AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
LE FEU À L'ÂME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: LE FEU À L'ÂME.
Ven 2 Sep - 23:33


LeoneCalistello

rolling bones and flaming stones.



nom : calistello, un nom qu'il a entendu, le nom de mila, le nom qu'ils s'étaient donnés, parce qu'il n'en avait pas. ▲  prénom : leone, c'est le nom que tout le monde lui donne, alors il l'a gardé.  ▲  âge et date de naissance : il dit qu'il a vingt-neuf ans, mais c'est vague, il ne sait pas, il ne sait plus. il fait partie de ces enfants qui ont disparu du jour au lendemain avec leurs parents. il ne fête pas son anniversaire, même si il prétend que c'est le 2 février.▲  ton clan  : à ucello, et il en est fier, et il le revendique. il a mérité sa place de capitaine, la violence ne lui fait rien. il est fort, il répand le sang, la terreur, directement ou non. ▲ Ton rang : il est capitaine, grâce à la réussite de leur mission, grâce à sa force de caractère. et il n'hésitera pas à recommencer pour de nouveau gravir une marche. ▲ statut civil  : il a sa jolie poupée entre les griffes. il lui fait ce qu'il veut, elle lui donne sa poudre, sa couronne. elle se plie à ses désirs, elle ne bronche pas quand il la bat. et quand elle part, il s'en fout. il sait qu'elle reviendra vers lui.  ▲  orientation sexuelle : les femmes, celles qui se laissent manipuler, celles qui obéissent, celles qui font ce qu'il veut; celles qu'il bat. mais ça ce sont des passe temps. il est passionné par les femmes compliquées, qui ont souffert, pleines de courages et qui gardent la tête haute même quand elles se noient. ▲  metier : vendeur d'armes ? et puis, il s'occupe des missions, et il en cnfie d'autres à ses soldats. il fait son boulot de capitaine et il dépense son fric dans les bordels, en clopes, en drogue. il est toujours à court d'argent de toute manière. ▲  situation familiale : il ne connaît pas son père, et sa mère il ne l'a eue dans sa vie que les quatre premières années, si bien qu'il n'a retenu aucun nom de famille. il s'est retrouvé dans la rue à même pas cinq ans, il est parti ventre à terre et a fait de son mieux pour éviter à tous les gars louches qui auraient pu l'agresser. et il a rencontré mila, et ils s'en sortis tous les deux. mais depuis qu'elle a disparu, il l'a perdue de vue. alors si vous demandez sa situation familiale, c'est compliqué. parce que de la famille, il n'en a pas. ▲  traits de caractère : impulsif + jaloux + possessif + violent + colérique + imprévisible + manipulateur + égoïste + perfide + retors + malin + débrouillard + cupide + courageux + mystérieux + ambitieux + impatient  ▲  groupe : votre réponse ici  votre réponse ici ▲  crédits : votre réponse ici  votre réponse ici


(01) leone, il est jamais allé à l'école, il a jamais foutu  un pied dans une classe, alors l'italien, il l'a appris dans la rue, et il fait des fautes quand il écrit. il a appris à compter et à lire pour s'en sortir, pour éviter la mort-aux-rats et pour pas se faire tirer le fric qu'il arrivait à piquer sur les gens ou quand il faisait la manche. leone il parle un italien bâclé, rapide, et marqué au fer rouge de l'accent typiquement florentin. (02) la rue lui a tout appris. la rue lui a appris qu'être gentil et vertueux ne payait jamais, et que quand on était de ceux qui vivent serinement, on se fait piquer son portefeuille par les gamins des rues. la rue lui a appris à manipuler les gens, à mentir et à tromper simplement pour obtenir ce qu'il veut. et puis elle lui a aussi appris que les prostituées sont les femmes les plus respectables, les véritables héroïnes du monde moderne, et que tant qu'on empiète pas sur le territoire, on peut tout leur demander. ce sont d'ailleurs les seules femmes qu'il respecte un tant soit peu. (03) parce que les autres filles, celles qui restent avec lui, celles qui partagent son lit plusieurs fois d'affilée, celles-là, il les traite comme des marionnettes. comme des poupées. elles ont toutes quelque chose à lui apporter. elles sont une distraction, rien de plus. mais une distraction qui est sienne. une distraction qu'il ne partagera jamais. et même s'il les bat, elles finiront toujours par revenir vers lui, parce qu'elles lui appartiennent. parce qu'il les a marquées, à la cigarette, toutes sous la clavicule. pour que tout le monde sache pour toujours qu'un jour elles ont été à lui, et qu'il pourra les faire revenir dans ses bras aussi facilement qu'en claquant des doigts. (04) sa créature à lui, sa parfaite poupée, en tout cas celle qui lui appartient depuis peu, elle a une magnifique crinière de feu. elle cherche à se brûler les ailes pour savoir ce que ça fait. elle veut connaître le grand frisson du danger, elle veut savoir ce que c'est d'approcher la mort. il la façonne peu à peu, comme il veut qu'elle soit. et même si parfois elle part en courant face à tant de laideur, il ne lui faut que la fin de la nuit pour s'y habituer. elle veut du mystère, cette belle enaë, et il lui en donne pour son argent. (05) son argent, d'ailleurs, ce n'est pas simplement son corps de déesse encore pur et innocent, pas trop marqué par les bleus célestes qui s'étendent sur son corps de princesse. non. c'est aussi cette chère poudre, ces cristaux immaculés qui étirent ses pupilles vers l'extérieur, qui lui donnent l'impression d'aller bien, qui le font planer. cette chère cocaïne qu'il devient de plus en plus difficile de se procurer. c, c, c'est la seule femme à laquelle il est fidèle et pour qui il prendra tous les risques possibles et imaginables. et c'est risqué d'être drogué et dans un clan. heureusement il y a enaë. (06) parce qu'enaë est de la famille caravaggio, la famille rivale, une des nombreuses familles ennemies, et qu'elle a les mains dans la drogue. autant que lui a les mains dans les armes et le sang. il les méprise tous. sauf eux. sauf eux parce qu'il en est terriblement dépendant, et que s'ils décidaient de ne plus rien faire circuler, il serait bien incapable de sortir de son lit. les verrochio sont pour lui de sales rats d'égouts qui vivent de la mort des autres. et les donatello... il leur en veut. parce qu'il les aime, ces filles dont il profite souvent. il ne les aime pas d'amour, mais d'admiration. et il sait à quel point de nombreuses jeunes femmes ont été enlevées et mises là contre leur gré. il en a vue plus d'une, disparaître dans la nuit, quand il vivait encore dans la rue. il les hait. il a peut-être beaucoup de sang sur les mains, mais le trafic d'armes a pour lui quelque chose de noble. (07) et puis le clan lui a amené cosmo. son meileur collègue de travail. lui, il est le mauvais flic des films, et cosmo le gentil, si vous voulez.ce gars est un des seuls à arriver à calmer l'impatience et l'impulsivité de leone. il est le seul a pouvoir lui faire baisser son arme quand il y a moyen que ça ne se finisse pas dans le sang, surtour quand c'est quelqu'un du même clan. parce que leone il a la gâchette facile. mais c'est parfois une bonne chose. (08) c'est grâce à ça que cosmo et lui sont capitaines maintenant. c'est grâce à l'impulsivite de leone qu'ils sont sortis du rang des soldats, qu'ils se sont élevés. et leone aime le son des pièces, aime le bruit des billets qui glissent entre ses doigts quand il les compte. mais plus que ça il aime le pouvoir et la crainte qu'il peut inspirer. ça l'enivre, ça le grise, ça lui plaît plus que tout. il aime le pouvoir et se dire qu'il a assez saigné pour mériter ce pouvoir. il s'est battu et cela porte enfin ses fruits. il se fout de tuer si cela peut lui permettre d'obtenir encore plus de pouvoir. il ne veut pas être chef, il sait que ce n'est pas sa place. mais il refuse d'être un pion, un sous-fifre. il aime être aussi indomptable que le feu. (09) ce même feu qui le passionne, qui l'obsède. un autre amour malsain, une aventure régulière. on dit que c'est de la pyromanie il paraît. il se fout du mot. il aime le danger que représentent les flammes, il les trouve fascinantes à danser sous le ciel. il est hypnotisé par elles, captivé. il joue souvent avec son briquet, la main au dessus de la flamme, jusqu'à se brûler. puis il arrête. elles le hantent ces flammes, et il aimerait souvent voir comment elles consumeraient les corps de ceux qui l'énervent. mais il ne le fera jamais, il a conscience qu'il ne doit pas, que ce serait exagéré. (10) ce sont ses si belles flammes qui embrassent ces cigarettes, qu'il fume les unes après les autres sans vraiment faire de réelle pause entre deux. il aime s'occuper les mains et les lèvres, il aime le goût du tabac sur sa langue. il est tout le temps en train de fumer et il sent la nicotine, c'est ce qur toutes ses amantes lui disent. il observe souvent la fumée d'un air un peu béat, admiratif des formes et des lascives ondulations qu'elle crée. il est accro à ça aussi, mais il n'a pas besoin de sa jolie rousse pour l'obtenir.

ton pseudo : cupcake/moïra  ▲ ton âge  : seize ans ▲ ton pays : le béret, check, le vélo, check, la marinière, ok, et... ah! j'avais oublié la baguette de pain ! ▲ ta fréquence de connexion : à peu près tous les jours ▲ comment t'es arrivé ici ? enaë et cosmo m'ont eue avec les termes "drogué" "drama" "taré" et "florence" ▲ ton avis sur le forum : gosh, je l'aime et j'ai déjà des idées de multicompte ▲ un commentaire ? tout d'abord, ceci est un commentaire inutile et absolument pas constructif. ensuite, il est là pour prendre de la place et faire croire que je dis quelque chose de très réfléchi et de très intelligent, alors qu'en fait vous perdez simplement votre temps. comme dans les cartes postales. nous pouvons ainsi dire, en conclusion, que ce forum est déjà parfait.

[/i][/i][/i][/i]


Dernière édition par Leone Calistello le Dim 4 Sep - 11:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Ven 2 Sep - 23:34


sale vie pour un sale homme

les flammes et les femmes finiront par le dévorer entier.

alessia, il se souvient que de ça. de ce nom, qui se siffle, de rage ou d'admiration. de ce nom qui lui paraît presque étranger. de ça et d'une paire d'yeux aussi bleus que les siens, tout aussi froids et durs. de ces yeux qui se sont un jour échappés dans la nuit, tandis qu'il attendait, assis sur ce bout de trottoir, entre deux jeunes femmes qui tapinaient et qui le surveillaient du coin de l'oeil, un petit instinct maternel refaisant surface dans leurs cœurs malmenés. ces jeunes femmes qui, à la fin de la nuit, après être parties et revenues à tour de rôle, ont fini par lui dire de ne pas attendre. que c'était fini. qu'alessia ne reviendra pas, jamais, et qu'il devait se débrouiller seul. que maintenant il était un gosse des rues

mila aux milles merveilles, c'est ce qu'il lui disait en souriant de son air de gamin encore un peu innocent. mila elle avait eu une vie un peu similaire, sauf qu'elle, elle avait toujours vécu dans la rue. mila, c'était sa meilleure amie, sa pote de galère. ils se sont retrouvés à faire la manche sur le même trottoir, elle a commencé par l'agresser, par lui dire de foutre le camp, qu'ici c'était sa zone, qu'il avait qu'à aller voir de l'autre côté si elle y était. il lui a dit qu'il voulait faire ça ici parce que plus de gens passaient de ce côté là. ils ont fini par se battre. et puis, abîmés l'un et l'autre, ils ont chacun commencé à attendre la générosité des passants. beaucoup les ont pensés frères et sœurs et leur ont dit de faire attention à eux. ils n'avaient jamais amassé autant d'argent en une journée, alors ils opnt fait la paix, et se sont promis de toujours s'entraider. et leone ne respecte pas beaucoup de choses, mais les promesses, c'est sacré pour lui. alors ils ont grandi ensemble, arnaqué ensemble. elle faisait diversion, dansait, chantait, ou bien expliquait, et leone passait discrètement entre la petite foule qu'elle créait pour leur voler montres, bijoux et portefeuilles. ils avaient leur précieuse cachette pour tout leur butin. mais du jour au lendemain, alors qu'il avait treize ans, la petite princesse de la rue avait disparu. et leone avait eu beau la chercher partout, pendant des semaines, il n'avait jamais pu la retrouver.

giulietta est une amie de leone, une ancienne prostituée. il lui fait confiance, il la respecte. elle a toujours fait en sorte de lui donner un toit quand ça craignait un peu trop, il a confiance en elle. apparemment, elle s'est retirée. son mec fait partie des ucello, la guerre a commencé à faire rage déjà. elle dit qu'elle s'inquiète pour lui. il n'aime pas ça. il préfère être un fantôme plutôt que de sentir la pitié des gens, même si elle a payé pendant longtemps ce dont il avait besoin. elle lui dit qu'il sera payé. qu'il pourra s'en sortir. qu'il pourra avoir une meilleure vie. et du temps pour chercher mila. alors il rejoint le clan. il s'arrange, et même si giulietta n'a rien à dire, même si elle n'est qu'une femme, elle lui permet d'avoir des contacts. et c'est ainsi qu'il rencontre cosmo. leur duo fonctionne, ils arrivent à s'entendre. leone vend des armes, leone obéit aux ordres qu'on lui donne. il devient un homme encore plus dur. il se prend d'amour pour les femmes. les femmes qui l'obsèdent de leurs corps langoureux. pas autant que les flammes, mais il les en trouve dangereusement proches.

catarina est belle, il l'a vue entre les bras de nombreuses personnes, si belle et si puissante. elle le tentait depuis un moment, alors il a fini par céder et la rencontrer. leur idylle se crée lentement, passionnément, mais plus ça va et plus ils vont vite. il ne peut pas se passer d'elle, il la veut constamment dans ses bras, dans son coeur. il aime quand elle se fait désirer, mais il ne sait pas attendre. il aime le goût acide de sa peau et son parfum entêtant, il aime la façon dont elle se rappelle à lui. elle est jalouse, mais elle primera toujours sur les autres femmes qui peuvent habiter son lit. il les délaisser toujours pour succomber à son chant de sirène. il prend des risques pour la rejoindre, mais il en a besoin. et en retour, elle le rend mauvais, violent. il est impatient, impulsif, et devient plus sombre. parce que catarina n'est nulle autre que sa chère poudre immaculée, cocaïne.

enaë aux cheveux aussi roux que les magnifiques flammes, qui tente de s'approcher de lui. qui l'effleure sans oser le toucher. qui le regarde entre ses cils interminables, enaë, qui lui fait envie. il la veut pour lui, alors il l'aura. c'est ainsi. elle finit par l'avoir, la belle princesse. elle vient le rejoindre une fois la nuit tombée, accompagnée de son amie la poudre. elle est belle, elle est pure, il la redécouvre tous les soirs. il est enivré, grisé par tant de plaisir. et parfois, il devient fou, fou d'ivresse, fou de plaisir. alors il commence à la gifler. parfois de colère, parfois parce qu'il perd juste les pédales, parce qu'il est trop loin. quand il est avec elle, il est toujours défoncé. ses pupilles sont immenses et on pourrait se perdre dedans. la poudre court dans ses veines plus vite que n'importe quel athlète, il a l'impression de pouvoir dominer le monde, et à ce moment là, la population mondiale, c'est cette jeune femme, alors c'est elle qui prend tout. et puis il l'a marquée, comme toutes les autres. il appuyé le bout incandescent de sa cigarette sur sa peau blanche, comme s'il cherchait à rallumer sa cigarette à la flamme de son âme. elle pleure et hurle, tandis qu'il la maintient contre lui, le temps que la marque prenne. puis elle s'enfuit. et il rit, seul, dans son appartement. et elle est revenue quelques temps plus tard. parce qu'elle est hypnotisée autant que lui est hypnotisé par les flammes. alors peut-être qu'elle attend quelque chose d'autre. mais il ne le voit pas. tout ce qu'il voir c'est qu'elle est toute à sa disposition. qu'il peut tout lui faire et qu'elle reviendra toujours. encore plus que les autres. et il adore ça.

elvezia est une prostituée qu'il trouve magnifique. elle le capture toujours du regard. il aime lui parler. elle lui dit quelque chose, mais il est incapable de dire d'où il la connaît. il vient chercher entre ses bras un peu de douceur, un peu de tendresse. il vient la voir lorsqu'il n'est pas trop défoncé, lorsque ça va à peu près. il refuse de lever la main sur elle, il en serait incapable. elle est pour lui comme la rose des dessin animés. belle sous verre. il ne veut pas l'abîmer, et pourtant il est complètement hébété face à elle. il est laissé à bout de souffle. il voudrait l'approcher, mais pour un pas vers elle, elle recule d'un. il lui fait peur, il le sait, et il aimerait bien qu'il en soit autrement. c n'est pas de l'amour, c'est de la fascination. il n'a jamais aimé, il ne sait pas vraiment ce que c'est. il ne veut pas la marquer, il n'est pas brutal quand il couche avec elle. il aimerait être doux mais il ne veut pas montrer de faiblesses, ça ne sert à rien. avec elle, il est tourmenté entre ses désirs, sa fierté, son orgueil et tout le reste. elle le prend dans une tornade, et il se laisse emporter au loin.




Dernière édition par Leone Calistello le Dim 4 Sep - 12:41, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : apy
≈ AVATAR : holland roden
≈ MESSAGES : 70


≈ DATE INSCRIPTION : 01/09/2016

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Sam 3 Sep - 0:34

mon faucon aux yeux clairs.
t'es belle avec dawid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Sam 3 Sep - 7:39

bienvenue nostalgie, j'ai eu un personnage qui se nommait leone je viens de dévorer ta fiche c'est quoi votre trio de plumes totalement folles là ? et ce personnage, ce gosse qui s'est élevé de la crasse il a la même vision des nanas que Mel n'hésite pas si tu as des questions



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 39

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Sam 3 Sep - 15:01

Bienvenue parmi nous! Le personnage dépote!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Nateba
≈ AVATAR : DT
≈ MESSAGES : 169


≈ DATE INSCRIPTION : 14/07/2016

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Sam 3 Sep - 23:22

Bienvenue parmi nous, arrêtez des personnages so dejnjdnejend merci
Non plus sérieusement, courage pour le reste de ta fiche, le début est déjà génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 2:22

merciiiiiiii.
vous êtes trop choux
et pour ceux qui veulent des liens, hein, c'est ouvert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 9:25

Bienvenue à Florence
Pas trop envie de se frotter à Leone, hein Je pense qu'un lien sera très possible, vu les relations Otto/Cosmo Ou au pire, elle aurait bien pu le rafistoler dans son cabinet médical Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 11:40

wouuu, en effet, il y a de quoi faire je suis sûûûre qu'on pourra se trouver un petit quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 13:52

coucou beauwté des îles
il te va vraiment bien le leone j'pense qu'y a que toi pour le rendre parfait comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Rosie la magnifique
≈ MESSAGES : 1136


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 14:46

C'est quoi ce trio de malade ? Je suis déjà fan de vous, faut que je vous le dise, déjà la fiche d'Enaë est une beauté mais vos deux fiches Cosmo et Leone c'est tout aussi beau et vos personnages, ton personnage Je suis amoureuse, ça vibre de dangerosité et il y a tout plein de sensations, d'émotions, de sentiments à travers tes mots !
Bienvenue chez toi !


Aller sur la Lune, ce n'est pas si loin. Le voyage le plus lointain, c'est à l'intérieur de soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : GALLINEA.
≈ AVATAR : CILLIAN FUCKING MURPHY.
≈ MESSAGES : 1016


≈ DATE INSCRIPTION : 23/04/2016
Age : 16

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 16:04

cette fiche est magnifique, avec toi et cosmo ça va détonner. je commence à flipper pour mon fessiers, mais bon, du beau sang frais pour ucello je peux mourir trahir en paix.
bienvenue chez toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.
Dim 4 Sep - 20:37


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI



ce personnage est un petit bijou   le côté chien fou, chien mordant   j'ai beaucoup aimé l'orientation de l'histoire, de prendre une figure féminine à chaque fois  I love you ce garçon aime les catins, il fait les affaires de Mel  . attention à la gosse caravaggio, faut pas trop abimer les rouquines, c'est rare    Je ne m'étends pas en compliment à propos de ta plume, on va éviter les km   mais elle est sublime  

On va dire que le gif est totalement en relation hein Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.  




your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: LE FEU À L'ÂME.

Revenir en haut Aller en bas
 
LE FEU À L'ÂME.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: