AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : L'enfer même n'ose murmure son prénom, il se chuchote des atrocités dans les décombres, ruines meurtrières.
≈ AVATAR : Le tout, le néant, multiples visages enracinés dans les vices de la ville, les griffes sordides sur les peaux desséchées.
≈ MESSAGES : 158


≈ DATE INSCRIPTION : 02/12/2015

Sujet: VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)
Mer 28 Sep - 13:33


Verrochio

les coeurs abandonnés


Les pseudos des personnages sont modifiables, à condition de respecter l'origine proposée. De même que pour les avatars, gardez une certaine logique même si le choix est laissé libre.

NAZARIO VERROCHIO (57 ans)libre
CASSIUS CARNOVALI (20 - 25 ans)libre
SEPTIMA GANDOLFI (27 - 34 ans)libre





Dernière édition par Inferno le Ven 30 Sep - 10:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimson-gold.forumactif.org
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : L'enfer même n'ose murmure son prénom, il se chuchote des atrocités dans les décombres, ruines meurtrières.
≈ AVATAR : Le tout, le néant, multiples visages enracinés dans les vices de la ville, les griffes sordides sur les peaux desséchées.
≈ MESSAGES : 158


≈ DATE INSCRIPTION : 02/12/2015

Sujet: Re: VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)
Mer 28 Sep - 13:34


Nazario Verrochio

IL N'Y A PAS DE CIEL. IL Y DU TRAVAIL À FAIRE.



nom : Verrochio, prononcé dans un murmure indistinct. On connaît la nature, on connaît la personnalité, on est conscient du fait qu'il jubile à l'entente du patronyme dont il a fait la renommée. ▲  prénom : Nazario fait frémir et peu osent le prononcer à voix hautes. Monsieur Verrochio pour tous, pour la plupart. ▲  âge et date de naissance : Cinquante sept années qui s'écoulent et qui s'approchent de la suivante dans un dessein toujours plus obscurci par le Mal qu'il est. ▲   statut civil : Marié à Athénais Verrochio, l'union par amour ou par ambition de s'élever dans la société, peut-être même par crainte de se voir finir ses jours dans une solitude qui lui laisse l'amertume dans la gorge. ▲ orientation sexuelle : Il prend ce qu'il a sous les paumes, se plaît de corps si différents les uns des autres. Il a longtemps été fidèle à l'épouse, s'est perdu maintes et maintes fois dans ses draps dont il connaît par cœur l'effluve, mais est désormais libéré des chaînes invisibles. ▲  metier : En sa possession, les centres médicaux, pharmaceutiques, les laboratoires de recherches. Qu'il aime jouer avec la science qu'il veut comprendre, qu'il aime contrôler les services de soins pour les priver à ceux qu'il n'apprécie pas. Parrain de son clan, les Verrochio ne seraient rien sans sa prestance. ▲  situation familiale : Une femme que l'on tente de choyer avec peu de conviction, esquinté par les époques à ses côtés. Des enfants, progéniture dont il peut être fier mais qui lui rendent la vie dure. ▲  traits de caractère : ambitieux, appliqué, artistique, assidu, attentif, audacieux, autoritaire, (faussement) bienveillant, capable, charismatique, convaincant, critique, cultivé, débrouillard, direct, éloquent, entreprenant, influent, minutieux, observateur, persévérant, persuasif, stratège, tempéré, tenace, acerbe, autoritaire, baratineur, blessant, désinvolte, dominateur, excessif, intransigeant, manipulateur, mégalomane, persécuteur, possessif, provocateur, revanchard. ▲  groupe : End of the beginning. ▲  crédits : tumblr.

- Faiblard fut son ascendant, paternel à la main laxiste. Changement de règne dès qu'il s'assit sur le trône à l'aube de ses trente ans. Gentillesse balayée, crainte dans les prunelles de ceux qui angoissaient à l'idée de le voir prendre le flambeau. Ils auraient préféré un autre, un frère, une soeur, un cousin, pas lui.

- Mariage hâtif, précipitation à passer autour des doigts les bagues dorées. Dès la suprématie entre ses paumes, l'union fut arrangée. On ne sait si c'est l'amour ou des sentiments affectifs qui ont donné naissance à l'enchaînement mutuel, seuls les concernés en sont conscients, cachent la vérité aux yeux des autres, jouent le couple exemplaire dès les soirées dont ils font honneur avec leurs simples présence et prestance.

- Il est le premier. A avoir donné ces ordres aussi brutaux et impardonnables. Punitions, châtiments. Les traîtres se sont vus, tailladés, ouverts, disséqués alors qu'ils étaient encore vivants. Le souffle, saccadé par la crainte, par l'angoisse. Une anesthésie qui ne leur fait rien sentir, mais qui les laissent éveillés. Les infidèles et leur sort, les renégats et leur peine. Sentence sur laquelle on ne peut revenir, les excuses articulées sont vaines, seuls les organes permettent la rédemption.

- Luci, Luci, Luci. La seule règle qu'il maintient, c'est de ne pas tuer les enfants, les garnements, la marmaille d'un dessein qui doit être esquissé. Alors quand on lui a ramené la potentielle offrande, quand il a vu l'enfant tremblotant de toute part, il crut à la raillerie. Mais ce n'était que bien pire, stratagème idiot et candide. L'enfant, choisie pour tuer. L'enfant, choisie pour le mettre à terre. L'enfant, finalement prise pour le sauver.

Melchiorre Donatello ▲ Patience crie au bout des bras, haine hurle au bord des orbes venimeuses, la langue susurre quand les deux bêtes se trouvent en présence de la jumelle, alors les lames s'éveillent dans le creux de la main vieille, expérimentée des assassinats narquois. Donatello et Verrochio s'entendaient il fut un temps, ancienne est l’horloge égrenant l'affection pour les deux sbires à l'affût du danger, l'hopital cédé par plaisir car Melchiorre n'était pas si injuste, si possessif, si égoïste quand il s'agissait d'un ami, d'un estimé, d'un méritant. Mais la colère gronda, mais la félicité s’effaça, mais l'amitié se noya dans les conflits nombreux, variés, sources de désaccord inondant la bonne entente cordiale, l'un devenant le mécréant méchamment perturbé par les non confrontés, l'autre moqueur, hargneux souhaitant la mort du gendre des nymphes parées de dentelle. Le coup sonna, sournois, dans les couloirs du vieux palais, un homme leva son glaive dans l'espoir d'atteindre le coeur de la volupté, raté. Blessé, vexé, il énonça son rictus aux lèvres la guerre entre les deux clans, officielle maintenant, de ses paroles assassines s'encra la malédiction naufragée d'une mort en sursit.
Taddeo Caravaggio ▲ Étourdi de naïveté, l'homme rêveur rejoint le guerrier, drôle de relation entre les deux bougres de Florence quand l'un semble vouloir manipuler l'autre dans ses obscurités, l'autre refuse les simagrées, l'affection faussement enjouée de l'impitoyable démon aux vents organes. Ils s'assemblent pourtant, se complètent, miroir aux reflets parsemés d'envie, de désirs ironiques, de câlineries néfastes, ils se jouent de l'autre sans sens de la bonté, de la gentillesse, de la chrétienté, de l'amour qui tourbillonne dans les veines de chacun. Ils ont pansés les blessures, ils ont discuté, ris, gueulé ensemble, ils ont tué chacun de leur côté, ont façonné leur territoire cherchant l'opinion de l'ami, du redoutable car ils se comprennent au delà des paroles balancées dans les terres incomprises des badauds affolés. Ils partagent le pain de la connaissance, les informations contre les deux familles irresponsables, ils aiment cette alliance, se sentent doués d'une présence sacrée à laquelle ils ne peuvent s'échapper. Alors les coups pleuvent contre le visage morcelée au souhait de se détacher de cette amitié sauvages, indiscernable tandis que l'autre tente d'assassiner sauvagement le frère du coeur percé. Et le pardon dans les gestes au lendemain de la guerre. Drôle de relation qu'entretiennent les deux bougres de Florence.



Dernière édition par Inferno le Mer 28 Sep - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimson-gold.forumactif.org
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : L'enfer même n'ose murmure son prénom, il se chuchote des atrocités dans les décombres, ruines meurtrières.
≈ AVATAR : Le tout, le néant, multiples visages enracinés dans les vices de la ville, les griffes sordides sur les peaux desséchées.
≈ MESSAGES : 158


≈ DATE INSCRIPTION : 02/12/2015

Sujet: Re: VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)
Mer 28 Sep - 13:35


Cassius Carnovali

and night comes into me like a fever

nom : carnovali. ▲  prénom : cassius, ricoche sur les lippes.  ▲  âge et date de naissance : Entre 20 - 25 ans, la Sicile chante ses infamies. ▲   statut civil : jolie princesse au bras du condamné. ▲  orientation sexuelle : les filles sont jolies. ▲  metier : fleuriste. ironie de celui cherchant à maintenir la vie des végétaux condamnés. ▲  situation familiale : des parents qu'il ne voit plus, des parents qui masquent l'atrocité de leur choix. ▲  traits de caractère : aidant, aimable, attachant, attentif, conciliant, créatif, à l'écoute, maladroit, rêveur, immature, émotif ▲  place dans le clan : se croit indépendant. est une victime, une pièce de choix. ▲  crédits : tumblr

- a été vendu au verrochio. plutôt que de payer les dettes, les parents acceptent de vendre le premier enfant qui sera en bonne santé. lui ne sait pas que sa destinée est condamnée, qu'il est le jouet d'une famille qu'il ne connait pas.

- gamin d'une classe moyenne. il évolue dans une famille faussement aimante. on lui donne ce qu'il veut, on le traite comme un petit roi, on délaisse ses soeurs. il est le condamné, on lui donne encore quelques années de survie.

- fleuriste. c'est par hasard. c'est l'absence d'études, l'incapacité à suivre à l'école. il quitte tôt, se retrouve apprenti dans cette boutique où se glisse une jolie fille tous les mardi. c'est peut-être pour elle qu'il apprend à composer, pour elle qu'il se présente chaque matin et lui offre une violette.

- cette fille, elle est capitaine chez les verrochio, elle doit le surveiller. ce n'est qu'un leurre, une luciole attirant le regard de Cassius, l'éloignant un peu plus de la vérité jusqu'au couperet final.



Dernière édition par Inferno le Ven 30 Sep - 11:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimson-gold.forumactif.org
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : L'enfer même n'ose murmure son prénom, il se chuchote des atrocités dans les décombres, ruines meurtrières.
≈ AVATAR : Le tout, le néant, multiples visages enracinés dans les vices de la ville, les griffes sordides sur les peaux desséchées.
≈ MESSAGES : 158


≈ DATE INSCRIPTION : 02/12/2015

Sujet: Re: VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)
Mer 28 Sep - 20:45


Septima Gandolfi

and night comes into me like a fever

nom : gandolfi.▲  prénom : septima. pour chaque gamin, un numéro. ▲  âge et date de naissance : 27 - 34 ans. florentine. ▲   statut civil : quelques maladresses nocturnes. ▲  orientation sexuelle : au choix. ▲  metier : chirurgienne à la carrière en miettes, devenue thanatopracteur. ▲  situation familiale : au choix. ▲  traits de caractère : acharnée, ambitieuse, persuasive, pragmatique, rusée, tempérée, maniérée, mythomane, prudente ▲  place dans le clan : promotion récente, capitaine. ▲  crédits : tumblr

- fille de bonne famille. de ces quelques unes s'étant hissées au dessus de la fournaise. pas riche, mais assez pour ne pas avoir le museau dans la fange des petits.

- elle écoute, elle étudie, elle se veut grande chirurgienne, réparatrice des chairs abimées. mais les mains tremblent, elles gigotent quand le scalpel orne sa main. ce n'est pas de la peur, c'est le début d'une maladie. tremblements essentiels. personne ne diagnostic, personne ne se penche sur son cas. il faut abandonner les études, penser à autre chose.

- la famille est liée au verrochio. elle ne les connait pas, juste de nom. jusqu'à ce que l'un des soldats l'approche, lui propose un rôle au sein de l'organisation. maquiller la mort. masquer les méfaits. elle devient leur ombre. qu'importe les tremblements, ils sont morts ses patients.

- des corps qu'elle exhume, des corps qu'elle emmène dans son laboratoire et maquille, jusqu'à l'épuisement. incapable de supporter la déchéance de la mort. taire les séquelle, réparer, donner l'illusion de la vie. la mort est sa peur primaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimson-gold.forumactif.org
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)

Revenir en haut Aller en bas
 
VERROCHIO, VENDEURS DE COEUR. (3/3 LIBRES)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» Quand mon coeur est aquarelle..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
DIETRO LE QUINTE
 :: POSTES-VACANTS
-
Sauter vers: