AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez | 
 

 
bianca | les sentiers de la perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: bianca | les sentiers de la perdition
Sam 25 Juin - 21:10


Lucilla Dante Visconti

Les sentiers de la perdition



nom : Visconti. Elle porte le nom de son géniteur comme une tâche de naissance indélébile. ▲  prénom : Lucilla Dante ▲  âge et date de naissance : Vingt quatre ans. Elle est née le 4 Juin 1992 à Palerme, en Sicile. ▲  ton clan : Petite poupée aux narines d'albâtre qui gravite dans la sphère maudite des Caravaggio. ▲ Ton rang : Victime. Elle n'est qu'un pantin désarticulé qu'ils manipulent à loisir, une esclave surnommée Bianca, en raison de son goût immodéré pour la cocaïne. ▲ statut civil : Célibataire. Un coeur blanc comme neige. La poudre est son unique amour. ▲  orientation sexuelle : Bisexuelle. Elle aime le sexe à plusieurs et la beauté des corps enchevêtrés. Les silhouettes alanguies, le choeur des gémissements, des queues bandées qui effleurent des poitrines voluptueuses... ▲  metier : Lucilla est la sous fifre des Caravaggio. Serveuse au Titti Twister le jour, elle se métamorphose en panthère nocturne et voleuse opportuniste la nuit. ▲  situation familiale : Ni dieu, ni maître. Elle compte parmi les apprenties vandales qui pullulent dans les dortoirs de l'orphelinat catholique du père Angelo. ▲  traits de caractère : cocaïnogirl, manipulatrice désillusionnée, cynique, battante, imaginative, addict et addictive, menteuse, bonne comédienne, terre à terre, intransigeante, immature ▲  groupe : Highway of endless dreams ▲  crédits : Babine
1 - Lucilla n'a jamais connu ses parents. Elle n'avait que quelques jours lorsqu'on l'abandonna sur le parvis de l'église du père Angelo, avec pour seuls atours un acte de naissance et un paquet de langes imbibées de sang et d'alcool. La fille d'une catin et d'un docker, une bouche de trop à nourrir. 2 - Béatrice, la cerise du diable. Elle l'a aimée, cette rose empoisonnée. Elle a bu son nectar jusqu'à plus soif et s'est repu de cette osmose perverse qui fusionnait leurs deux corps et leurs deux esprits. Pour ses grands yeux de braise, elle a sombré dans les ténèbres. Trahison, rupture, douleur. Cela fait des années que Béatrice a disparu de son horizon délavé. Ne subsiste que son parfum : la poudre et les relents d'éther. Dans le fond, la guerre qui oppose les Caravaggio aux Ucello a eu raison des miettes de leur amour en lambeau. Destruction. Violence. Souvenirs. 3 - La dignité est un luxe réservé aux riches et aux puissants. Bianca se plie sans scrupule aux moindres désirs des Caravaggio. Cocaïne addict. 4 - Un motif tribal tatoué sur la chute de ses reins, et un piercing dans le nez. L'illusion d'un symbole abscons. 5 - La jeune femme est noctambule. La lune la couve de ses rayons stellaires. Endettée jusqu'au cou, elle vit dans un 2 pièces miteux qui tient davantage du squat que de l'appartement. 6 - Elle adule Lewis Caroll, Dante et Kerouac, entre autres auteurs. 7 - Elle est capable de perdre des sommes astronomiques au casino. Un cocktail d'adrénaline et de cocaïne qui la pousse chaque nuit davantage sur les sentiers de la perdition. La démesure lui va comme un gant. 8 - Son corps n'est pas à vendre. Elle possède encore quelques lambeaux d'amour propre et s'y accroche comme un enfant à son doudou. 9 - Sa poitrine est striée de profondes cicatrices qui lui rappellent chaque jour l'accident de moto qui a failli lui coûter la vie. 10 - Elle excelle dans l'art du vol à la tire et aucune alarme ne lui résiste. Chez elle, la cambriole est une seconde nature.

ton pseudo : Louve  ▲ ton âge  : Vingt six ans ▲ ton pays : France ▲ ta fréquence de connexion : Tout dépend de ma motivation et de mes obligations irl ▲ comment t'es arrivée ici ? Via pub rpg design ▲ ton avis sur le forum : Le forum est magnifique, et que dire du contexte qui deale du rêve. C'est un petit bijou dans un très bel écrin ▲ un commentaire ? votre réponse ici votre réponse ici



Dernière édition par Lucilla Visconti le Lun 27 Juin - 15:40, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Sam 25 Juin - 21:11


Memento Mori

Le monde est une immense entreprise à se foutre du monde


Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches ;
Nous nous faisons payer grassement nos aveux,
Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux,
Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.

Bonheur factice, pupilles dilatées, démarche hagarde... Lucilla réprime un haut le coeur et jette un coup d'oeil par la fenêtre. Toujours rien. Des relents d'alcool et de vomi imprègnent sa nuisette de flanelle blanche tandis qu'elle déambule comme un spectre dans la petite chambre au papier peint décrépi. Elle tourne en rond comme une lionne en cage, se ronge les ongles jusqu'au sang. A bout de nerfs, elle finit pourtant par se laisser choir sur le grand lit monté sur ressors, puis consulte sa messagerie pour la dixième fois en moins de cinq minutes. Putain mais qu'est ce qu'il fout ce con, il veut ma mort ou quoi ?! Une vague de colère la fait trembler comme une vulgaire brindille. Seulement 10 petites minutes de retard et déjà son monde s'écroule comme un château de cartes ! La jolie poupée de porcelaine s'est brisée sur le bitume, complètement disloquée. De cette image allégorique ne subsiste qu'une essence cadavérique en manque de coke. Une junkie à la peau plus blanche que la poudre. Bianca.

Lorsque la porte s'ouvre enfin sur le parking désaffecté, la jeune femme se précipite sur la silhouette masculine qui apparaît dans l'embrasure. Elle n'a pas revu Giacomo depuis des semaines, et rien que l'idée de se retrouver face à face avec sa belle gueule de fils de chienne lui donne envie de gerber. Ce type est un poison mortel, bien plus que la came qu'il distille comme un élixir de vie contre quelques billets verts. Si ça ne tenait qu'à elle, elle le dépècerai comme un gibier avant d'aller festoyer à s'en éclater la panse, mais ce connard est intouchable. Il est tout à la fois son sauveur et sa damnation, ou autrement dit son dealer de paradis artificiels. Quoi qu'il en soit, elle a besoin de lui plus que de quiconque sur cette foutue planète. "J'ai failli t'attendre, espèce de salopard ! Si tu penses un seul instant que tu vas pouvoir t'incruster ici, tu te fourres le doigt dans l'oeil. Maintenant donne moi ce que t'es venu m'apporter, ramasse ton cuir et tire toi. S'il te plaît." Il se contente de la toiser une fraction de seconde avant d'écraser négligemment sa cigarette sur le plancher. Sans un mot, il s'installe confortablement dans le fauteuil éventré, tandis qu'un sourire ironique passe sur ses lèvres sans atteindre ses yeux d'obsidienne. "Bianca ma chérie, je te sens un peu tendue... Je prendrai bien un verre pour fêter nos retrouvailles. Après tout, ça fait un bail." Lucilla le fusille du regard avant de claquer violemment la porte derrière lui. Ce type est probablement la pire enflure de tout Florence, Caravaggio inclus, mais malheureusement pour elle, c'est aussi celui qui vend la meilleure came. Il claque des doigts pour lui rappeler qu'elle n'a pas voix au chapitre et la jeune femme s'éxécute, les mains tremblantes. Ce n'est plus négociable, il lui faut sa dose avant qu'elle ne vrille définitivement. "Donne moi quelque chose Giacomo, fais pas le con". Elle lui sert son verre de whisky bon marché puis s'étend sur le lit en face de lui. Chacune de ses artères palpite à deux cent à l'heure dans l'attente d'un shoot salvateur. Elle aurait envie de hurler toute sa frustration mais elle se contente de mordre férocement dans son oreiller. "Alors cette cure de désintox, ça donne quoi ? Je t'ai manqué ? En tous cas, toi tu m'as manquée. Trois semaines c'est drôlement long ma chérie... Heureusement, je savais que tu me reviendrai. C'est sans surprise, tu y reviens toujours, Bianca." Une larme vient s'échouer sur ses lèvres, avant qu'elle ne la chasse précipitamment d'un revers de manche. Elle ne lui donnera pas la satisfaction de la voir pleurer. Sans un mot, Lucilla se recroqueville en chien de fusil et lui tourne ostensiblement le dos, comme pour se protéger de cette loghorrée verbale et destructrice qu'il psalmodie le sourire au lèvres. Déjà enfant, Giacomo tenait davantage de la bête monstrueuse que de l'ange séraphique. L'espace d'une seconde, elle se remémore la fascination qu'il suscitait chez elle lorsqu'ils étaient encore à l'orphelinat. Aujourd'hui les choses ont changées. Elle n'éprouve plus que de la haine et du dégoût à son endroit, et c'est encore bien plus qu'il ne mérite. "Je t'en supplie Giacomo, je ferai tout ce que tu voudras." Le silence s'éternise comme un fil invisible qui les relie l'un à l'autre, presque palpable dans la petite chambre imprégné d'une forte odeur de moisissures. Elle sait que le pervers narcissique se délecte de cette victoire car rien ne l'excite davantage que de la soumettre à son emprise psychologique. Lentement, Giacomo se lève et parcourt les quelques mètres qui le sépare encore de sa carcasse gémissante. Le visage lisse et dépourvu de toute émotion, il jette un petit sachet de poudre blanche sur l'oreiller d'un rose passé. Aussitôt Bianca se précipite sur l'emballage. Elle ne lui accorde plus la moindre attention, ne remarque même pas le mépris qui transpire par toutes les pores de sa peau recouverte de tatouages. Tout comme le reste du monde, il a tout simplement disparu de sa réalité."Que pourrais je bien vouloir d'une loque telle que toi mon amour ? Tu me répugnes corps et âme."



Dernière édition par Lucilla Visconti le Mar 28 Juin - 17:13, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : vox populi.
≈ AVATAR : Jessica Chastain
≈ MESSAGES : 197
belladonna for the heart.

≈ DATE INSCRIPTION : 10/06/2016

Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 9:14

Bon, je ne sais plus si je te l'avais dis hier mais.... ton personnage déchire. L'avatar, le nom... tout est parfait. Je t'ai réservé un lien avec ma miss Sera, mais j'en veux aussi un avec ma Pro' : Caravaggio oblige.

Officiellement bienvenue ma belle !

(ps : le nom du lieu où elle travaille... from dusk till dawn ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 10:51

Ma che bella, Jessica est une pure déesse ! Qu'à cela ne tienne, je n'oublierai pas de venir poser ma patte dans ta fiche de liens. Et plutôt deux fois qu'une.
(p.s : Perspicace héhé. Ce film est juste cultissime).

Au plaisir de te lire in game.
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093


≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 11:35

bienvenue une petite diablesse-chipie dans les rangs des camés L'esquisse du personnage est superbe j'en réclame plus à lire (je ne connaissais pas l'avatar, elle est sublime )



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 13:53

MADS Mon dieu cette perfection, je meurs

Merci pour l'accueil, j'essaie de terminer ma fiche pour ce soir. Au plaisir de te croiser sur le rôle play.
Pour l'actrice, je ne la connaissais pas non plus avant hier, mais je trouve qu'elle colle plutôt bien au perso. C'est une mannequin australienne.
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 15:16

J'ai hâte de lire la fiche finie Déjà que ce début, c'est juste... J'ai plus de mot, juste ma jalousie que je dépose à tes pieds tellement c'est beau voilà Et ce personnage, ce clan, ces choix, tout, tout est parfait voilà Elle est vraiment inspirante en plus de ça
Bienvenue chez toi ! (et pour les compliments, merci beaucoup ! )


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 17:25

Tu veux me faire rougir, avoue, vile séductrice
Soit dit en passant je suis heureuse que le personnage te plaise, j'espère juste que la suite sera à la hauteur du coup, même si j'ai un peu abrégé xd (Pour ma défense, ça fait un bail que je n'ai pas rp).

p. s : Je bave complètement devant ta signature. Trop de perfection, damn.
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925


≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Dim 26 Juin - 20:33


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI



Cette histoire En fait c'est tout le personnage en entier que j'admire, Bianca est si frêle et en même temps il faut pas trop la déranger j'ai l'impression J'aime extrêmement beaucoup (oui c'est français) cette humanité et cette fragilité que tu lui as mise dans ton personnage

On va dire que le gif est totalement en relation hein Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

avatar


Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition
Lun 27 Juin - 11:12

Un Cara . Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



Sujet: Re: bianca | les sentiers de la perdition

Revenir en haut Aller en bas
 
bianca | les sentiers de la perdition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sentier Argenté [Lumy retrace son passé]
» Délaisse les grandes routes, prends les sentiers » __ Noah L. Butler [100%]
» Funeste adage que celui des ailes de la perdition [pv Ever Alice Redbird - Yukiji Harséïs - Aoyuki Tatsuki]
» La croix de perdition
» Âme en perdition [PV Aaron]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
DIETRO LE QUINTE
 :: NARTECE :: FICHES ABANDONNEES
-
Sauter vers: