AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR NOUS RETROUVER SUR LA V2 : (ICI)

Partagez
 

 
(gabriele) + it's blasphemy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: (gabriele) + it's blasphemy
Ven 15 Avr - 21:20


Gabriele Donatello

Beat me black and blue, every wound will shape me, every scar will build my throne.



nom : Premier né, premier hériter du nom des Donatello, il n'a pas toujours été un cadeau pour toi. Mais tu t'es battu pour en redevenir digne, gagner à nouveau le droit de le prononcer, de le porter la tête haute. Et aujourd'hui tu énonces ton patronyme avec cette fierté qui gonfle ta poitrine et aveugle bien souvent ton jugement. ▲  prénom : Force de Dieu, tu t'es toujours imaginé que ton père c'était pris pour le tout Puissant en choisissant ton prénom. Gabriele, Archange aux ailes noircies par tes péchés, rougies par le sang. ▲  âge et date de naissance : Cette mère que tu as tant aimée t'as donné le jour un quinze septembre pluvieux, il y a de cela trente-cinq ans. Trente-cinq longues années que tu ne saurais juger si elles ont été un cadeau, ou un calvaire pour toi. ▲  ton clan : La question ne se pose même pas, ton sang, ton nom, ta gueule, tout résume ton allégeance à celui qui t'as donné la vie, celui qui dirige le clan des Donatello. Toi qui te rêves déjà prendre sa place lorsque son heure viendra. ▲ Ton rang : Tu t'es fait subtiliser le rôle du sottocapo, ou sous-boss, pour tes erreurs passées, mais ça n'enlève en rien le fait que tu sois bien placé, un capitaine premier fils du chef, forcément tu en imposes. Tu es celui qui s'occupe des plus belles, des plus précieuses de toutes les courtisanes. Tu les protèges, ange gardien auto-proclamé, tu es pourtant celui qui les enferme et leur coupe les ailes, pour mieux les abattre si elles venaient à tenter de s'enfuir. ▲ statut civil : Marié par convenance, un pâle amour dont tu as appris à te satisfaire, une tendresse pourtant s'est installée entre toi et celle qui partage ta vie depuis plus de huit ans. ▲  orientation sexuelle : Tu ne saurais défaire ton regard des courbes voluptueuses des femmes. Tu ne comprends, ni n'acceptes l'homosexualité, hérésie que tu exècres et condamnes. ▲  metier : Si pour ton père c'est l'art qu'il a choisi pour couverture, toi c'est l'architecture. Un art à tes yeux, qui te fascine, et qui te permet surtout de travailler chez toi, aux heures qui te sont favorables. Et puis tu as bien vite compris qu'avoir accès aux fondations de nouvelles bâtisses a toujours ses avantages lorsqu'il s'agit de faire disparaître quelque chose... ou quelqu'un. ▲  situation familiale : Tu as toujours différencié la famille dans laquelle tu es né, et celle que tu as fondée. Des Donatello tu es l'aîné des quatre enfants, orphelin d'une mère, esclave d'un père que tu t'efforces de toujours satisfaire. Et puis dans ta propre famille, trois enfants sont nés de ton union, pour assurer ta descendance, deux filles et un garçon, que tu aimes, et pour qui tu es un père modèle. Douce ironie que la seule chose réelle dans ta vie, soit le fruit d'un mensonge. ▲  traits de caractère : Loyal, sévère, ambitieux, impitoyable, humble, envieux, aimant, soumis (quant ça en vient au paternel), stratège, manipulateur, patient, indécis, calme, tourmenté, charismatique, possessif, intuitif, méfiant, protecteur, borné, attentionné, anxieux.  ▲  groupe : Skin of the night. ▲  crédits : Les gifs par-ci, par-là sur tumblr. L'avatar Datura. Les citations Bring me the Horizon et Slipknot.
01. Tu détestes paraître débraillé, ou négligé. Ton dressing n'a donc rien à envier à celui de ta femme. Des costumes hors de prix, aux chaussures assorties, sans omettre les cravates de toutes les teintes. Tu ne sors jamais sans au minimum porter une chemise, moins que ça, serait à tes yeux presque blasphématoire. 02. Tous les matins c'est dans ta tasse "best dad ever" que tu bois ton café, en fumant ta cigarette à la fenêtre. Ton petit rituel matinal qu'il ne faut en aucun cas perturber, tant que tu n'as pas fini de lire la rubrique nécrologique, et lu l'horoscope pour ta femme. 03. Tu vas à l'église une fois par semaine, tu te confesses, récites tes Notre Père et Ave Maria sans broncher. Et tu ne quittes jamais la croix qui pend autour de ton cou, cadeau offert par ta marraine lors de ton batême. Tu n'es pas très sûr de croire en Dieu, mais d'une certaine manière faire tout ça, ça te rassure. 04. La magie est un univers qui t'as toujours fasciné, depuis ton enfance. Tu as donc pour habitude de faire quelques tours assez simplistes, à tes enfants la plupart du temps, mais aussi à personne en particulier lorsque tu t'ennuies. 05. Malgré le manque d'amour passionnel entre toi et ta femme, tu ne l'as jamais trompée, en huit ans d'union. Tu as bien trop de respect pour elle, et vous faites l'amour assez régulièrement pour que tu ne ressentes pas le besoin d'aller voir ailleurs. Et au fil des années tu as développé une certaine tendresse pour elle, un certain amour aussi, mais pas de celui sur lequel on écrit des livres. 06. Tu avais dix-huit ans lorsque ta mère est décédée dans un accident de voiture. Toi qui étais si proche d'elle, tu l'as mal vécu. Tellement mal que tu en portes encore aujourd'hui les cicatrices sur tes poignets. Geste inconsidéré que tu as mis tant d'années à te faire pardonner par ton père. Ton plus lourd secret que jamais personne du clan ne doit apprendre, sous peine de passer pour un faible, pire, de ternir la réputation de ton paternel. 07. Toujours armé, toujours préparé s'il faut te défendre. Tu te méfies, tu crains le jour où l'épée de Damoclès se retrouvera au-dessus de ta tête, pire au-dessus de celles des tiens. Alors tu es toujours prêt, pistolet reluisant sur ta hanche, ou couteau papillon à ta cheville, tu as le choix des armes pour te défendre. 08. Des nuits agitées depuis l'adolescence, tu n'as jamais connu le sommeil réparateur. Tu te réveilles en hurlant, hanté par des visions cauchemardesques dont tu ignores l'origine pour la plupart d'entre elles. Parfois tu revois des visages, parfois tu revois son visage, mais la culpabilité n'est pas le principal moteur des terreurs nocturnes qui te poursuivent. 09. Fin mélomane, angoissant face au silence, tu adores le classique et les opéras, y emmenant ta femme régulièrement. Les ballets par contre, sont souvent de son initiative, mais tu t'y plies avec bonne grâce. Après tout, tu es bon danseur toi-même, des pas que ta mère t'as appris afin que tu maîtrises les diverses danses de salon. 10. Tu n'as jamais été très friand des animaux, pourtant pour tes enfants tu as cédé. Un bulldog français que tu te retrouves souvent à promener, une bonne excuse pour passer un peu de temps seul à réfléchir.

ton pseudo : spf  ▲ ton âge  : too old, mais toujours moins que Gaby -heureusement- ▲ ton pays : Suisse ▲ ta fréquence de connexion : Au moins trois fois par semaines ▲ comment t'es arrivé ici ? Bazzart c'est mon ami ▲ ton avis sur le forum : Une véritable bombe ! C'est beau, c'est dangereux, je kiffe ! ▲ un commentaire ? Pour dire je me suis inscrite avant de manger, et genre 2h plus tard, j'ai super faim...



Dernière édition par Gabriele Donatello le Dim 17 Avr - 17:17, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Ven 15 Avr - 21:20


The Devil in I

Just tell me when I can open my eyes and realize I've died.

Il ne sait pas. Il ne sait plus. Son monde se met soudainement à tourner. Tempête incontrôlable qui lui donne la gerbe. Les mots résonnent dans sa tête, vides de sens, irréels. Il est face à ce père au visage impassible, comme toujours. Jamais une once de sentimentaliste ne transparaît sur ses traits, et ce n'est pas le jour où il annonce la mort de sa femme à ses enfants, que cela va changer. Il devrait prendre la parole, poser ces milles questions qui lui brûlent les lèvres, mais c'est comme si ses mots lui avaient été dérobés. Ou sa gorge est-elle trop serrée pour laisser s'échapper le moindre son ? Il entend sa sœur éclater en sanglots, et comme il aimerait la rejoindre. Mais il ne peut pas, il est l'aîné, le premier né, l'homme fort, le roc inébranlable. Alors pas substitution il pleure les larmes de sa cadette, tandis qu'il la prend dans ses bras. Incapable de savoir qui soutient qui, incapable de savoir s'il croit à la thèse de l'accident avancée par son père. Ô comme il sait que les accidents chez les Donatello n'en sont souvent pas. Vulgaires façades pour satisfaire la police, et calmer les représailles qu'une mort pourrait leur causer. Mais Gabriele ne peut se résoudre à s'autoriser à voir la vérité derrière la mascarade. Il a perdu cette mère qui était tout pour lui, il ne peut perdre son père à son tour. Alors il ferme les yeux, enfermant ses larmes derrière ses paupières, en même temps qu'il oublie tous les soupçons qui pourraient le mener à détester cet homme à qui il doit la vie.


C'est devenue tellement difficile. Et il n'est plus sûr de pouvoir supporter ça encore longtemps. Il n'a toujours pas remisé le costume qu'il portait aux funérailles de sa mère, celui-ci trônant sur sa chaise de bureau. Cruel rappel constant qu'elle n'est plus là, qu'il n'a désormais plus de regard au travers duquel exister. Et ses yeux se posent sur celui-ci de plus en plus souvent, de plus en plus longuement. Dans sa tête tout se bouscule. Et les interrogations, lointains murmures au début, se font hurlements assourdissants à présent. Il ne dort plus. Ne mange plus. Créature fantomatique errant dans les couloirs de la demeure familiale sans plus prononcer un seul mot. Mutisme volontaire de peur d'oser poser les questions qui briseront définitivement son univers déjà tant fragilisé. Gabriele croise son géniteur, n'ose pas le regarder dans les yeux, il faut dire qu'il ne l'a plus fait depuis le jour funeste où il leur a annoncé la mort de leur mère. Messager de la mort, qu'il craint d'être bien plus dans cette sordide histoire. Et ça le ronge, ça le bouffe, le fait lentement sombrer. La main tremblante, hésitante, il a reposé le mortel objet à plusieurs reprises déjà. Les larmes inondant son visage à chaque tentative avortée par sa propre lâcheté. Jusqu'à ce jour à la date gravée dans sa chair, sous la forme de deux cicatrices sur ses poignets. Sauvé de justesse par cette sœur qui découvre un corps inanimé, auréolé du carmin de ses veines tranchées. On se tait, personne ne trahit le secret de l'aîné damné, on l'envoie loin, très loin des Donatello et de leur réputation que le patriarche veut intacte. Il se fera soigner, retrouvera la grandeur de son nom sous couvert d'études faites à l'étranger.


Il prononce les mots de consentement machinalement, entendus des centaines de fois dans les films, les séries qui ont bercé sa vie. Une vague ombre de sourire apparaît à la commissure de ses lèvres, tandis que l'alliance glisse sur son doigt. Une impression de faire une erreur, l'amour absent de son cœur, mais le besoin d'une épouse pour être ce fils parfait aux yeux d'un père impossible à combler. Pourtant elle est belle, si belle, presque précieuse à ses yeux, et terriblement intelligente. Emplie de ces qualités que Gabriele s'est toujours dit rechercher chez une femme, mais rien n'y fait, son palpitant reste de marbre face à cette divine créature. Il se sent coupable de se servir d'elle, dernière pièce de son échiquier pour reprendre cette place qu'il estime être sienne. Lui que sa naissance a désigné comme premier hériter, sans qu'il ait pu en être digne dès le début... Tant de regrets qui étreignent son myocarde, qui lui donnent le tournis, mais sa main, délicate de tendresse, trouve sa joue et la caresse. Chaleur diffuse qu'il se surprend à apprécier bien plus qu'il ne l'aurait imaginé, sentant cette bataille dans sa poitrine soudainement se calmer. Finalement peut être est-elle celle qu'il lui faut, car si elle ne fait pas battre son cœur, au moins arrive-t-elle à l'apaiser.


Silencieux il surveille, l'œil entraîné à voir ce que les autres ne voient pas. Ange gardien des plus belles, des plus précieuses des Donatello. Celles-là même de qui il a arraché les ailes immaculées, tel le gamin malsain et jaloux, collectionneur de ces appendices à la pureté qu’il s’est lui-même coupées à la lame de rasoir affutée il y a bien longtemps déjà. Il veille, protège ces divines créatures, que pourtant il n’hésitera pas à tuer lorsque leur utilité ne sera plus avérée. Les yeux fermés au début, presser la détente pour achever ces vies qui ne leur appartiennent plus, volées par son clan. Pour trouver grâce à nouveau aux yeux du père tout puissants, et par cette punition auto-infligée, perdre son innocence, devenir ce nouveau monstre. Puis les yeux grands ouverts, contemplant la beauté et la crasse, les corps qui ondulent et qui se tordent, suivant le châtiment qui leur sont réservés. Afin de retrouver sa place légitime que sa naissance lui a donné, premier hériter au trône subtilisé par un cadet qu'il ne peut détester. S’occuper des tentatrices ultimes, mais ne jamais céder à leurs délices. Veiller sur la pomme sans jamais se laisser séduire par le serpent qui susurre à son oreille. Parce que fidèle depuis l’alliance passée à son doigt, à cette femme qu’il a fait sienne jusqu’à ce que la mort les sépare. Sa famille, la seule chose qu’il chérit, la seule chose qui lui paraisse réelle dans cette vie qu’il a dévouée à un père qui ne voit en lui qu’un échec depuis le jour funeste où il tenta de s’ôter la vie. Des erreurs passées enchaînées à ses chevilles, qu’il désespère de pouvoir briser un jour. Âme tourmentée par ses actes, voulant se croire sauveur des belles qu’il assassine pourtant. Ne lui reste alors que cette femme, qui dans ses bras apaise ses peines, sans même savoir ce qu’elles sont réellement, ignorant jusqu’au sang qui macule les mains de son mari. Pourtant elle sait, elle sait son métier, et elle sait aussi sa fidélité, mais loin d’être sotte, elle sait aussi qu’il existe des zones d’ombre dans le cœur de son amant, qu’il lui tait afin de la protéger. Une dualité constante que Gabriele tente de vaincre, une bataille qu’il sait pourtant qu’un jour lui coûtera cher. Il ne sait juste pas si sa victime sera lui, ou ceux qui peuplent son cœur.



Dernière édition par Gabriele Donatello le Dim 17 Avr - 17:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Ven 15 Avr - 22:32

Ah, Gabriele, Gabriele, Gabriele... (gabriele) + it's blasphemy 1840478431 Marié, trois gosses, vendeur de bonbons, ça reste un bon parti. (gabriele) + it's blasphemy 4260347001 Et ton début de fiche, que dire de ton début de fiche à part que tout ce que j'en lis, c'est magnifique ? (gabriele) + it's blasphemy 2634659471 J'ai hâte d'en savoir plus sur le bonhomme, et évidemment je te souhaite la bienvenue parmi nous et bonne chance pour la suite de la rédaction (gabriele) + it's blasphemy 4228081930 Si tu as des questions, quelles qu'elles soient, n'hésite pas à venir nous voir. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
(gabriele) + it's blasphemy 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Ven 15 Avr - 23:24

La tasse best daddy ever m'a trop fait rire, j'ai adoré cette anecdote (j'en veux d'autre maintenant (gabriele) + it's blasphemy 1840478431) Et je rejoins ma VDD cette plume à la fois urbaine (si si ça se dit ! (gabriele) + it's blasphemy 459362272) et douce et fluide, et ce personnage ! En vrai c'est pas du tout un ange gardien pour les filles des Donatello, t'es un fourbe comme ton père je suis pas d'accord ! (gabriele) + it's blasphemy 3341684380 J'ai bien hâte de lire la suite, je suis curieuse maintenant et un lien s'impose entre nous (gabriele) + it's blasphemy 1840478431 Bienvenue chez toi ! (gabriele) + it's blasphemy 4228081930


♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Altair Esterhazy

≈ PSEUDO : Odistole.
≈ AVATAR : Oscar Isaac.
≈ MESSAGES : 612
≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016
Age : 40

(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Sam 16 Avr - 18:22

J'peux m'asseoir sur toi, alors ? C'est bon ? (gabriele) + it's blasphemy 225179245
/sors
Il est tellement classe le Gab (gabriele) + it's blasphemy 4228081930
Bon courage pour la suite de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Melchiorre Donatello

≈ PSEUDO : BLUE RUIN
≈ AVATAR : MIKKELSEN
≈ MESSAGES : 1093
(gabriele) + it's blasphemy Tumblr_obvzdxnpGd1r6tq2so1_400

≈ DATE INSCRIPTION : 16/04/2016

(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 12:07

Le gosse sur qui Mel rejette toute les erreurs  (gabriele) + it's blasphemy 333007552 au fin fond de son coeur tout flétri, il l'aime Gabi. C'est juste qu'il est atrophié des sentiments  (gabriele) + it's blasphemy 1284504042  

et cette fiche, cette plume, je me meurs  (gabriele) + it's blasphemy 41209573

Citation :
02. Tous les matins c'est dans ta tasse "best dad ever" que tu bois ton café
Mel boude, il voulait aussi cette tasse (gabriele) + it's blasphemy 2622867936 GAMINS INGRATS (gabriele) + it's blasphemy 3341684380



your crown is a terrifying one,
made of bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 17:38

Luci même si ça n'a même jamais été une possibilité envisageable Gabriele vendeur de bonbons, j't'en vendrai quand même, mais rien que pour toi, ça sera notre petit secret (gabriele) + it's blasphemy 1999688349 Merci ma toute belle (gabriele) + it's blasphemy 459362272 et au passage, la rousseur te va aussi bien que la blondeur (gabriele) + it's blasphemy 3020458941

Halyna on va pouvoir regarder pour notre lien incessamment sous peu, et merci ma belle pour tous ces compliments ça m'fait trop plaisir ! Surtout que j'ai bien kiffé écrire Gabriele, il sort vraiment du style de perso que je jouais ces derniers temps, et ça m'fait plaisir de retrouver un truc un peu plus dark (gabriele) + it's blasphemy 1487153934 Mais qu'est-ce que tu racontes, c'est un enfant de choeur le Gab face aux monstres qui peuplent le forum (gabriele) + it's blasphemy 2350744273 il les protège les filles, bon parfois il les tue... mais il a au moins la décence de le faire vite et proprement ! (gabriele) + it's blasphemy 516252157

Altair toi éloignes tout de suite tes fesses de mon corps (gabriele) + it's blasphemy 1123864290 (gabriele) + it's blasphemy 1123864290 (gabriele) + it's blasphemy 1123864290 tu pourras jamais t'asseoir sur moi, même mort je m'y opposerai (gabriele) + it's blasphemy 2350744273 (mais merci pour le reste (gabriele) + it's blasphemy 1078336339 (gabriele) + it's blasphemy 516252157 )

Papounet (gabriele) + it's blasphemy 4058523269 fallait la mériter ta tasse, et j'crois pas que tuer la mère de tes enfants ça fasse parti des critères pour le rang de best dad ever... (gabriele) + it's blasphemy 2978968014 mais merci, merci, merci pour les compliments, toussa toussa (sauf pour la vie de merde of course (gabriele) + it's blasphemy 3495551740 ) et pour le coup j'en profite, parce que sinon ça arrivera jamais, j'te papouille (gabriele) + it's blasphemy 2634659471

Et avec tout ça je crois bien que j'ai terminé ma fiche (gabriele) + it's blasphemy 41209573
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Arabella Mastroianni

≈ PSEUDO : Peony
≈ AVATAR : Nicola Peltz
≈ MESSAGES : 787
(gabriele) + it's blasphemy PhCQiWjg

≈ DATE INSCRIPTION : 15/04/2016

(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 18:13

et moi? Je peux m’asseoir? En toute innocence bien sûr (gabriele) + it's blasphemy 198152450
Sauveur meurtrier. Je vais adorer t'admirer et te détester (gabriele) + it's blasphemy 1999688349
Je pose mes pattes ici et là mais en TOUTE INNOCENCE (gabriele) + it's blasphemy 198152450
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 18:26

Bella ma toute belle (gabriele) + it's blasphemy 1078336339 pour toi je fais une entorse, mais bon en tout bien tout honneur of course ! Notre lien il cartonne, j'ai hâte de pouvoir l'exploiter, ça fera un peu plaisir à Gab que quelqu'un pense qu'il est juste un bon type (gabriele) + it's blasphemy 2634659471 (bon pour pas longtemps, but still (gabriele) + it's blasphemy 516252157 ) (gabriele) + it's blasphemy 3472789175
Revenir en haut Aller en bas
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Halyna Nabokov

≈ PSEUDO : Celestial
≈ AVATAR : Katiusha l'angélique sublime
≈ MESSAGES : 925
(gabriele) + it's blasphemy 2FTMIks

≈ DATE INSCRIPTION : 04/04/2016

(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 18:59


TU ES VALIDÉ(E) !

BIENVENUE CHEZ TOI


Je vois que nous tous aimons à briser le bonheur de nos perso parce que le bonheur c'est chiant on est d'accord (gabriele) + it's blasphemy 459362272 Cette fiche, cette relation avec le père, cette plume (les derniers paragraphes de ton histoire étaient magnifiquement poétiques et exquis alors je te remercie pour ce voyage que j'ai fais en lisant ta fiche (gabriele) + it's blasphemy 2563884465). Il est dangereux quand même le petit Gabriele, il tient de son père plus que de sa mère ? (gabriele) + it's blasphemy 1840478431 J'ai adoré cette dualité que tu lui a mis, ça le rend encore plus profond, plus ténébreux et en même il essaie d'être un papa aimant, de contrer cette malédiction familiale et son éducation ! J'aime beaucoup atrocement (gabriele) + it's blasphemy 4228081930.

On va dire que le gif est totalement en relation hein (gabriele) + it's blasphemy 2272051206 Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES METIERS. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️
Tu veux exclure les rapports de domination, tu veux exclure la capitulation. Mais la domination, c'est le silex, c'est ce qui produit l'étincelle, c'est l'allumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir

Anonymous


(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy
Dim 17 Avr - 20:18

Merci ma toute belle (gabriele) + it's blasphemy 2563884465 tous ces compliments ça m'fait tout chaud à mon petit cœur (gabriele) + it's blasphemy 1078336339 Et dit pas qu'il tient plus de son père que de sa mère, ça risque de le vexer (gabriele) + it's blasphemy 3050400601 il fait tout pour pas être comme son père... bon d'accord, c'est pas super évident, mais dans sa petite tête ça l'est... enfin il essaie de s'en convaincre en tout cas. Oui bon bref, il est compliqué Arrow
Merci encore Halyna chérie (gabriele) + it's blasphemy 2773279502
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il n'y a qu'un seul but : le pouvoir



(gabriele) + it's blasphemy Empty
Sujet: Re: (gabriele) + it's blasphemy

Revenir en haut Aller en bas
 
(gabriele) + it's blasphemy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO CHURCH IN THE WILD :: 
PIACERI
 :: LES PERSONNAGES
-
Sauter vers: