qu'elle lui offre la porte de ses reins, sa langue reste de marbre, ses lèvres liés par la fidélité. elle ne parlera pas, mais il restera. loin de s'enticher, il va tout de même ressentir, la considérer, différente, passionnante. et elle va partir, le délaisser pour cet homme en deuil, ce frère. et il l'oubliera, moyennement, parce qu'elle reviendra. il le sait.   

poings serrés, goût amer et ferreux en bouche, bourdonnement dans les oreilles, regard noir. comment ça a foiré ? ça va marcher, ça doit marcher. son cœur pompe, tambourine, sa mâchoire grince, ses dents claquent. et il parle, parle, parle, mais ne dit rien qui vaille. sa langue se délie, il se confesse, rassure alors que la fin est proche, imminente, inévitable. ça va aller, ça doit aller. et elle est assise, salie par la terre. et elle pleure, ses larmes salées tâchant son doux visage. sans bruit. alors qu'il s'exprime comme pour couvrir l'atrocité de la situation. des bruits étouffés sortent par intermittence de ses lèvres charnues. pauvre petite biche, proche de l'agonie. il sait qu'elle ne fera plus long feu, qu'il doit abréger sa souffrance, mais tout ce qu'il fait c'est parler, prononcer des mots insensés. torture verbale masquant son manque de courage. il ne lui reste qu'à presser le doigt, là, juste là. tout ira bien. mais il n'y parvient pas, il se doit de lui expliquer, de la rassurer. dans quel but ? elle est finie. chasseur chassé, elle s'est fait bernée, entubée, et elle va finir zigouillée. à genoux, il l'observe, conçoit quel gâchis sa mort représentera. il se résigne presque, enfin alors que son cerveau est en ébullition. une détonation, tâche de sang, trou béant. une faciale d'hémoglobine, et il tourne le visage, fixe l'ombre proche de lui. l'homme impassible, presque ennuyé. leone a tiré, il devait tirer.

à moitié dénudée, elle se trémousse, cheveux au vent, poitrine en avant. elle effectue cette même danse, cette même ronde, encore, inlassablement. et il l'observe, mâchoire serrée, jugulaire tapante. mauvais rêve, cauchemar nauséeux. cosmo ne peut concevoir cette réalité qui le dépasse. et elle est belle pourtant, dans cette tenue aguicheuse. mais elle est triste, son visage marqué par la honte. l veut agir, mais reste cloîtré dans l'ombre. une voiture s'arrête, elle monte et il les suit. douleur oppressante, mal de crâne, oreilles qui bourdonnent, c'est la haine qui prend le dessus. il les entend et son visage de crispe sous la douleur. comment, pourquoi. ce n'est pas réel. l'homme sort, pas elle. il l'imagine amassant les billets, enfilant sa culotte. et il ne le contrôle pas, son poing s'écrasant contre sa mâchoire. cette rafale de coups, ces cris de rage. il se décharge, violemment, durement. et il laisse cet homme ensanglanté, gisant à terre. les jointures blanches immaculées, il pénètre dans la pièce. elle n'est plus là. elle prend combien ta sœur ? question gracieuse portée à ses oreilles. il ne parvient pas à comprendre comment petite oiseau c'était retrouvé en cage, vendant corps et âme pour une bouchée de pain. et il ne saura pas, car il ne la croisera pas. disparue, envolée, emportée.



Dernière édition par Cosmo Ceccaldi le Mar 6 Sep - 21:25, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : GALLINEA.
≈ AVATAR : CILLIAN FUCKING MURPHY.
≈ MESSAGES : 1016


≈ DATE INSCRIPTION : 23/04/2016
Age : 17

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Jeu 1 Sep - 22:17

BIENVENUE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : apy
≈ AVATAR : holland roden
≈ MESSAGES : 70


≈ DATE INSCRIPTION : 01/09/2016

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Jeu 1 Sep - 22:26


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Jeu 1 Sep - 22:28

cimer.



Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Ven 2 Sep - 8:47

Bienvenue de ce que tu as vendu dans la partie invité j'ai plus que hâte de lire ta fiche  de voir comment ce petit dragon se débrouille et surtout ses bétises avec Enaë (je t'envoie un mp dans la journée pour blablater du lien que j'ai rapidement évoqué )



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Ven 2 Sep - 12:07

damn, mais quel laidron! Bienvenue cruelle créature qui nous pond une fiche salement vide... tu compenses par ton physique c'est ça? pfffff franchement.... ça marche!
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Rosie la magnifique
≈ MESSAGES : 1136


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Ven 2 Sep - 16:31

Heureusement que j'ai attendu un peu pour t'accueillir parce que non seulement ta fiche, ton début, est magnifique et en plus tes idées dans la zone invité étaient géniales ! Je sens que je vais me régaler de bout en bout avec Cosmo, à lire ta fiche et tes rps Bienvenue chez toi !


Aller sur la Lune, ce n'est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c'est à l'intérieur de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Ven 2 Sep - 16:51

@Melchiorre Donatello, des bêtises, y en a une qui a été émoustillée par cette expression merci en tout cas et hâte de lire ton message.

@Dinah Lanfredi, sale ogresse toi même et bien mademoiselle est désormais servie, bien qu'elle soit encore assez sale et plutôt peu remplie, mais mademoiselle a désormais de la lecture qui, je l'espère lui paraîtra agréable. et il était évident que, de part la qualité physique, une seule image, une seule pensée suffirait

@Celestina Ucello, damn t'es un amour merci beaucoup, j'avoue que je suis ravie que le maigre début te plaise et je vais essayer de continuer sur ma lancée dans ce cas. tu me garderas un lien, en tant que petite ucello.
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Sam 3 Sep - 15:02

Bienvenue, et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Nateba
≈ AVATAR : DT
≈ MESSAGES : 169


≈ DATE INSCRIPTION : 14/07/2016

Sujet: Re: de rouilles et d'os
Sam 3 Sep - 23:24

Absolument trop fan du prénom quoi, mais vraiment vraiment.
J'adore également le personnage, l'avatar, le gif, les photos bref rien à dire, je repasserai sûrement avec mon numéro sur ta fiche de liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Dim 4 Sep - 9:29

Je n'étais même pas passée par là, honte sur moi
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Dim 4 Sep - 18:14

merci beaucoup à vous trois et je te retrouverais sur ma fiche avec plaisir Night et honte à toi en effet Ada, au moins t'as de quoi de faire pardonner

juste pour prévenir également que je ne serais pas disponible avant mardi, finalement et je m'en excuses et je vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Mar 6 Sep - 21:42

Bienvenue à Florence
Et cet avatar ! I love you et ce clan ! bref, faudra qu'on se trouve un lien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: de rouilles et d'os
Mar 6 Sep - 21:44

merci beaucoup à toi
en effet, on se trouvera ça
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: de rouilles et d'os

Revenir en haut Aller en bas
 
de rouilles et d'os
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: